Et qu'en est-il de la couleur des sorts ?

Image de Et qu'en est-il de la couleur des sorts ?
Ne pas prendre en compte l'argument concernant les couleurs des sorts ou sa double nature ; la magie n'a pas de couleur. C'est seulement un procédé mnémonique pour classer les différents types de magie. Mais sachez qu'un même rituel peut tout à fait être classé dans la magie noire ou bien dans la magie rouge. Ce n'est qu'une question d'objectif. Si le but du rituel est de faire du mal, ce sera alors un rituel de magie noire. Si on l'utilise pour faire le bien il sera alors classé dans la catégorie de la magie blanche ou de la magie rouge. Tout dépend donc de la finalité. Il existe même des rituels qui empruntent des éléments à plusieurs magies ; ils sont donc difficiles à classer par « couleur ».


Quant aux lanceurs de sorts on peut encore plus difficilement les classer en fonction de la couleur des sorts qu'ils utilisent car il leur arrive très fréquemment d'alterner les types de sorts. Il est donc impossible de qualifier quelqu'un de « magicien rouge » ou de « magicien noir » car la magie n'a pas de limite. Ce qui compte pour choisir un praticien est l'intention. Ensuite, peu importe s'il s'agit d'une sorcier ou d'un Wiccan ou d'autre chose ; à partir du moment où il est compétent pour satisfaire l'intention, c'est l'essentiel.


Lire la suite ...   


Partager sur facebook