Les récoltes des druides

Récolte du gui par les druides
La récolte du gui, de la verveine, du selage ou pulsatille, la recherche de l’œuf serpentin auxquels ils attribuaient de grandes vertus, se faisaient d'une manière mystérieuse et bizarre. Les druides arrachaient le selage avec la main droite recouverte de leur robe, et passaient furtivement cette plante dans la main gauche, comme s'ils commettaient un vol. Il était nécessaire d'avoir la tête et les pieds nus en la cueillant. L’œuf serpentin, selon eux, se formait de la bave des reptiles, pendant la saison de leurs amours. La recherche de cet œuf offrait de grands dangers, car les reptiles poursuivaient à outrance l'audacieux qui la tentait; c'est pourquoi on ne s'y aventurait que monté sur un coursier rapide, et, aussitôt qu'il s'en était saisi, le cavalier s'enfuyait au galop. Le possesseur d'un œuf serpentin devenait un être privilégié, il pouvait tout entreprendre, tout lui réussissait; ce rare talisman jouissait d'un si merveilleux pouvoir, qu'il suffisait de le toucher pour éprouver son heureuse influence; il guérissait les maladies, donnait la force et le courage, rétablissait les fortunes dilapidées, effaçait les haines, ramenait la concorde parmi les ennemis les plus acharnés, etc., etc.

 

Lire la suite ...