Les pratiques de la secte Aum

Gourou de la secte Aum au Japon
La secte Aum s'appuyait sur la pratique du yoga. Les fidèles vivaient parfois des expériences mystiques et paranormales pendant les séances. La secte faisait de ces phénomènes des « expériences divines ». Pour que plus de fidèles atteignent plus facilement ces états de conscience, la secte se met à fabriquer des drogues, comme du LSD et des amphétamines, qui étaient administrées aux adeptes.


D'autres techniques sont également mises en œuvre pour conditionner les fidèles. On peut citer notamment des techniques de manipulation mentale (privation de sommeil, lourdes responsabilités, fermeture avec le monde extérieur, ...).

Dans les années 1980 et 1990, le Japon éprouvait comme une fascination par rapport à cette secte. Le chef mystique Asahara allait d’émissions de télévision en podiums de campagne électorale pour capter l’attention des citoyens, parmi lesquels de jeunes scientifiques de haut vol, des médecins, des avocats et divers membres de l’élite du pays.
 

Lire la suite ...