Tata T'Inkice Tancredo Da Silva Pinto

Tancredo Da Silva Pinto
Tancredo da Silva Pinto, né le 10 Août 1905 à Cantagalo, dans l'état de Rio, est venu vivre à Rio de Janeiro pendant son adolescence. Il est le fils de Belmiro da Silva Pinto et de Pinto de Miranda Edwirges. Ses grands-parents maternels sont Manuel Luis de Miranda et Miranda Enriqueta. Son arbre généalogique remonte à de grands chercheurs et praticiens du culte de l'Afrique ancienne et immortelle.


Son grand-père était le fondateur des premiers carnavals, ayant fondé les groupes "Avança", "Treme-Terra" et aussi "Cordão Mystic", un mélange de cabocle avec les rituels africains.

En 1950, en raison de la grande persécution des umbandistes dans la plupart des Etats de l'Union et dans l'ancien District fédéral, il fonde la Confédération Spiritualiste Umbandiste du Brésil et parcoure presque tout le pays. La fondation de la Fédération a pour objectif l'organisation du culte de la personnalité.

Tancredo da Silva Pinto a reçu en séance solennelle de la Chambre de l'ancien Etat de Guanabara le titre de citoyen Carioca, pour les services fournis à la population. Il a publié plus de 30 œuvres littéraires sur la diffusion de l'Umbanda et l'Omolokô. Il a été fondateur et collaborateur de plusieurs journaux et magazines destinés à clarifier et à guider les adeptes de la religion afro-brésilienne.

Tancredo da Silva Pinto est mort en 1979.
 

Lire la suite ...