Les outils des bâtisseurs de l'Antiquité

Tailleur de pierre de l'Antiquité
Des millions de personnes à travers le monde croient que nous avons reçut la visite d'extraterrestres par le passé. Et si c'était vrai ? Les extraterrestres auraient-ils participé à notre histoire ? Et s'ils avaient laissé des indices de leur passage ? Des indices qui pourraient se cacher à la vue de tous. Et si on en trouvait des preuves ?

Il fallait que les machines et les outils soient à la hauteur de la tâche qui était de bâtir des pyramides, de réaliser des statues avec un si haut degré de précision, de réaliser des sarcophages avec une précision moderne. Et la grande question demeure : où sont les outils ?

 

Les technologies d'aujourd'hui n'y arrivent pas

Les échafaudages autour du Sphinx
A Brahan Spring, en Californie, le sculpteur et maitre maçon Roger Hopkins utilise une variété d'outils avancés pour tailler et façonner le roc. Des instruments électriques comme des câbles à pointes de diamant et des polisseuses lui permettent de créer des œuvres d'art à partir d'immenses blocs de granit provenant de carrières avoisinantes. Malgré des outils à la fine pointe de la technologie, Hopkins n'arrive pas à reproduire ce que des civilisations anciennes ont accompli des milliers d'années auparavant. Des méthode d'ingénierie aussi avancées pourraient-elles constituer une preuve que les êtres humains auraient reçu l'aide d'extraterrestres ?

La précision de certaines des œuvres qu'il a vu est incroyable. C'est possible de le faire à la main, mais ça exigerait un temps fou. De plus, il faut avoir des années d'expérience pour y arriver. Les éléments de preuve les plus tangibles d'une technologie possiblement extraterrestre résident dans les techniques anciennes de la taille des pierres ; si bien que dans certains cas, nous mêmes, aujourd'hui, ne pourrions pas accomplir ce que nos ancêtres ont prétendument accompli au moyen de la maçonnerie.
 

Puma Punku en Bolivie

Puma Punku
Puma Punku est un vaste complexe de temples situé sur un haut-plateau de la Bolivie. Le nom Puma Punku signifie « la Porte du puma ». Les archéologues estiment que le site date de 200 ans avant Jésus-Christ. Les habitants de l'endroit ne connaissaient pas l'écriture, ni la roue. Pourtant, ils ont construit l'une des structures les plus complexe du monde. Les partisans de la théorie des Anciens Astronautes voient Puma Punku comme la preuve évidente d'une influence extraterrestre. Les ruines trouvées à Puma Punku sont absolument extraordinaires. Le site défie toute logique.

L'intérêt que présente Puma Punku n'est pas tant que les pierres s'imbriquent aussi parfaitement mais que leur conception est si avancée qu'elle requiert des concepts mathématiques qui dépassent de loin ce que l'on utilise aujourd'hui. Pourtant, dans le passé, quelqu'un a construit le site dans un but précis, et d'une manière que même les programmes informatiques n'arrivent pas à déchiffrer.

Dans la plateau andin de la Bolivie, à Puma Punku, certains blocs pèsent plus de 40 à 50 tonnes. Leur technique de taille de pierre était plutôt avancée pour un peuple ayant vécu il y a 5000 ans ; c'est presque incroyable. Les plans de coupe que l'on voit sont très impressionnants ; certaines des entailles aussi. Toutes les entailles intérieures sont très dures à réaliser. Ce serait difficile même pour nous, malgré l'équipement dont on dispose, d'atteindre une telle précision. Si on voudrait faire des choses comme ça aujourd'hui on utiliserait des machines outils à commandes numériques qui comportent des pointes en diamant et qui suivent un modèle prédéfini. Même en les utilisant, on n'obtiendrait peut-être pas un résultat aussi parfait, parce qu'à part la partie qui s'est brisée, il n'y a aucune imperfection. Il faut mentionner que quand on est là-bas que le l'on glisse le doigt sur une arrête, en y mettant un peu de pression, on peut se couper. Les bords sont tranchants à ce point.

Mais comment les peuples anciens aurait-ils pu élaborer de telles technologies ? Est-il possible que des visiteurs extraterrestres leur ait fourni différents outils et méthodes de construction ?
 

