Les Fîr Bholg

Fîr Bholg
Qui étaient les Firbolgs et que représentaient-ils dans la légende irlandaise ?

Ils sont les troisièmes envahisseurs de l'Irlande, après le peuple de Partholon et les Nemediens.

Le nom de Fîr Bholg signifie littéralement « les hommes de feu ». Bholg est le tonnerre (ou la foudre) et Fîr est la racine du futur mot anglais « fire » pour le feu. On les appelait comme ceci car ils étaient doués pour les arts de la forge.

Deux cent dix-sept ans se sont écoulés de la venue de Nemed en Irlande jusqu'à l'arrivée des Fir Bolg. Ces colons arrivés d'Espagne ou de Grèce ou d’ailleurs étaient composés de trois tribus : les hommes Domnu originaires de la Domnonée (côtes nord de la Bretagne), on les appelait aussi les Fir-Domnan ; ceux de Gaillion (ou Galioin) qui seraient originaires peut-être de la Gaule et les Bholg qui venaient de Belgique (Belgae). Mais leur origine n'est pas très claire car les récits se contredisent.

Nennius, historien du IXe siècle auteur de l'Historia Brittonum, prétend qu'ils venaient d'Espagne, car selon lui, toutes les races différentes qui habitaient l'Irlande étaient originaires d'Espagne ; et « Spain », selon lui, est une interprétation rationaliste des mots celtiques désignant le « pays des morts ».

D'autres écrits mentionnent l'origine des Fîr Bolg comme étant la Grèce. Mais il faut se souvenir que Le livre des invasions  est un récit mythique très ancien retranscrit bien plus tard par des moines irlandais qui connaissaient en écrits la Grèce, l'Espagne et bien d'autres choses. Ils ont sans doute adopté des contrées mythiques de la tradition orale par approximations géographiques dues à leur culture.

Les Fîr Bholg ne jouent pas un grand rôle dans l’histoire mythique irlandaise, et un certain caractère de servilité et d’infériorité semble leur être attaché tout au long de leur histoire.

 

L'arrivée des Fir Bolg

Les Fir Bolg s'étaient séparés en trois groupes et avaient en tout cinq chefs.

Avec Slanga, fils de Dela, fils de Loth, ils ont accosté à Inber Slaine. Il y avait un millier d'hommes avec lui.

Le deuxième groupe arriva à Inber Dubglaisi avec Gann et Sengann. Il était constitué de deux mille hommes.

Pour finir, Genann et Rudraige abordèrent avec un tiers de l'armée à Inber Domnann, soit environ 2000 hommes. C'est pour cette raison qu'on les appelle les Fir Domnann. Genann fut roi sur la province de Medb et Ailell ; Rudraige sur la province de Conchobor.

Ce sont les Fir Bolg, les Fir Domnann et les Gailioin. Ils étaient cinq frères.

En une semaine, ils ont pris l’Irlande, même si les jours étaient différents. Le samedi du mois d'août, Slanga débarqua à Inber Slaine. Mardi, Gann et Sengann accostaient. Vendredi, Genann et Rudraige abordèrent. C'était une invasion, bien qu'on les appelle différemment. Ceux de Slanga ont été nommé les Gaileoin ; le groupe de Gann et Sengann ont été nommés les Fir Bolg ; et les Fir Domnann ont été nommés en fonction de l'endroit où ils ont débarqué. C'était Genann et Rudraige et leurs hommes. Mais on les appela tous dans leur ensemble Fir Bolg, et leur seigneurie a duré trente-sept ans en Irlande.

Les cinq fils de Dela étaient les cinq rois des Fir Bolg, à savoir Gann, Genann, Rudraige, Sengann et Slanga. Ces hommes, les Fir Bolg, étaient la progéniture de Dela. Slanga était l'aîné, fils de Dela, fils de Loth, fils de Oirthet, fils de Tribuat, fils de Gothorb, fils de Gosten, fils de Fortech, fils de Semeon, fils de Erglan, fils de Beoan, fils de Starn, fils de Nemed, fils d'Agnomain.

