Des emprunts à d'autres systèmes magiques ou religieux

Image de Des emprunts à d'autres systèmes magiques ou religieux
Brujeria et Kindoki sont tout à fait compatibles dans la mesure où ils se mélangent librement avec les éléments magiques de nombreux systèmes et structures de croyances. Une Bruja ou un Brujo utilisent souvent les pouvoirs de certains saints aux côtés de forces plus sombres en toute impunité. La sorcière ne voit pas les choses strictement en termes de bien et de mal, alors que le prêtre est dévoué à l'idée d'extirper le mal et de séparer ce qui est sain de ce qui est réputé ne pas l'être.


Les sorcières ont tendance à ne voir que le pouvoir dans le monde, et les outils de leur commerce magique comme de simples accessoires utilisés pour canaliser ce pouvoir. Les nombreux éléments de la nature sont les manifestations matérielles les plus étroitement liées à cet immense océan de pouvoir et elles sont combinées et utilisées de manière très particulière pour manipuler le bien ou le mal, selon la volonté du sorcier.


Lire la suite ...