Les origines de Nemed

Géant
Nemed, appelé aussi Nefydd T Naf Neifion, signifie l'océan, la haute mer. Plus tard le mot Nemed pris le sens de « sacré » en vieil irlandais. On trouve aussi les orthographes suivantes : Nemid, Nimeth, Neimheadh.

Nemed serait un descendants des géants Magog et Japhet qui ont quitté la Scythie pour l'Irlande avec trente-deux navires. Son origine remonterait même jusqu'à Noé. Il serait ainsi le fils d'Agnoman de Scythie, fils de Piamp, fils de Tait, fils de Sera, fils de Sru, fils d'Esru, fils de Friamaint, fils de Fathochta, fils de Magog, fils de Japhet, lui même fils de l'un des fils de Noé. Le clan Nemed a appareillé de la mer Caspienne à bord de 44 navires, mais après un an et demi de navigation, le seul navire à atteindre l'Irlande est celui de Nemed. Sa femme Macha décède douze jours après leur arrivée et est enterrée à Ard Mhacha (Armagh).


 
L'histoire des invasions brièvement racontée sur un blog.

Deux dates tout à fait différentes sont données pour l’arrivée du clan : 2350 av. J.-C. d'après les Annales des Quatre Maîtres ou 1731 av. J.-C. dans la chronologie de Seathrún Céitinn. Il faudrait qu'ils se mettent d'accord.

Il a atteint une tour dorée sur la mer qui était engloutie à marée haute et visible à marée basse. Nemed s'y est rendu avec son peuple pour la cupidité de l'or. Lorsque la marée est arrivée, tous les membres de leur équipage ont été noyés à l'exception de Nemed et de ses enfants qui se sont sauvés en ramant. Il a réussi à vaincre trois fois les dieux Fomorii, les monstres marins, personnifications du chaos, des ténèbres, de la mort, des fléaux et de la sécheresse :
à la bataille de Ros Fraechain dans le Connacht (Connaught), où les rois Fomoriens Gann et Sengann sont tués
à la bataille de Cnamros "Chewing Deer" dans le Leinster (où meurt Artur, le premier fils de Nemed né en Irlande)
à la bataille en mer de Murbolg à Dál Riada (où son fils Starn est tué des mains du Fomorien Conann)

Quatre nouveaux lacs sont apparus à l'époque de Nemed, dont le Loch Annind, qui s'est formé lorsque la tombe d'Annind, l'un de ses fils, a été creusée. Les trois autres lacs étaient Loch Cál à Uí Nialláin, Loch Munremair à Luigne et Loch Dairbrech à Mide.

Il a ensuite défriché douze plaines : Mag Cera, Mag Eba, Mag Cuile Tolaind et Mag Luirg en Connaught, Mag Seired en Tethba, Mag Tochair en Tir Eogain, Mag Seimne en Araide, Mag Macha en Archialla, Mag Muirthemne en Brega, Mag Bernsa en Laighne, Lecmag et Mag Moda en Munster.

Deux forteresses royales furent construites par Nemed en Irlande, Raith Chimbaith en Semne et Raith Chindeich à Ui Niallain. Les quatre fils de Matan Munremar construisirent Rath Cindeich en un seul jour, à savoir Boc, Roboc, Ruibne et Rotan. Ils furent tués avant le matin à Daire Lige par Nemed avant qu'ils n'eussent achevé la construction.
 

Lire la suite ...