Aucun roi ne fut dit “d’Irlande”, avant que les Fir Bolg ne soient venus. Neuf rois se sont succédé. Slanga, fut le premier roi Fir Bolg à mourir en Irlande au bout d'un an, à Dinn Rig (Duma Slaini). Rudraige a vécu deux ans jusqu'à sa mort dans le Brug, à Brug Bratruad. Gann et Genann furent rois quatre ans, jusqu'à ce qu'ils meurent de peste à Fremaind. Sengann, cinq ans, jusqu'à ce qu'il soit tombé aux mains de Fiacha, fils de Starn. Fiacha Cendfindain, cinq ans. Toutes les famille d'Irlande avait des têtes blanches pendant son règne. Il tomba aux mains de Rindail fils de Genann, fils de Dela. Rindail, six ans, jusqu'à ce qu'il soit tombé aux mains de Fodbgen fils de Sengann, fils de Dela, à Eba Coirpré. Fodbgen, quatre ans, jusqu’à sa chute à Mag Muirthemne, entre les mains d’Eochu fils de Rindail, fils de Genann, fils de Dela.

Eochu (ou Eochaid mac Eirc) fils d'Erc, fils de Rinnal, fils de Genann, sera roi pendant dix ans. Il n’y avait pas de pluie à son époque, sauf la rosée. Il n’y avait pas d’année sans récolte. Les mensonges ont été expulsés d'Irlande à son époque. Par lui a été exécuté la loi de la justice en Irlande pour la première fois. Eochu, fils d'Erc, est tombé aux mains des trois fils de Nemed, fils de Badra (les Thuata de Danann), lors de la première Bataille de Mag Tuireadh. Il est le premier roi d'Irlande à recevoir une blessure mortelle en Irlande.

Le mythe des hommes-sacs

Dans le Lebor Gabála Érenn il est dit que les Fir Bolg sont les descendants du peuple de Nemed, qui a habité l'Irlande avant eux. Tous les membres des Nemed, sauf trente, ont été exterminés. Sur ces trente, un groupe s'enfuit « dans le nord du monde », un groupe s'enfuit en Grande-Bretagne et un autre en Grèce. Ceux qui sont allés dans le nord seraient devenus les Tuatha Dé Danann, les principaux dieux païens d'Irlande. Ceux qui sont allés en Grèce seraient devenus les Fir Bolg.

On rencontre parfois des érudits qui prétendent que le nom de Firbolg semble signifier « Hommes des sacs » et une légende a été inventée plus tard pour en rendre compte. Les Cétchath Maige Tuired disent qu'après leur installation en Grèce, ils auraient été opprimés par les habitants de ce pays et forcés de s'établir sur des terres pauvres et rocheuses. On les aurait obligés à transporter la terre des vallées fertiles aux collines rocheuses, de manière à en faire un terrain arable. Ils ont fait leur travail au moyen de sacs en cuir ; mais pour finir, après 230 ans d’esclavage, fatigués de l'oppression, ils fabriquèrent des barques ou des coracles (embarcation des anciens Bretons) et partirent pour l'Irlande en même temps que les Israélites quittent l’Égypte. Dans une grande flotte, les Fir Bolg naviguent vers la péninsule ibérique, puis vers l’Irlande.

Les gens ont beaucoup d'imagination pour inventer des histoires pareilles et le peuple a beaucoup de crédulité et de naïveté pour croire en de telles choses.

Aujourd'hui, la plupart des spécialistes considèrent le Lebor Gabála Érenn  et les Cétchath Maige Tuired  comme des mythes plutôt que comme une histoire. On pense que ses auteurs avaient l'intention de fournir à l'Irlande un conte d'origine épique qui pourrait se comparer à celui des Israélites et qui réconcilierait le mythe autochtone avec la vision chrétienne de l'histoire. Les habitants de l'Irlande (en l'occurrence les Fir Bolg) sont comparés aux Israélites en fuyant l'esclavage et en effectuant un grand voyage vers une « Terre promise ». Les dieux païens (les Fomoires et les Tuatha Dé Danann) y sont décrits comme un groupe de personnes dotées de pouvoirs de sorcellerie.

Les Fir Bolg et les Fomoires

Bien entendu, quand les Fir Bholg sont arrivés en Irlande, les Fomoires étaient toujours là car personne n'avait réussi à les chasser.

Les Fir Bolg se sont mariés et avec les Fomoires, devenant ainsi des alliés de ceux-ci.

