La signification contemporaine est bien confuse

Image de La signification contemporaine est bien confuse
Sous l'influence du pérennialisme, qui s'est popularisé dans l'Ouest, et de l'unitarisme à l'Est, des transcendentalistes et de la théosophie, le mysticisme a été appliqué à un large éventail de religions dans lesquelles toutes sortes de pratiques ésotériques et de traditions religieuses sont réunies. Le terme mystique a été étendu à des phénomènes comparables dans les religions non-chrétiennes, d'influence hindoue, et aux réponses bouddhistes au colonialisme.


Du mystique à toutes les sauces

Dans l'usage contemporain le mot « mystique » est devenu un terme générique pour toutes sortes de points de vue non-rationnels du monde. Le mysticisme est presque devenu « un fourre-tout pour les pratiques religieuses ». Autrefois sans ambiguïté, c'est devenu opaque et controversé. Le terme « mystique » est utilisé de différentes manières dans différentes traditions. Il y a bien souvent confusion entre le mysticisme et d'autres termes liés, tels que la spiritualité et l'ésotérisme, parfois même l'occultisme.

Doit-on continuer à utiliser ce terme devenu imprécis dans notre époque contemporaine ou ne devrions-nous pas revenir à son sens étymologique qui avait le mérite d'être clair en désignant les pratiques d'une religion qui devaient être cachées aux non initiés ?



Revenir au début ...