Des origines surnaturelles

Image de Des origines surnaturelles

L'effet idéomoteur

Les sceptiques soulignent que l'écriture automatique, prétendue découler d'origines surnaturelles, n'est qu'un subterfuge social qui n'a pas plus d'effet que celui de susciter la créativité dans l'esprit des participants. Ils prétendent, comme pour d'autres phénomènes paranormaux, que le subconscient de ceux qui exécutent l'écriture est la seule chose qui influence leurs actions et qu'il n'y a aucune preuve solide que des messages viennent d'ailleurs que de l'esprit de la personne tenant le crayon. C'est ce qu'on appelle l'effet idéomoteur.


L'origine des idées inconscientes

Comme il n'existe aucune preuve scientifique soutenant l'utilisation de l'écriture automatique en thérapie, son utilisation pour libérer des souvenirs réprimés est également suspecte. Alors que les idées inconscientes sont exprimées en écriture automatique, les sceptiques soulignent qu'il est peu probable que celle-ci soit plus profonde que les pensées conscientes de l'écrivain. Les sceptiques soutiennent qu'il n'y a aucune preuve que le « moi véritable » se trouve dans l'inconscient plus que dans la conscience normale.

L'écriture automatique est une forme facile de communication spirituelle, et beaucoup de gens croient que n'importe qui peut le faire. Des auteurs bien connus comme Ruth Montgomery et son mentor, Arthur Ford, ont écrit des volumes entiers de livres en utilisant le don de l'écriture automatique.

Le doodlingLe doodling est une forme d'écriture automatique qui se présente sous l'aspect de crayonnage en forme d’arabesque ou de dessin spontané. Il est généralement assimilé à de l'écriture automatique car les gribouillages sont effectués de manière inconsciente. Beaucoup de gens associent les spirales doodle à la géométrie sacrée.


Lire la suite ...