La Création de l'Univers

Création de l'Univers
An et Enlil les Dieux Créateurs
Plutôt qu'une création personnelle à partir de la matière brute, les dieux forment le centre de tous les mythes créateurs sumériens et akkadiens. Ces entités surnaturelles étaient soit imaginées comme l'univers, composé du ciel et de la terre, soit comme les eaux originelles. Au commencement, l'Univers ressemblait à un immense océan primordial infini et désert... désert de toute vie humaine, seuls les dieux existaient. Le processus de création, par lequel les premières entités ont donné naissance à de nouveaux êtres, aurait eu lieu de deux manières différentes :
soit les premières entités étaient séparées les unes des autres,
soit elles étaient unies les unes aux autres.

En effet, un mythe sumérien du commencement de l'Antiquité explique que le ciel et la terre étaient autrefois un grand ensemble avant que le dieu Enlil ne les séparât les uns des autres. Dans une autre version, le ciel et la terre se sont réunis pour produire le reste du monde. Parfois Enlil et la déesse mère étaient personnifiés comme le ciel et la terre. Dans l'épopée de la création babylonienne, l'eau douce masculine souterraine (Rivière Euphrate) s'est associée à l'eau salée féminine, qui a été décrite comme un énorme monstre. Comme d'autres dieux sont sortis de leur union, l'un de ces dieux a créé le monde à partir du corps du monstre d'eau salée.

 

Les premiers dieux étaient des géants

Ces dieux étaient des géants, ils représentaient toutes les forces que seule la nature pouvait donner.

Pour le « bon fonctionnement » de l'Univers, les dieux avaient des tâches et aussi des lois (des « me ») que chaque dieu devait respecter.

De cet univers surgit la sous forme humaine, la déesse « Nammu » celle qui donna naissance au ciel « An » (Anu) et à la terre « Ki ».

An et Ki ne formaient qu'un, ciel et terre étaient mélangés.
De cette union naquit Enlil (dieu de l'air et des tempêtes)
Enlil fut-il jaloux de l'attachement de An et de Ki ?
Il voulut alors séparer le ciel de la terre !
An emporta la ciel, et Enlil emporta Ki.
Ce fut l'origine de l'Univers organisé.

La généalogie des dieux

 Nammu 
(déesse mère)
|
 
 An 
(Ciel)
 Ki 
(Terre)
|
 Enlil 
(Vents)
|
 Dieux primordiaux 

Enki produit les nécessités de la vie pour l'humanité

La descendance d'Enki

 
 Enki 
(eau douce)
 
 Ninhursaga 
(Dame des collines)
|
 
 Enki 
(eau douce)
 Ninnisig 
(Plantes vertes)
|
 
 Enki 
(eau douce)
 Ninkura 
(Montagnes)
|
 
 Enki 
(eau douce)
 Ninimma 
(Fertilité)
|
 Uttu 
(Laine/Tissage)
 
Dans les premiers mythes sumériens de la première moitié du troisième millénaire av. J.-C., An et Enlil apparaissent comme les dieux créateurs de l'univers. Dans un mythe de 1800 av. J.-C., le dieu d'eau douce Enki, avec toute une lignée de déesses, a produit les composantes de base du monde. D'abord, Enki s'unit à Ninhursaga, la « dame des collines », qui donna alors naissance, neuf jours plus tard, à la déesse Ninnisig, « dame des plantes vertes ». Quand Enki a vu la beauté de Ninnisig, il a immédiatement voulu l'embrasser et coucher avec elle. Cette union créa la déesse Ninkura, la « dame des montagnes ». À son tour, l'union de Ninkura avec Enki a produit Ninimma, la déesse de la fertilité, qui elle même s'est unie à Enki et a engendré Uttu, la déesse de la laine et du tissage. Le rôle actif joué par le dieu de l'eau douce démontre l'importance de l'eau douce pour la vie humaine : dans les montagnes, elle a aidé les plantes à croître et à s'épanouir, elle était également nécessaire pour élever le bétail.

Découvrez le mythe de la lignée d'Enki avec Ninhursag.

Le ver de la dent

Au début, An, le dieu du ciel, a créé le ciel. Puis le ciel a créé la terre, la terre a créé des rivières, les rivières ont créé des canaux, les canaux ont créés de la boue, et la boue a créé le ver. Quand le ver demanda à Ea (Enki), le dieu de la sagesse, quels aliments il lui était permis de manger, Ea répondit :

Figues, abricots et pommes.
 

Mais le ver a préféré grignoter les dents et les gencives des gens. Un appel a été lancé à Ea pour détruire le ver car il n'avait pas la permission de se régaler en mangeant des gencives humaines. Ainsi, le mythe ne concernait pas seulement l'extraction des dents malades, mais aussi le fait de donner de l'espoir aux malades et d'aider le processus de guérison.


Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : La création de l'Univers

 2. Les premiers dieux étaient des géants

 3. Enki produit les nécessités de la vie pour l'humanité

 4. Le ver de la dent


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : La Création de l'Univers


Retour à la catégorie : Mythologie sumérienne



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le , il y a moins d'un an.