Les morts-vivants

Morts-vivants
La deuxième plus grande forêt tropicale du monde s'étend sur cette terre mystique de la République du Congo, en Afrique centrale. C'est d'ici, selon les savants, que le mot « zombie » serait originaire, 500 ans avant notre ère. En effet, selon la plupart des archéologues et des experts en langues, les anciens Africains utilisaient le mot « nzumbe » pour désigner leur esprit primaire.

Ils croyaient qu'une personne avait deux âmes – l'une appelée le « grand ange » et l'autre appelée le « petit ange ». Le petit bon ange représente votre identité, votre ego. Et à la mort, le petit bon ange reste près de la tombe pendant quelques jours, puis s'élève devant Dieu.

Le grand bon ange, quant à lui, est également assis près de la tombe pendant neuf jours. Il peut être volé et transformé en zombie.


Les esprits qui règnent à ce carrefour entre la vie et la mort s'appellent les Ghede. L’esprit Ghede n’est pas l’esprit du cimetière, ni l’esprit de la mort, c’est l’esprit de la porte d’entrée du cimetière. Quand on meurt, il ouvre la porte du cimetière pour qu'on passe de la vie à la mort. Mais il peut aussi ouvrir la porte si vous êtes revenu de la mort dans la vie. C’est pourquoi il est l’esprit responsable des zombies.

Dans la plupart des traditions concernant les zombies, ces derniers sont appelés à exister, ou rappelés de la tombe à contrecœur et c’est généralement du fait du contrôle du sorcier. L'idée est qu'après que l'âme ait quitté le corps, vous pouvez toujours ressusciter cette personne des morts. Par conséquent, le zombie classique est en réalité un cadavre animé sans âme.
 

Ce qui est mort ne saurait mourir

La plupart des civilisations ont une sorte d'individu revenant d'entre les morts. Cela remonte à la première civilisation de la Mésopotamie. Nous les avons dans l'Égypte ancienne, nous les avons en Méso-Amérique, vous les avez en Asie centrale et orientale.

En 300 avant JC, d'anciennes légendes chinoises ont commencé à faire référence à d'horribles créatures ressemblant à des zombies, appelées « jiang shi », un nom qui, lorsqu'il est traduit, signifie littéralement « corps raide ». Soi-disant, un « jiang shi » repose dans un cercueil le jour ou se cache dans des endroits sombres tels que des grottes. La nuit, ces créatures traquent les membres de la famille dans le but de dévorer leur essence vitale. Leur peau était délabrée et décomposée et ils avait de longs ongles. La chose était en fait mort sur le plan cérébral, mais son odorat était accru et son sens de l'ouïe excellent.

Dans la mythologie nordique, un droggars étaient des personnes qui avaient vécu dans le péché. Après leur décès, ils revenaient d'entre les morts pour hantaient les vivants.

De nombreuses pratiques funéraires ont vu le jour pour tenter de contrôler cette possibilité de réapparition de zombies, de morts-vivants. Les pierres tombales étaient peut-être à l’origine destinées à les retenir, à les empêcher de sortir du sol. La dépouille était clouée ou coupée pour éviter qu'elle ne reprenne vie et se réanime. On coupait la tête ou on brûlait et disséminait les cendres. Tout cela par peur que cette créature ou cet être revienne d'une manière ou d'une autre.


La pratique du vaudou

Sacrifice du poulet
Aujourd'hui, les récits de morts réanimés sont étroitement associés à la pratique vaudou haïtienne. À partir des années 1500, les prêtres vaudous pratiquaient des rituels mystérieux afin de créer et de contrôler des zombies. Le zombie vaudou est essentiellement inoffensif sauf si on lui ordonne de commettre des actes de violence. Plus important encore, le zombie vaudou est un individu. Il est contrôlé par un maître. Il est généralement contrôlé par une forme de pouvoir surnaturel.

Ils sont de deux types différents. Il y a le zombie en tant qu'esprit désincarné, mais il y a aussi le concept plus traditionnel d'un corps qui a perdu son âme et qui est automatiquement asservi et qui travaille pour un maître de zombie.

Mais d'où et de qui provient cet étrange pouvoir sur la vie et la mort ? Selon certains chercheurs il existe des preuves d'étranges entités d'un autre monde qui communiquent avec les humains par le biais d'intermédiaires appelés prêtres, chamans, sorciers ou demi-dieux. De nombreuses religions différentes ont des conceptions différentes de spécialistes qui pourraient être capables d'intercéder dans le cosmos.

Ainsi, par exemple, parmi les Amérindiens, nous trouvons des chamanes et du chamanisme qui sont très souvent considérés comme des personnes pouvant intercéder entre le monde spirituel et le monde terrestre ici sur Terre. Il est fort possible que certains des premiers médecins aient été les disciples, les étudiants des extraterrestres. Ainsi, ils possédaient leurs connaissances qui les aidaient à être plus élevés que le reste de l'humanité.

La résurrection de Lazare

Peut-être que l'histoire la plus célèbre d'un intermédiaire réanimant les morts apparaît dans le Nouveau Testament de la Sainte Bible. Selon l'évangile de saint Jean, c'est à Al Eizariya, à trois kilomètres de Jérusalem, que Jésus de Nazareth a ressuscité un homme mort depuis quatre jours. Jésus était si ému, dit la Bible, qu'il pleura. En regardant la tombe, ému par les pleurs de Marie et de Marthe, il décida de ressusciter Lazare. Alors il s'approche de l'entrée de la tombe et appelle littéralement Lazare à sortir d'entre les morts. À notre avis, il n'y a aucune explication scientifique à la résurrection de Lazare. Il semble que l'âme de Lazare ait été réunie avec son corps ; qu'il n'était tout simplement pas un mort-vivant ou un revenant, mais il est devenu lui-même ressuscité des morts.

Voici donc des personnes spéciales qui ont le pouvoir de prendre des morts et de les ramener à la vie. De quel type de pouvoir disposeriez-vous pour pouvoir le faire ? Les pouvoirs d'un extraterrestre ? Pourrait-il y avoir vraiment un lien extraterrestre entre les humains vivants et le monde des morts ? Est-il possible que les âmes humaines voyagent dans l'espace et dans le temps autant que les voyageurs de l'espace ? Si oui, cela briserait-il la croyance en l'existence du Ciel ? Ou serait-ce la preuve même que l'humanité a recherchée depuis des siècles ?


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Magie noire (page 8)



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le , il y a moins d'un an.