L'Arche de Noé

Découverte Robert Ballard Mer Noire
En septembre 2000, dans la Mer Noire, non loin de la Turquie, l'archéologue marin Robert Ballard et son équipe de scientifiques sous-marins découvrent ce qui semble être une ferme à une centaine de mètres de la surface. Les estimations suggèrent que le logement submergé aurait environ 7 500 ans.

Ballard et d'autres chercheurs ont émis l'hypothèse que l'élévation du niveau des océans aurait pu faire éclater la mer Méditerranée à travers un barrage naturel, créant ainsi une inondation d'une telle ampleur qu'elle aurait noyé environ 100 000 km2 sous 150 mètres d'eau.

Mais, plus que de retrouver les ruines d'une ancienne demeure, Ballard aurait-il réellement découvert la preuve que l'histoire biblique de Noé et du grand déluge était vraie ? Ces villages, bien sûr, n'ont pas été construits sous l'eau. Ballard en a donc conclu que la mer Noire, telle que nous la connaissons, n’a été créée qu’en huit heures environ. C’est exactement ce dont nous parlons avec l’Arche de Noé et les inondations, dans la même région où tout cela s’est passé.

Et en fait, les archéologues savent qu’en Méditerranée, il y a un très grand nombre de villes qui ont été inondées au même moment que la mer Noire. Une montée des eaux soudaine a tout enseveli.

 

Le rouleau de Lamech

Rouleau Manuscrits de la Mer Morte
Écrite dans le livre de la Genèse, l'histoire de Noé raconte comment Dieu « vit que la méchanceté de l'homme était grande » et décida de détruire toute la création.

Seuls Noé, sa famille et les animaux à bord de l'arche ont été autorisés à survivre et à repeupler la planète. Mais est-ce toute l'histoire ? Noé a-t-il été sélectionné uniquement pour sa vertu ? Ou y avait-il une autre raison pour laquelle il a été choisi pour sauver la planète ? Certains pensent que la Bible ne raconte pas toute l'histoire.

À la fin des années 1940, les premiers textes connus sous le nom de manuscrits de la Mer Morte ont été découverts dans une grotte située dans l'actuelle Cisjordanie d'Israël. Parmi les écrits anciens figurent diverses histoires que l’on ne retrouve pas dans la Bible hébraïque traditionnelle.

Une de ces histoires raconte l'histoire de Noé et sa naissance étrange et miraculeuse. L’un des rouleaux de la mer Morte s’appelle « Le rouleau de Lamech ».

Lamech était un berger. Et un jour, la femme de Lamech était enceinte. Et il lui dit :

C'est impossible. Je n'étais pas là depuis des mois.
 

Mais sa femme, du nom de Bathenosh, jure que personne ne l'a touché. Lamech ne croit pas sa femme, Bathenosh, et il va chez son père qui était Mathusalem. Et Mathusalem dit à Lamech :

Je ne peux pas t'aider. Je ne comprends pas ça. Je crois que ta femme, Bathenosh, n'a été touchée par personne, mais je te crois aussi.
 

Alors Mathusalem se rendit chez son père, le grand-père de Lamech. Il s'appelait Enoch.

Enoch dit à Mathusalem que les gardiens du ciel ont procédé à une insémination artificielle dans le ventre de Bathenosh. Lamech devrait accepter cet enfant, car cet enfant sera le père d'une nouvelle génération humaine.

Et dans la Bible, cet enfant est Noé.

Une expérience génétique à reprendre de zéro

Arche de Noé
Si l’histoire de Lamech est vraie et que les gardiens du ciel décrits dans l’histoire sont, en fait, des extraterrestres, cela signifie-t-il que Noé est le produit d'une insémination artificielle, d'une expérience génétique réalisée par des extraterrestres ? Si oui, quelle était la raison de la grande inondation ?

Selon la Bible, Dieu a envoyé le déluge à cause de la méchanceté et de la corruption de l'homme. Mais certaines personnes pensent que l'inondation était en fait un moyen de débarrasser la Terre d'imperfections biologiques. En utilisant Noé et sa famille, ils pourraient repeupler la planète avec une espèce génétiquement supérieure. Une partie de la société humaine était génétiquement en retard, plus proche de l'animal. Que faire alors ? Ces humains étaient dispersés sur la planète. Alors ils ont eut l'idée de les réduire en cendres et de tout recommencer.
 

