Les génies dans l'Antiquité

Genius dans la Rome Antique

Une sorte d'ange gardien

Dans la Rome antique, le terme de genii, la forme plurielle du mot latin genius, fait référence aux esprits qui veillaient sur tous les hommes. On pourrait donc les assimiler aux anges gardiens. Le génie était responsable de la formation du caractère d'un homme et la cause de toutes ses actions. Suspecté d'être présent dès la naissance, le génie en est venu à être considéré comme une grande capacité innée, un don.


Un génie dispose d'un don

Dans notre culture contemporaine, les génies seraient donc des hommes qui disposent d'un don particulier (pour les arts, les sciences, etc.) Les femmes possédaient un esprit similaire connu sous le terme de juno.

Les bons et les mauvais génies

Certains Romains croyaient aussi en des esprits appelés des « mauvais génies ». Ces derniers combattaient les « bons génies » dans le but de prendre le contrôle du destin d'un homme. Plus tard dans la mythologie romaine, les génies étaient des esprits qui protégeaient la maison ou la communauté.
 

Lire la suite ...