Les cimetières

Cimetière
Les sorcières ont de nombreuses raisons légitimes d’envisager de visiter et de travailler dans les cimetières, notamment l’atmosphère. Ces lieux sont chargés d'une puissance particulière et on y trouve une certaine liminalité comme nulle part ailleurs. La liminalité désigne cette situation de seuil dans laquelle l'individu flotte dans les interstices qui s'ouvrent entre deux mondes. Certains païens perçoivent en effet les cimetières comme un endroit où le voile entre les mondes des vivants et celui des morts est le plus mince. Il est souvent occupé par les non-morts.
 

Les sabbats des sorcières dans les cimetières

Des sorcières dansant au milieu des pierres tombales, des voix désincarnées chantant une messe noire, un fantôme recouvert d'un drap flottant entre les pierres tombales, ... toutes ces images ne viennent que du cinéma ou de la littérature fantastique et ne font pas partie des habitudes des sorcières.

Les sabbats se font plutôt dans les clairières au milieu des forêts les plus sombres et la seule chose que l'on peut voir flotter au dessus des cimetières sont les feux-follets.

De plus, les sorcières ne croient pas que les morts restent à traîner autour de leur tombe avant de rejoindre définitivement l'au-delà.

Les cimetières sont pour elles plus un lieu de repos, d'apaisement, de concentration, de calme où elles peuvent se ressourcer avant d'effectuer un rituel.

La poussière de cimetière

Certains cultes, et en particulier la tradition vaudou, accordent beaucoup d'importance à la poussière de cimetière. C'est en effet un composant courant des préparations voodoo. Un grand respect est utilisé dans la collecte de cet ingrédient, avec la permission demandée et des remerciements et des offrandes données en retour. La gamme de sorts et d'opérations qui incluent la poussière de cimetière est très large.

Dans d'autres cultures, la terre ou les cailloux provenant d'un cimetière sont parfois utilisés comme ingrédients à certains rituels. Mais ceux-ci ne se déroulent pas dans les cimetières pour différentes raisons.

La première de ces raisons est qu'un cimetière est un lieu public et les sorciers cherchent plutôt le secret et la discrétion pour pratiquer leur art. Dans un cimetière ils pourraient être dérangés à tout instant.

Des lieux bénits par le christianisme

Une autre des raisons qui fait que les sorcières ne pratiquent pas de rituels dans les cimetières est que ces lieux sont emplis des bénédictions du christianisme et de toute sorte de choses qui sont destinées à faire fuir les démons pour laisser les morts en paix.

Or, il se trouve que justement les démons sont invoqués dans beaucoup de rituels de sorcellerie. Il serait donc tout à fait absurde de pratiquer ces rituels dans un lieu qui est désaffecté par les démons.



Lire la suite ...   
Retour à la catégorie : Magie noire (page 8)



Cet article a été récemment mis à jour pour la dernière fois le 19 Mai 2019. Il est à jour.