Le Concile de Nicée

Image de Le Concile de Nicée
Afin de résoudre les problèmes dogmatiques qui divisaient alors les Églises d'Orient, l'empereur romain Constantin Ier convoqua le premier Concile œcuménique de l'histoire en l'an 325. Ce fut le Concile de Nicée qui se déroula en Turquie entre le 20 mai et le 25 juillet.

De ce concile il en résulte les anathèmes condamnant l'enseignement d'Arius et les vingt canons adoptés par les participants qui étaient entre 250 et 300. Ces canons définissent en quelque sorte l'orthodoxie.


Les conclusions du concile furent confirmées par l'Édit de Thessalonique en l'an 381. Ce dernier officialise le culte catholique orthodoxe et en fait l'unique religion licite de l'Empire romain, interdisant de fait l'ensemble des cultes dits « païens », y compris le gnosticisme. En plus des adeptes des religions dites « païennes », les philosophes stoïciens, épicuriens, néoplatoniciens et sceptiques, perçus comme une menace pour la christianisation, sont également persécutés.



Lire la suite ...