L'Arche était une banque d'ADN

Banque d'ADN
Un autre élément familier de l'histoire de Noé concerne la collection d'animaux amenés à bord de l'arche. Dans la Bible, Dieu a commandé à Noé de rassembler deux créatures vivantes de toutes les espèces : animaux, oiseaux et un insectes. Mais de nombreux érudits bibliques et théologiens s'accordent pour dire qu'une telle tâche aurait été physiquement et biologiquement impossible. Pourrait-il y avoir une autre explication plus scientifique ?

L'histoire de l'arche de Noé est assez invraisemblable, si vous y réfléchissez. Vous avez deux créatures de chaque espèce sur la planète Terre sur un bateau. Non seulement le bateau doit être énorme, mais comment allez-vous rassembler chaque animal de la planète et le mettre sur ce bateau ? Alors, est-il possible que l'arche de Noé soit encore une fois une technologie mal comprise, et que l'arche de Noé soit en réalité une banque d'ADN ? Serait-ce une histoire ? Pourrait-il s'agir d'une technologie regroupant tous les êtres vivants comme dans une banque d'ADN quelconque ? Ça se tient.

Difficile d'imaginer comment cela se serait produit si loin de notre époque. Mais si cela s'était réellement produit, il faudrait que ce soit raconté comme une histoire, et l'histoire d'un bateau fonctionne bien.

C'était peut-être une banque d'ADN extraterrestre. Les extraterrestres ont également besoin de plantes, d’animaux et de minéraux sur cette planète. Comme lorsque nous irons sur Mars ou quelque part ailleurs, nous emporterons tout ce que nous pouvons emporter sur cette planète. Donc, les extraterrestres qui sont venus ici auraient voulu le faire aussi.

S’ils savaient qu’un cataclysme allait se produire, ils auraient voulu également préserver certains types d’animaux et de plantes, et créer ce que nous considérons comme l’Arche de Noé. Mais le meilleur moyen n'est pas de mettre à l’abri les animaux eux-mêmes. Préserver leur ADN suffirait simplement. Ça aurait été une banque d'ADN extraterrestre.

Existe-t-il des preuves qu'une telle chose soit possible ? En 2008, sur l'île arctique de Svalbard, une chambre forte a été construite pour stocker les semences de centaines de milliers de plantes en cas de catastrophe mondiale. Ailleurs, des efforts similaires seraient en cours pour stocker également de l'ADN animal et humain. Est-ce de la science de pointe ou simplement l'histoire qui se répète ?
 

Le projet Frozen Ark

Projet Frozen Ark
Projet Frozen Ark
Le projet Frozen Ark est un programme initié par le London Natural History Museum. Ce qu'ils ont fait, c'est qu'ils ont commencé à stocker l'ADN des espèces menacées d'extinction pour les générations futures, à des fins de conservation. A ce jour, plus de mille espèces ont été conservées dans de petites fioles.

Alors, la question se pose, est-il possible que l'arche de Noé ne soit pas nécessairement un bateau en bois, mais que se passerait-il si l'arche de Noé était une sorte d'installation de stockage d'ADN utilisée pour préserver toutes les espèces de la planète Terre ? Si chaque espèce peut être contenue dans une minuscule fiole alors tout devient très logique.

Encore une fois, nous devons examiner la question d'un point de vue historique :

Qu'est-ce que nos ancêtres ont essayé de décrire ? De quoi ont-ils été témoins ?
 

Des extraterrestres qui inséminent artificiellement des êtres humains... D'anciennes banques d’ADN... De telles idées pourraient-elles réellement améliorer notre compréhension de la Bible ? Est-il possible que des extraterrestres aient influencé le développement de l'humanité ? Nombreux sont ceux qui prétendent que la preuve peut être trouvée dans des endroits étonnants.


Lire la suite ...   
Retour à la catégorie : Mystérieux



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.