Les anges dans la tradition arabe

Anges arabes
Les anges jouent un rôle fondamental dans le Coran. En effet, les textes sacrés islamiques auraient été révélés par l’Ange Gabriel lui-même au prophète Mahomet. Ceci se serait passé dans une grotte du mont Hirâ, sur la Montagne Alnour, l'une des montagnes à l’est de La Mecque (Faran) mentionnés dans la Torah au chapitre 23, verset 2.

Le prophète se retirait pour la méditation durant plusieurs nuits d’affilée dans cette grotte. C’est alors que Jibril – que la paix soit sur lui – est descendu avec la révélation du ciel. Esprit fidèle, l'archange conduit aussi l'élu jusqu'à Dieu par « l'Échelle de Mahomet ».
 
 

La révélation

Cette scène nous rappelle étrangement l’histoire d’Aleister Crowley qui a reçu une révélation d'une entité appelée Aiwass lors d’un voyage au Caire. Cette entité qu’il appelait d’ailleurs son ange gardien lui dicta Le Livre de la Loi.

Dans le Coran il s’agit de l’Ange Gabriel qui aurait dicté à Mahomet les versets du Coran. On peut donc facilement se demander si le prophète n’est pas un genre d’Aleister Crowley, un simple occultiste qui s’est auto-proclamé guide suprême. Par la suite, tout au long de l’histoire, on retrouvera très souvent des gourous de sectes qui prétendent eux aussi avoir reçu une révélation. Certains affirment même que cette révélation vient d’extraterrestres qui se servent d’eux comme d’un messager. Ou alors c’est vraiment arrivé comme on le dit et tous les suivants s'en inspirent pour se comparer à un prophète et se donner une certaine légitimité.

L’importance des anges dans l’Islam

Les anges gardent cependant dans l’islam une position de simples exécutants, sans aucun libre arbitre. D'origine divine, leur présence est indispensable mais ils restent discrets et ne doivent jamais faire l'objet d'un culte, contrairement au christianisme et aux religions syncrétiques d’Amérique du sud.

La anges sont innombrables et occupent de très nombreuses fonctions. Ce sont par exemple des anges qui soutiennent tout le cosmos et sont chargés de son organisation. Sans eux l’univers s’effondrerait.

L'ange de la Mort, surnommé Azraël dans de nombreux récits aussi bien arabes que d’autres origines, est un monstre terrifiant pour les non-croyants alors qu’il est un consolateur pour les fidèles. Azraël est réputé posséder le pouvoir de séparer les âmes des corps. Il dispose d'une légion d'assistants exactement comme les diables chrétiens disposent de légions de démons.

Deux anges vous accompagnent

Le Coran mentionne également les anges gardiens décrits comme « de nobles scribes qui savent ce que vous faites ». Deux d'entre eux accompagnent chaque être humain, l'un pour noter ses bonnes actions et l'autre les mauvaises. C’est donc un genre de Big Brother et il ne faut pas plaisanter avec les anges. Dans la civilisation occidentale on reproduit exactement la même chose non pas avec des anges mais avec des caméras de surveillance.

L’alphabet arabe dicté par les anges

Dans la pensée soufie, les anges sont aussi les lettres primordiales de l'alphabet arabe qui, combinées aux éléments, forment la base de toute la création. Chaque homme est issu d'une de ces combinaisons que l'on peut associer à la parole divine. On sait que les arabes accordent énormément d’importance à l’écriture qu’ils considèrent comme magique.

Mais l'homme nouveau doit naître d'esprit. Vivifié par son maître intérieur qui n'est autre que son ange personnel, il ne verra pas la mort et restera intimement lié au divin pour l'éternité.




Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Les anges

 La révélation

 L’importance des anges dans l’Islam

 Deux anges vous accompagnent

 L’alphabet arabe dicté par les anges


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Les anges dans la tradition arabe


Retour à la catégorie : La magie islamique



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 6 Février 2019. Il est à jour.