La Gloire de Dieu

Image de La Gloire de Dieu
Dans l'histoire du char propulsé d'Ezéchiel, il semble que le véhicule volant n'ait aucun moyen de propulsion. Mais si l'on considère le mot « ange » comme représentant une sorte d'énergie céleste ça ressemble beaucoup à une navette spatiale ou une soucoupe volante. Les anges qui vont et qui viennent on dirait des flammes, on dirait un système de propulsion. Et les roues qui sont décrites seraient des soucoupes volantes.

Nos ancêtres n'étaient pas des idiots. Ezéchiel a vu quelque chose qui lui a fait si peur qu'il est tombé à genoux. Ensuite, de la « Gloire de Dieu » est sorti un être qui portait des vêtements éclatants qui ressemblaient à du métal et qui a dit à Ezéchiel :


on t'a emmené ici parce qu'on veut que tu mesures ce monument, ce bâtiment.
 

Ezéchiel lui a demandé « pourquoi le ferais-je ? », ce à quoi l'être a répondu :

c'est pourquoi on t'a emmené ici.
 

Ensuite les quarante pages de la suite du livre d'Ezéchiel sont remplis de mesures d'un immense bâtiment dans lequel aurait atterrit la « Gloire de Dieu » ; c'est le nom qui est donné à l'engin.


Lire la suite ...   

Partager sur facebook