Le rite de la sanguinaria et les Jeux Mégalésiens

Image de Le rite de la sanguinaria et les Jeux Mégalésiens
C'est chaque année au 24 mars que se pratiquait le rite de la sanguinaria qui consistait, pour les futurs prêtres, les galles, à se faire eunuques.

Les Megalesia (ou Jeux Mégalésiens) étaient célébré dans la Rome antique au mois d'avril en l'honneur de Cybèle car « mégalè théos » signifie « la grande déesse ». Les fêtes duraient sept jours, du 4 au 10 avril, date de la fête de Cybèle. Le 4 avril est le jour de la réception de la déesse : la statue de Cybèle apportée de Pessinonte à Rome. La célébration annuelle des jeux fut instaurée par Marcus Iunius Brutus en -191 pour l'inauguration du temple dédié à la déesse sur le Mont Palatin.


Les rites de Cybèle se transforment dès le IIe siècle pour s'adapter au christianisme. Les personnages du culte sont alors récupérés et transposés pour s'adapter à ce nouveau culte qui se les approprie. La nouvelle figure d'Atys est Jésus ( « le fils de la Mère » ) alors que Cybèle devient « Marie mère de Dieu ». Notez bien le passage de « Mère DES dieux » à celui de « Mère DE DIEU » du fait que le christianisme est une religion monothéiste. On ne pouvait raisonnablement pas utiliser le mot Dieu au pluriel. Mais le drame réside dans le fait que beaucoup pensent alors que Jésus EST Dieu alors que ce n'est pas du tout le cas. Jésus était un simple prêcheur qui a été tué par les romains et c'est la récupération du culte de Cybèle et la transformation de son appellation de « Mère des Dieux » en « Mère DE Dieu » qui a trompé les croyants.


Lire la suite ...