Morrigan : La Déesse de la Bataille

Le Morrigan
En tant que déesse sombre de la guerre et du conflit, le Morrigan était souvent vu sur le champ de bataille. Sa forme la plus commune était celle d'une vieille femme sur les rives d'une rivière, lavant les vêtements des hommes qui allaient mourir plus tard dans la bataille.


 
C'est sur un blog qu'on découvre des explications concernant l'association du corbeau à la mort.

Sous la forme d'un corbeau, elle parcourait les cadavres à la recherche d'âmes. En plus de connaître le résultat de toutes les guerres, elle était également connue pour intervenir dans les batailles au nom d'un camps ou de l'autre.

Chaque année, lors de la fête de Samhain, le Dagda dormait avec le Morrigan sur les rives de la rivière Unius. Ce rituel était censé assurer la fertilité et le succès du peuple celte pour l'année à venir. Le site de la rivière est encore appelé aujourd’hui « le lit du couple ».

Elle a été adaptée dans la légende arthurienne sous le nom de Fée Morgane.


Lire la suite ...