Le record des crashes de rien est au Royaume-Uni

Image de Le record des crashes de rien est au Royaume-Uni
Haut lieu de tels phénomènes, le Royaume-Uni est l’un des endroits depuis longtemps dévasté par des avions fantômes et des crashes. Certains des premiers rapports de ce type remontent à 1930, avec une poussée de tels phénomènes à l’époque. Par exemple, le 10 juin 1931, des habitants de Poole, dans le Dorset, ont été surpris par le bruit d'un avion qui semblait tousser, crépiter et lutter pour rester en l'air. Quand ils ont levé les yeux, ils ont été surpris de voir un biplan biplace en détresse qui oscillait sensiblement en vol avant de s'écraser dans la mer. Lorsque le capitaine du port a entamé une fouille, il n'y avait aucune trace d'un crash, et aucun avion manquant à ce moment-là n'a été signalé.


Curieux certes, mais un fait encore plus étrange fut un rapport du 15 septembre 1932. L’équipage du navire St Nicholas Lightship, basé au Sussex, se trouvait dans la mer du Nord quand il vit quelque chose d’étrange. Selon le capitaine du navire, un avion était tombé du ciel de façon dramatique, mais au lieu de s'écraser dans l'eau avec une éclaboussure sensationnelle, comme prévu, il flottait à la surface avec ses moteurs en marche. Sous le regard attentif de l'équipage, l'avion aurait soudainement explosé en une boule de feu, suivie de deux lumières blanches brillantes apparaissant dans le ciel au-dessus de lui. La zone a été immédiatement fouillée, mais aucun signe de l'avion n'a pu être trouvé, aucun débris flottant, pas même une nappe d'hydrocarbures, ce qui est étrange compte tenu de l'explosion majeure qu'ils avaient vue quelques instants auparavant, et encore une fois, aucun avion n'a été retrouvé dans les environs.

Un événement assez inhabituel s'est également produit le 31 octobre 1935, près de la petite ville côtière de Newcastle, dans le comté de Down, en Irlande du Nord. Les premiers témoins étaient un père, A. Moore, et sa fille, qui étaient assis et se reposaient dehors chez eux vers midi quand ils ont aperçu un petit avion frémissant et plongeant comme s'il avait eu des ennuis avant de plonger brusquement dans l'océan. L'appareil était apparemment étrangement silencieux tout le temps. Les autorités ont été contactées et les bateaux de la station des garde-côtes de Newcastle ont été envoyés sur le site. Deux bateaux de pêche écossais se sont ensuite joints à eux, mais ils n'ont trouvé aucun débris dans le mauvais temps imminent sur les eaux grises et agitées, même après une recherche approfondie. D'autres témoignages oculaires du même accident ont également commencé à arriver, donnant des détails supplémentaires tels que l'avion traînait des panaches de fumée et des flammes, mais curieusement, personne à proximité du phare de St John's ou du poste de garde-côtes de Killough n'avait vu ou entendu quoi que ce soit, malgré le fait que l'avion prétendument en feu et chancelant serait passé à côté d'eux. De même, de nombreux habitants de la région ont été interrogés par les autorités, mais ont également déclaré n'avoir rien vu ou entendu. Une recherche plus intensive a été effectuée le lendemain lorsque le temps s'était éclairci, mais là encore aucune trace d'un tel aéronef n'a été retrouvée.


Lire la suite ...