Un de leurs rois, Eochaid mac Erc, a épousé Taltiu, ou Telta, fille du roi de la « Grande plaine » (le pays des morts). Telta avait un palais à l'endroit maintenant appelé Telltown (ou Teltin). Elle y mourut et, même dans l'Irlande médiévale, une grande assemblée annuelle et une foire se tenait en son honneur.

Les nouveaux venus, conduits par leurs cinq chefs, ont divisé l'Irlande en cinq provinces unies sur Balor Hill, à West Meath, plus tard appelée Huisnech Hill. Gann prend le nord-Munster, Sengann prend sud-Munster, Genann prend le Connacht, Rudraige prend l'Ulster et Slánga prend le Leinster. Ils établissent la High Kingship et une succession de neuf Haut-Rois régneront sur l'Irlande pendant les 37 années qui suivirent. Le dernier grand roi, Eochaid mac Eirc, est l'exemple d'un roi parfait. Il est réputé pour être le premier à avoir appliqué la justice.

Tous ces peuples pratiquaient d'étranges rites magiques et continuèrent à dominer le territoire jusqu'à l'arrivée des Tuatha De Danann.

L'arrivée des Tuatha De Danann et la fin des Fîr Bholg

Après 37 ans, les Tuatha Dé Danann arrivent en Irlande. Leur roi, Nuada, demande qu'on leur donne la moitié de l'île, mais le roi des Fir Bolg, Eochaid, refuse. Les deux groupes se rencontrent au col de Balgatan. La bataille qui s'ensuit – la première bataille de Mag Tuired – dure quatre jours. Pendant la bataille, Sreng, le champion des Fir Bolg, lance un défi à Nuada. D'un coup d'épée, Sreng coupe la main droite de Nuada. Cependant, les Fir Bolg sont vaincus, cent mille d'entre eux furent massacrés, bien que Sreng les sauve de la perte totale. Leur roi, Eochaid, est tué par les Morrígan. Pourtant, les Tuatha De Danann ont subi également une grande perte lors de cette bataille.

Selon certains textes, les Fir Bolg ont fui l'Irlande pour se réfugier dans les îles du nord de l’Écosse. Ce seraient ensuite eux qui auraient conduit les Fomoires à la deuxième bataille de Mag Tuired. Selon d'autres textes, les Tuatha Dé Danann leur auraient offert le cinquième de l'Irlande et ils choisirent le Connacht. Ils sont très peu mentionnés après cela dans les mythes.

Les analyses historiques

Le nom peut être basé et lié aux Belgae. Les Belgae étaient un groupe de tribus vivant dans le nord de la Gaule (Belgique actuelle). Certains auteurs, dont Marcel Brasseur dans Les Celtes, les guerriers oubliés, (paru en 1996 aux éditions Terre de Brume), ont suggéré que les auteurs se bornaient à nommer une race fictive, les Fir Bolg, d'après un groupe réel d'envahisseurs, les Belgae (c'est-à-dire les Belges).

D'autres, comme TF O'Rahilly, suggèrent que les Fir Bolg, les Fir Domnann et les Fir Gáilióin étaient de vrais peuples arrivés en Irlande dans l'Antiquité. Il a proposé que les Fir Bolg soient liés à la Belgae historique, les Fir Domnann étaient les Domnannéens historiques et les Fir Gáilióin les Laigin, qui ont donné son nom au Leinster.

John Rhys et RA Stewart Macalister suggèrent que les Fir Bolg sont les Fomoriens (Fomoire) sous un autre prétexte. Les Fomoriens semblent avoir représenté les pouvoirs néfastes ou destructeurs de la nature, tandis que les Tuatha Dé Danann représentaient les dieux de la croissance et de la civilisation. Les Tuatha Dé Danann mènent deux batailles similaires à Mag Tuired, une contre les Fomoriens surnaturels et une contre les Fir Bolg humains.

Dans les mythes, les Fir Bolgs sont le seul groupe de colons à ne pas avoir affronté les Fomoriens et les deux groupes n'apparaissent jamais ensemble.



Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Les Fîr Bholg

 L'arrivée des Fir Bolg

 Le mythe des hommes-sacs

 Les Fir Bolg et les Fomoires

 L'arrivée des Tuatha De Danann et la fin des Fîr Bholg

 Les analyses historiques


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Les Fîr Bholg


Retour à la catégorie : Mythologie celtique



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 29 Décembre 2018, il y a moins d'un an.