Le sort de maladie

Sortilège de maladie
Dans l'esprit de tout un chacun, la magie sous sa forme noire est associée au mal et à Satan. Depuis l'époque médiévale, les sorcières noires sont regardées avec la plus grande suspicion.

Cependant, dans les faits, la magie noire comportent certains aspects positifs puisqu'elle peut paradoxalement œuvrer pour accomplir de bonnes actions : elle peut notamment être employée pour attirer l'argent à soi, favoriser la chance aux jeux, guérir d'une maladie, trouver un travail, etc...

Toutefois certains sorciers peu scrupuleux et irresponsables abusent des pouvoirs de la magie noire pour assouvir leurs plus sombres desseins. Cependant, ils sont responsables devant la loi du triple retour qui stipule que toute action bonne ou mauvaise accomplie au cours de son existence vous reviendra un jour ou l'autre par trois fois.

Lancer un sort pour provoquer une maladie chez un sujet n'est donc pas un acte anodin. Il faut savoir que vous-même vous risquez de tomber malade et de contracter une grave maladie incurable en voulant jouer avec le feu.

Dramatic.fr vous lance donc une mise en garde sérieuse et se décharge de toute responsabilité quant aux conséquences désastreuses qui pourraient résulter d'une mauvaise utilisation des informations mises à votre disposition.

 

Le mauvais œil responsable de maladies

Dans de nombreux endroits sur la planète, la croyance au « mauvais œil » est prise très au sérieux et nécessite une action immédiate pour éviter tout préjudice.

Le mauvais œil est un regard humain censé causer du tort à quelqu'un ou à quelque chose. Le préjudice surnaturel peut prendre la forme d’un malheur mineur, d’une maladie plus grave, d’une blessure, voire de la mort. La richesse, la bonne santé ou la beauté de la victime – ou tout simplement des commentaires élogieux à son sujet – invitent ou provoquent une attaque du mauvais œil. Perte d'appétit, ballonnements excessif, hoquet, vomissements et fièvre sont les symptômes d'une maladie causée par le mauvais œil. Si l'objet attaqué est une vache, elle peut ne plus produire de lait.

On dit également que le mauvais œil est à l'origine d'un certain nombre d'autres maladies, notamment l'insomnie, la fatigue, la dépression et la diarrhée. Dans de nombreux endroits, la maladie est considérée à la fois comme un problème magique et médical et la raison pour laquelle une personne succombe à une maladie peut être attribuée à une malédiction au lieu d'un hasard ou de l'exposition à un virus.

Les sorts vaudou de maladie

Walter Cannon est l'un des principaux physiologistes de son époque. Il est spécialisé dans la physiologie des émotions humaines. Il a recueilli de nombreuses informations, qu'il considérait dignes de confiance, selon lesquelles la mort par sorcellerie existait toujours dans des tribus d'Amérique du Sud, d'Afrique, d'Australie, de Nouvelle-Zélande, des îles du Pacifique et à Haïti.

Walter Cannon résume que ceux qui sont convaincus d’être frappés par un tel sortilège disparaîtront rapidement. Leur force s'épuise comme de l'eau ; et au bout d'un jour ou deux, ils succombent, à moins que le sort ne puisse être annulé.

Walter Cannon rapporte le cas du Dr S. M. Lambert, des Services de Santé du Pacifique Ouest. Il travaillait pour le compte d'une mission dans le North Queensland, en Australie. À une occasion, le Dr Lambert est appelé à la mission pour examiner Rob, un indigène converti et l’assistant du missionnaire, qu’il trouve dans un état de santé catastrophique. Grâce au missionnaire, le Dr Lambert apprend que Nebo, un « médecin sorcier », avait pointé un os sur lui et Rob était convaincu que, par conséquent, il devait mourir. Le docteur Lambert et le missionnaire se sont alors rendus chez Nebo, le menaçant de lui interdire tout ravitaillement en vivres s'il arrivait quelque chose à Rob et que lui et son peuple seraient chassés de la mission. Nebo accepta aussitôt d'aller voir Rob. Il se pencha vers le lit de Rob et dit au malade que c’était une erreur, une simple plaisanterie, et qu’il ne l’avait pas « pointé » du tout.

Le docteur Lambert témoigne que la guérison était presque instantanée. Le soir même Rob était de retour au travail, à nouveau très heureux et en pleine possession de sa force physique.

Divers rapports de ce type existent sur la mort vaudou dans les sociétés tribales et autochtones. C'est un peu comme si ce n'était pas réellement le sort qui provoquait la maladie, mais la croyance de la victime elle-même au fait qu'on lui a lancé un sort, qui provoque chez elle une maladie spontanée. Le mal n'est pas d'une source étrangère (virus, intoxication, ...), il vient de l'intérieur de la victime qui se sait sous le coup d'un sortilège. C'est en quelque sorte une « auto-maladie ». Pour en guérir il suffirait de convaincre la victime qu'elle n'est pas du tout victime d'un tel sort de magie noire ou de magie vaudou. Tous les médicaments seront en effet totalement inefficaces. Mais convaincre les victimes qui se croient sous l'emprise d'un maléfice n'est pas chose simple.

Pour ceux qui sont sceptiques, notez bien qu'il ne s'agit pas simplement de maladies psychosomatiques mais bien de maladies physiologiques clairement identifiées : des cancers foudroyants avec des métastases, par exemple. Les victimes peuvent être emportées en quelques jours seulement, mais elles peuvent également guérir totalement en aussi peu de temps.



Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

Sort de maladie

Le mauvais œil responsable de maladies

Les sorts vaudou de maladie


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Le sort de maladie




Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 20 Novembre 2018. Il est à jour.