Les formules magiques que doit réciter le mort

Image de Les formules magiques que doit réciter le mort
Pour sortir de la Salle des deux Justices, le défunt doit se justifier de ses actes afin qu'il voit la face des dieux. Voici les formules qu'il doit réciter :



Hommage à toi, maître de la vérité, dieu grand.
Je suis venu vers toi, mon maître,
je me présente pour contempler ta splendeur.
Je te connais, je connais ton nom,
je connais le nom de ces quarante-deux dieux

qui sont avec toi dans la Salle de la vérité,
qui vivent de la garde des péchés,
et se nourrissent de leur sang au jour de
l’évaluation des qualités devant Ounnefer.
Ame double maîtresse de la vérité est ton nom,
or vous savez, maîtres de la vérité,
que je vous apporte la vérité
et que j'écarte de vous le mal.

Je n'ai fait perfidement de mal à aucun homme.
Je n'ai pas rendu malheureux mes proches.
Je n'ai pas fait de vilenies dans la demeure de la vérité.
Je n'ai pas eu d'accointance avec le mal.
Je n'ai pas fait le mal.
Je n'ai pas fait, comme chef d'hommes, jamais travailler au delà de la tâche.
Mon nom est parvenu à la barque de suprématie, mon nom est parvenu aux dignités de suprématie, à l'abondance et aux commandements il n'y a eu par mon fait ni craintif, ni pauvre, ni souffrant, ni malheureux.
Je n'ai point fait ce que détestent les dieux.
Je n'ai point fait maltraiter l'esclave par son maître.
Je n'ai point fait avoir faim.
Je n'ai point fait pleurer.
Je n'ai point tué.
Je n'ai point ordonné de tuer traîtreusement.
Je n'ai fait de mensonge à aucun homme.
Je n'ai point pillé les provisions des temples.
Je n'ai point diminué les substances consacrées aux dieux.
Je n'ai enlevé ni les pains ni les bandelettes des momies.
Je n'ai point forniqué, je n'ai point commis d'acte honteux avec un prêtre de mon district religieux.
Je n'ai ni surfait ni diminué les approvisionnements.
Je n'ai point exercé de pression sur le poids de la balance.
Je n'ai pas éloigné le lait de la bouche du nourrisson.
Je n'ai pas fait main basse sur les bestiaux dans leur pâturage.
Je n'ai pas pris au filet les oiseaux des dieux.
Je n'ai point repoussé l'eau à l'époque de la crue.
Je n'ai pas détourné le cours d'un canal.
Je n'ai pas éteint la flamme à son heure.
Je n'ai pas fraudé les dieux de leurs offrandes de choix.
Je suis pur... Je suis pur... Je suis pur.

 


Lire la suite ...