Sacsayhuamán au Pérou

Forteresse de Sacsayhuamán
La première fois qu'on voit les blocs on ne croit pas qu'ils aient été taillés. On pense d'abord que c'est très similaire au système de construction en blocs tissés qu'a utilisé Frank Lloyd Wright pour construire des maisons en Californie au début des années 1920. Le principe consistait à verser du béton dans des moules.

Certaines légendes Inca suggèrent qu'ils avaient le savoir faire nécessaire pour ramollir la pierre. A Sacsayhuamán au Pérou, par exemple, se trouvent de gigantesques blocs de pierre, d'immenses murs de pierre. On dirait que les blocs ont été fondus, mis en place, puis la pierre à durcit à nouveau.

Il y a une raison très précise pour laquelle tous ces monuments ont été construits dans la pierre : pour la postérité, pour qu'ils durent, pour qu'une génération future n'ait pas d'autre choix que de les trouver. Et nous sommes cette génération qui peut regarder ces anciens monuments et enfin reconnaitre que tout ceci a été bâti en guise de message nous étant directement adressé afin que nous comprenions que notre passé est bien différent de ce qui nous est enseigné à l'école.

Le Machu Picchu

Le Machu Picchu
Le Machu Picchu
Plusieurs centaines de km au nord de Puma Punku, le Machu Picchu est situé en hauteur, au sommet des Andes Péruviennes. Construite par les Incas au XVe siècle, la cité de pierre a été soudainement abandonnée environ cent ans plus tard. Comme Puma Punku, le Machu Picchu porte aussi des signes d'ingénierie avancée, et possiblement de pierres moulées.

On ne peut s'empêcher de penser que la personne qui était derrière le Machu Picchu en avait conçu la construction de A à Z. Ils n'ont pas extrait la pierre pour ensuite se demander comment ils allaient la transporter. Ils savaient du début à la fin ce qu'il fallait faire et avec quelle technique ils y parviendraient sans que ce soit trop compliqué.

Dans l'industrie on cherche toujours à faire les choses le plus simplement possible. La manière la plus simple de construire les grandes murailles du Machu Picchu aurait été de transporter de petites pierres sur le site, de les faire fondre, et de les verser dans des moules de la taille et de la forme désirée. Ça résoudrait plusieurs difficultés que pourraient présenter la construction du mur. On a d'abord les formes : toutes de la même taille. On s'assure ainsi qu'elles sont bien alignées, contrairement à des pierres qui seraient taillées par différents artisans.

Faire fondre la pierre et la verser dans les moules demanderait une quantité incroyable de chaleur, juste pour faire tomber des petits morceaux de pierre. On utilise parfois une torche pour façonner le granit. Elle génère une température de plus de 3000 °C. C'est énorme !

Une technologie extraterrestre

Quand on pense aux peuples anciens on constate une technologie qu'ils ne pouvaient pas connaitre. Il n'y a que deux possibilités : soit Dieu en est l'auteur, ce que nous doutons fortement, soit une civilisation très avancée d'une autre planète est venue leur montrer comment faire. Puis elle a repris son matériel et ses outils et elle est rentrée chez elle.

L'idée, c'est qu'aucun de ces monuments anciens n'a été construit par les extraterrestres. Ce sont nous, les humains, qui avons construit ces monuments... à l'aide de technologie extraterrestre. Il est absolument possible que nous ayons reçu leur visite ; que les extraterrestres nous aient montré les façons de faire et qu'ils aient voulu laisser des traces. Quand on veut laisser une trace permanente, le seul moyen d'y arriver, c'est avec la pierre.

Mais si des êtres venus d'une autre planète ont vraiment apporté leur technologie sur terre, ces anciens astronautes auraient-il laissé ici l'un de leurs outils ?

Les méthodes utilisées pour bâtir d'immenses structures mégalithiques comme Puma Punku et les Pyramides d’Égypte demeurent un mystère. Mais qu'en est-il des outils qui ont servi à les construire ? Où sont-ils ? Pourraient-ils nous fournir un indice sur la manière dont ces immenses structures de pierre ont été créées ? Un grand nombre de ces œuvres anciennes et mystérieuses a été créé à une époque où il n'y avait même pas d'acier ; et le cuivre qu'ils utilisaient, oui, ils auraient pu le durcir en le battant à froid, mais ça n'aurait même pas fait une entaille dans des pierres comme le basalte ou le granit. Ils ont peut-être utilisé des techniques beaucoup plus laborieuses, à moins qu'ils aient eu accès à une espèce de technologie avancée qui nous échappe.

