L'origine des Fomoriens

Image de L'origine des Fomoriens
Les Fomoriens, que les légendes postérieures qualifient de pirates d'outre-mer, mais qui sont sans doute des divinités représentant les puissances des ténèbres et du mal, des dieux de la mort. Il n’y a pas de légende sur l’arrivée des Fomoriens en Irlande et ils n’ont jamais été considérés comme une partie régulière de la population. Ils étaient contemporains du monde lui-même et sont présents tout au long de l’histoire mythique de l’Irlande.


 
Un sujet développé dans ce site concernant les Fomoires dans la tradition celtique.

La tribu Fomoires (ou Fomorii) était déjà sur le territoire irlandais bien avant que les autres races d'envahisseurs n'arrivent. Cependant, ils vivaient principalement dans la mer. C'était en quelque sorte des monstres marins à l'image de Charybde et Scylla et du Kraken. Cette peur des monstres vivant dans l'eau peut s'expliquer par le fait que l'Irlande est une île et qu'on peut donc y arriver seulement par mer. Les marins s'imaginent alors toute sorte d'histoires de monstres marins qui peuvent les entrainer au naufrage et à une mort certaine. Les monstres marins sont aux marins ce que la Grande Faucheuse est aux paysans des terres, c'est-à-dire la personnification de la Mort.

On prétend que la taille des Fomòriens était gigantesque : « c'étaient des démons », dit un auteur du XIIe siècle. Selon un autre écrivain irlandais du XVIIe siècle, la tribu des Fomoriens était arrivées en Irlande deux cents ans avant Partholon à bord de six navires qui contenaient chacun cinquante hommes et cinquante femmes. Ils vivaient de pèche et de chasse.

Les Fomoriens étaient des géants qui n'avaient qu'un seul œil. On peut les comparer aux cyclopes. Certains manuscrits anciens, comme le Lebor na hUidre, les décrivent comme n'ayant qu'un seul bras et une seule jambe. Ces hordes de guerriers barbares nous rappellent ainsi l'Aja Ekapad, la chèvre à un pied, le Non-né au pied unique de la mythologie védique. On peut également les comparer au démon sans épaule, le Vyamsa, ou au djinn shiqq qui ne possède qu'un seul membre inférieur et un seul bras.


Lire la suite ...