Le déluge aurait vraiment existé

La découverte d'une structure artificielle au fond de la mer Noire au large du nord de la Turquie a conforté une théorie controversée suggérant que le déluge s'est réellement produit.

Les archéologues de la marine ont trouvé la première preuve suggérant que le sol de la mer Noire avait été habité il y a environ 7 500 ans, jusqu'à ce qu'il soit inondé par un afflux massif de la Méditerranée.

Des outils en pierre, des branches et des poutres en bois font partie des vestiges bien conservés de la structure, située à 300 pieds au-dessus du fond boueux à 22 km au large de la côte. Une expédition financée par le National Geographic a révélé que les premières images indiquaient que des personnes vivaient autour des rives fertiles d'un ancien lac d'eau douce avant que la région ne soit transformée en mer Noire.


La découverte confirme la théorie selon laquelle les fonds marins étaient autrefois peuplés d'une communauté agricole préhistorique qui devait fuir la montée des eaux, ce qui aurait pu donner lieu à des histoires d'inondation gigantesque.

Les historiens ont remarqué des similitudes entre le récit biblique du déluge de Noé et l'épopée de Gilgamesh, suggérant que les deux pourraient être basés sur le même événement historique. Des géologues ont suggéré à la fin des années 1990 que le fond de la mer Noire était autrefois un lac d'eau douce entouré de vallées fertiles et de plaines habitées par les premiers agriculteurs du monde.

Ils croient que la fonte des glaciers de la dernière glaciation a provoqué l'effondrement de la bande de terre qui séparait le lac inférieur d'eau douce de la Méditerranée. Ça serait arrivé au niveau du Bosphore. Les calculs suggèrent que l'inondation aurait pu causer une cascade géante beaucoup plus grande que les chutes du Niagara, en déversant suffisamment d'eau dans le lac d'eau douce pour que sa surface s'étende de plus d'un kilomètre par jour.

Toutes les histoires mythologiques et bibliques au sujet d'un déluge viendraient de cet événement.

Téléchargez cet article en PDF :


Revenir au début ...