Le voyage dans le temps

Voyage dans le temps
La capacité à voyager dans le temps n'est pas très fréquente et ça reste surtout un grand rêve de l'humanité. Mais en théorie c'est tout à fait possible donc certaines personnes seraient dotées de ce pouvoir surnaturel que la science n'arrive pas encore à reproduire très facilement.

Ces personnes sont douées d'une forme de téléportation qui leur permet non pas de se déplacer dans l'espace mais de le faire dans le temps. C'est une puissance très dangereuse car ils sont toujours à la merci du risque de ne pas pouvoir revenir à notre époque.

 

Les dangers des voyages dans le temps

Mais le plus gros danger réside en la possibilité de changer quelque chose dans le passé qui fera que le présent sera différent. C'est le phénomène du hiatus temporel que l'on retrouve dans le film « Retour vers le Futur » :

De toute évidence, une rupture du continuum espace-temps a produit une nouvelle séquence chrono-événementielle entraînant l'émergence de cette réalité alternative
 

On peut alors se faire piéger dans une ligne de temps alternative et ne jamais retrouver le présent tel que nous le connaissons.

Il peut également survenir le phénomène de paradoxe temporel dont l'issue engendrerait une réaction en chaîne qui pourrait déchirer le tissu même du continuum espace-temps, provoquant la destruction totale de l'Univers.

Le « paradoxe des grands-pères » consiste à remonter dans le temps et à tuer son grand-père avant la conception de son père, empêchant ainsi sa propre naissance et du même coup son retour au présent. C'est d'autant plus paradoxal car si on n'est jamais venu au monde, comment peut-on faire pour remonter le temps et tuer son grand-père ?

Mais ce paradoxe trouve peut-être sa résolution dans les travaux théoriques de Kip Thorne (Prix Nobel de physique en 2017) qui a utilisé une unification partielle de la théorie de la relativité générale avec la physique quantique. Il suggère que tout trou de ver – une sorte de tunnel traversant l'espace-temps pour relier des points très éloignés de l'univers – permettant le voyage dans le temps s'effondrerait dès sa formation. Mais Thorne constate que pour les masses ponctuelles traversant un trou de ver, aucune condition initiale ne crée ce type de paradoxe. C'est une bonne nouvelle pour tous ceux qui craignent de ne jamais pouvoir revenir en voyageant dans le passé, mais une mauvaise nouvelle pour ceux qui souhaitent revenir dans le passé pour changer les choses.

Changer le futur

Si voyager dans le passé présente de très gros risques, il arrive aussi que ces personnes voyagent vers l'avenir et se transportent accidentellement peu de temps avant un grand événement. Quand elles reviennent à leur propre époque elles sont en mesure d'avertir les gens pour espérer prévenir la catastrophe.

En cette fin d'année 2016 beaucoup d'américains souhaiteraient pouvoir voyager dans le temps pour juste revenir en arrière sans billet de retour au présent. D'autres souhaiteraient se propulser dans le futur pour être avertis de toutes les catastrophes à venir découlant de l'élection du nouveau président. Mais auraient-ils ensuite la possibilité de prévenir le monde et d'être écoutés ?


Le paradoxe des jumeaux

Si l'on quittait la Terre dans un engin spatial voyageant à une vitesse proche de la vitesse de la lumière, en faisant demi-tour après quelques années, de nombreuses années auraient pu s'écouler sur Terre. C'est ce qu'on appelle le « paradoxe des jumeaux », puisqu'un voyageur entreprenant un tel voyage reviendrait à se retrouver beaucoup plus jeune que son jumeau qui est resté sur Terre.

Le seul problème qui subsiste à quiconque souhaite avoir un aperçu de l'avenir, c'est le retour. En effet, cela signifierait voyager plus vite que la lumière, et pour l'instant ce n'est pas possible. La vitesse de la lumière semble être une limite théorique, du moins selon la théorie de la relativité générale d'Einstein.

Mais il peut y avoir une solution : la théorie de la gravité d'Einstein. Cette théorie unit l'espace et le temps dans un même concept d'espace-temps. Ce dernier se courbe en présence d'une masse importante, telle un trou noir. Cela laisse entrevoir la possibilité de trous de ver.

La théorie M

Selon la mécanique quantique, l'espace vide n'est pas vide. Au lieu de cela, il est rempli de particules qui apparaissent et disparaissent. Cependant, trouver une théorie cohérente combinant la mécanique quantique et la théorie de la relativité d'Einstein reste l'un des plus grands défis de la physique théorique. Un candidat, la théorie des cordes (plus précisément la théorie M) peut offrir une autre possibilité.

Notre vie quotidienne se passe dans un espace à trois dimensions (longueur, largeur, hauteur). La théorie de la relativité d'Einstein traite le temps comme une quatrième dimension à l'égal des trois dimensions spatiales. On obtient ainsi l'espace-temps à quatre dimensions.

La théorie des cordes et de la théorie M possèdent la particularité qu'elles exigent des dimensions supplémentaires pour des raisons de cohérence mathématique. Dans la théorie des cordes (il en existe 5 variantes) l'univers est décrit en dix dimensions.

La théorie M, proposée par Edward Witten en 1995, nécessite que l’espace-temps ait 11 dimensions : celle du temps et celle de l’espace dans lequel nous nous déplaçons et sept autres, recroquevillées de manière invisible. En plus d'être une idée d'un grand intérêt théorique, la théorie M fournit un cadre pour construire des modèles du monde réel combinant la relativité générale avec le modèle standard de la physique des particules. Pourrions-nous utiliser ces dimensions supplémentaires pour raccourcir l'espace et le temps ? Stephen Hawking était plein d’espoir avec cette idée.


Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Voyage temporel

 2. Les dangers des voyages dans le temps

 3. Changer le futur

 4. Le paradoxe des jumeaux

 5. La théorie M


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Le voyage dans le temps


Retour à la catégorie : Pouvoirs surnaturels



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le , il y a moins d'un an.