La science n'a aucune explication

Combustion humaine spontanée
Un homme ne peut pas « brûler de lui-même », a écrit le chimiste allemand Justus von Liebig en 1851. Charles Dickens « perpétue une superstition vulgaire » dit George Henry Lewes, philosophe et critique, en 1861, lorsque Dickens fait mourir son démon, l'ivrogne M. Krook, par la « combustion spontanée » dans Bleak House. Le grand romancier a riposté en citant des cas concrets. Plus de cas ont été documentés au fil des ans, et les sceptiques ont dû accepter que la combustion étrange d'un corps par le feu est non seulement réelle mais digne d'une étude sérieuse.


Sans aucun combustible

On peut par exemple constater la combustion totale d'un corps humain dans l'absence totale de carburant externe. La science ne peut expliquer ces cas qui semblent le résultat de ce que beaucoup prétendent être un phénomène paranormal.

Qu'en dit la science ? Jusqu'à présent, la science n'a aucune explication. Mais cela n'est pas une raison pour dire que ça ne peut pas être expliqué par la science. C'est juste que les sciences connues à ce jour n'ont pas d'explication. Il ne faut pas dire qu'une science ne pourra jamais l'expliquer. Il y a une grosse différence.

Mais jusqu'à nos jours, la science n'a pas trouvé la moindre explication mais a été en mesure de reproduire le même effet dans un laboratoire.


Lire la suite ...