Vidélina et svetlina

Image de Vidélina et svetlina
La lumière ! Les savants ont si peu réfléchi sur ce sujet qu'ils ignorent encore que la lumière reçue du soleil n'est pas celle dont parlent les Écritures. Au-delà du soleil visible, il existe un soleil invisible, obscur. Il déverse ses forces sur l'autre, qui les transforme et les renvoie visibles. La lumière que nous voyons n'est pas celle qui fut au commencement, elle n'est pas non plus la Parole ou le Verbe dont parle le prologue de l'Évangile selon Saint-Jean. En bulgare, nous avons deux mots: vidélina, svetlina. Ce que le premier soleil, le soleil invisible a envoyé, c'était vidélina. Ce que le second soleil, le soleil visible renvoie après transformation, c'est svetlina, la lumière que vous voyez. Elle est une matérialisation de la première. Il y a une grande différence entre vidélina et svetlina. La lumière des Écritures, nous ne pouvons la voir. Vidélina, la lumière véritable, ne révèle les choses qu'en se heurtant à elles dans l'espace. Si rien ne se trouve sur son passage, elle reste invisible. Seul l'obstacle qu'elle rencontre peut la révéler.


La lumière dont parle Saint-Jean dans son Evangile, c'est vidélina.


Lire la suite ...