Les Fomoriens

Les fomoriens
Les Partholoniens, a-t-on dit, devaient se battre contre une race étrange, les Fomoriens (parfois appelés Fomoires, Fomorii ou Fomòré). C’était un peuple immense, difforme, violent et cruel, représentant, croyons-nous, les puissances du mal.

L'un d'eux s'appelait Cenchos (ou Cichol), ce qui signifie « The Footless », et semble donc être lié à Vitra, le dieu du mal dans la mythologie védantique, qui n'avait ni pieds ni mains.

Avec une foule de ces démons, Partholon s'est battu pour la seigneurie de l'Irlande et les a chassés vers les mers du nord, d'où ils ont parfois harcelé le pays sous ses derniers dirigeants.

La fin de la race de Partholon fut qu'ils furent affligés par la peste, et s'étant rassemblés sur la vieille plaine (Senmag) pour faciliter l'enterrement de leurs morts, ils y périrent tous ; et l'Irlande, une fois de plus, restait vide pour la réoccupation du sol.

L'origine des Fomoriens

Les Fomoriens, que les légendes postérieures qualifient de pirates d'outre-mer, mais qui sont sans doute des divinités représentant les puissances des ténèbres et du mal, des dieux de la mort. Il n’y a pas de légende sur l’arrivée des Fomoriens en Irlande et ils n’ont jamais été considérés comme une partie régulière de la population. Ils étaient contemporains du monde lui-même et sont présents tout au long de l’histoire mythique de l’Irlande.

 
Un sujet développé dans ce site concernant les Fomoires dans la tradition celtique.

La tribu Fomoires (ou Fomorii) était déjà sur le territoire irlandais bien avant que les autres races d'envahisseurs n'arrivent. Cependant, ils vivaient principalement dans la mer. C'était en quelque sorte des monstres marins à l'image de Charybde et Scylla et du Kraken. Cette peur des monstres vivant dans l'eau peut s'expliquer par le fait que l'Irlande est une île et qu'on peut donc y arriver seulement par mer. Les marins s'imaginent alors toute sorte d'histoires de monstres marins qui peuvent les entrainer au naufrage et à une mort certaine. Les monstres marins sont aux marins ce que la Grande Faucheuse est aux paysans des terres, c'est-à-dire la personnification de la Mort.

On prétend que la taille des Fomòriens était gigantesque : « c'étaient des démons », dit un auteur du XIIe siècle. Selon un autre écrivain irlandais du XVIIe siècle, la tribu des Fomoriens était arrivées en Irlande deux cents ans avant Partholon à bord de six navires qui contenaient chacun cinquante hommes et cinquante femmes. Ils vivaient de pèche et de chasse.

Les Fomoriens étaient des géants qui n'avaient qu'un seul œil. On peut les comparer aux cyclopes. Certains manuscrits anciens, comme le Lebor na hUidre, les décrivent comme n'ayant qu'un seul bras et une seule jambe. Ces hordes de guerriers barbares nous rappellent ainsi l'Aja Ekapad, la chèvre à un pied, le Non-né au pied unique de la mythologie védique. On peut également les comparer au démon sans épaule, le Vyamsa, ou au djinn shiqq qui ne possède qu'un seul membre inférieur et un seul bras.

La bataille de Mag Itha

La bataille de Mag Itha n'existe pas dans les légendes primitives. On en trouve mention seulement dans les écrits qui composent la seconde liste de la littérature mythologique irlandaise, rédigés tardivement vers la fin du Xe siècle.

Il y est dit dans wikipedia que la bataille de Mag Itha se joua sur une jambe, un bras et un œil et que nul ne fut blessé car c’était une bataille magique.

Nous n'avons pas de raison de croire que la guerre entre Partholon et les Fomoriens n'a jamais existé. Dans le Livre des conquêtes de l'Irlande, le Lebor Gabala Erenn, qui se trouve dans le Livre de Leinster et le Livre de Fermoy et qui raconte les invasions successives de l’Irlande par différentes tribus, depuis la création du monde jusqu’à l’arrivée des Milésiens, il est dit que Partholon fut sept années en Irlande avant que le premier homme de son peuple ne meure. Ce dernier était Fea. Il fut enterré à Mag Fea. Au cours de la dixième année eut lieu la première bataille d'Irlande : la bataille de Slemna de Mag Itha.

Partholon devait affronter Cichol clapperlag (Cichol à la jambe tordue) qui était le chef des guerriers Fomoriens. C'étaient des hommes avec un unique bras et une unique jambe qui prirent part à la bataille à ses côtés.

La pleine de Mag Itha n'existait pas quand Partholon est arrivé en Irlande. Il n'y avait qu'une seule plaine, la Vieille Plaine d’Elta d’Edar où jamais rameau de bois ne poussa à travers elle. D'autres plaines furent défrichées de leurs grands bois par les compagnons de Partholon. Mag Itha, vers le sud, était l'une de ces plaines. Elle est surplombée par la colline de la victoire pour se souvenir que c'est là que Partholon vaincu les troupes monstrueuses de Cichol le Fomorien.

En effet, Partholon remporta sur eux la victoire à la bataille de Mag Itha et délivra ainsi l'Irlande de l'ennemi étranger.



Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Les Fomoriens

 2. L'origine des Fomoriens

 3. La bataille de Mag Itha


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Les Fomoriens


Retour à la catégorie : Mythologie celtique



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.