La lévitation acoustique

Quand on regarde certaines des recherches qui ont été faites sur la lévitation acoustique dans les laboratoires, on trouve par exemple un appareil qui est un dispositif de positionnement acoustique. Ce qui se passe à l'intérieur crée un champ de force acoustique. Le champ de force pousse tout vers le centre. Et le champ de force peut pivoter, le champ de force peut osciller.

Quand on met une balle de golf à l'intérieur cette balle est un matériau assez léger. Elle pèse environ dix grammes, pas plus. C'est censé être léger. Et la balle est en lévitation.

La lévitation acoustique serait un moyen possible par lequel des civilisations extraterrestres ont pu influencer notre histoire. Et il y a des preuves à cela.

Mais si vous voulez déplacer un objet très lourd, un objet de grande taille, ce que vous devez vraiment développer en conjonction avec le dispositif de positionnement acoustique, est un dispositif anti-gravité. Parce que le dispositif de positionnement acoustique ne sert vraiment qu'à affiner le champ de force, mais le système doit être sans force, sinon le gros objet ne sera pas bougé.

Mais est-il possible que les premiers constructeurs aient eu accès au type de technologie acoustique qui permettrait le transport et le placement judicieux de blocs de pierre et de blocs de plusieurs centaines de tonnes ? Des partisans de la théorie des anciens astronautes croient que des indices peuvent être trouvés dans les mythes et les légendes de la magie qui nous sont parvenus à travers le temps.

Les légendes de magiciens

De nombreuses légendes anciennes suggèrent que certains des monuments ont été construits à l'aide de la lévitation acoustique. La légende locale de Stonehenge raconte que ces grosses pierres ont été transportées par lévitation par nul autre que Merlin, le sorcier. Et il avait une baguette magique avec laquelle il pointait les pierres, et celles-ci lévitaient et se mettaient en place.

C'est une histoire très fascinante, car nous savons que certaines de ces pierres y ont été transportées d'aussi loin que 300 km.

Les anciennes légendes sont un pont pour trouver ce qui s'est réellement passé dans notre passé. Il y a beaucoup d'autres histoires de pierres en lévitation, toutes utilisant le pouvoir du son. C'est intéressant, en lisant ces histoires de magie, de voir qu'ils devaient utiliser le chant. Ils devaient chanter certaines incantations, certains mots. Certaines fréquences vibratoires semblent créer certains effets dans le domaine physique.

Il est tout à fait logique que l’utilisation d’une technologie, une baguette magique par exemple, soit une sorte d’amplificateur. Car il n'y a aucun moyen pour que des êtres humains, même cent mille, puissent tirer ces choses. On a fait des expériences en mettant les mains autour des blocs. Vous ne pouvez pas avoir assez de mains autour. Vous ne pouvez pas avoir 200 000 mains pour lever un bloc. Et une fois que vous le roulez avec tous ces gens, comment le déplacez-vous ? La technologie avait quelque chose à voir avec une sorte de son, et ils ont été capables de créer une antigravité et de les déplacer.

Alors d'anciens extraterrestres, utilisant la technologie de l'antigravité et de la lévitation sonique, ont-ils aidé les premiers humains à construire les anciennes merveilles du monde ? Tout est possible. Nous n’avons aucun moyen d’exclure les extraterrestres, car la technologie humaine est très primitive à ce stade. Quand vous regardez, la Terre n’a vécu que pendant quatre milliards d’années, mais des planètes existent depuis beaucoup plus longtemps car l'Univers visible date de 14 milliards d'années. Leur technologie et leur savoir peuvent être si loin devant nous, nous ne pouvons même pas imaginer.

Mais si les civilisations anciennes possédaient la capacité de faire léviter de grands objets solides, auraient-elles pu posséder une autre capacité encore plus grande ? Pouvaient-ils aussi maîtriser le pouvoir de voler ?

Lire la suite ...   
Retour à la catégorie : Archéologie



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 8 Mars 2019, il y a moins d'un an.