Les symboles royaux

Couronne : symbole royal
Qu'est-ce qu'un couronnement en premier lieu ? Un couronnement sert avant tout à affirmer qu’un monarque peut incarner une sorte de conscience cosmique, quelque chose de divin. C’est particulièrement flagrant si on se réfère aux anciennes traditions liées aux Mikados japonais qui entouraient les empereurs japonais. Ils devaient s'asseoir sur le trône qui était soit disant placé au point exact de la création du monde. Dans ce contexte on parle de monarchie de droit divin, qui appartenait à certains rois britanniques. C'est l’idée que le souverain est le représentant de dieu sur terre. Mais pour les anciens, cela allait encore plus loin. Le souverain était considéré comme une divinité et communiquait avec des déités grâce à des rituels et des symboles.

Mais si un pouvoir matériel est effectivement transmis, qui ou quelle est la source de ce pouvoir ? Si vous êtes un extraterrestre et que vous êtes venu sur cette planète, l'une des premières choses que vous voudriez faire serait de vous mélanger avec les dirigeants. Les pharaons croyaient qu'ils auraient pu être eux-mêmes des dieux. Peut-être l'étaient-ils vraiment. Les rois étaient considérés comme des divinités. Ils ont certainement communiqué avec les divinités à travers des rituels.


Un symbole sacré figure dans la plupart des cérémonies de couronnement, il s’agit du sceptre. Le sceptre est un symbole de l'autorité divinement accordée. Autrefois il prenait souvent la forme d’un bâton ou d’une baguette en or. D’après les historiens son utilisation remonte à l’Égypte ancienne et certains pensent qu’il est lié à l'Ankh égyptien.

Le rituel de l'Ankh égyptien

Ankh égyptien
En ce qui concerne l'Ankh de l'ancienne Égypte, cette croix est l’un des symboles d’Isis, la déesse capable de ramener des êtres à la vie. C'est le symbole de la transformation, le symbole de l'alchimie, le symbole du rituel. L'Ankh est toujours un symbole utilisé à l'époque pharaonique comme un sceptre. Mais un jeu intéressant sur le mot, Ankh, montre qu'il découle également du mot Anunnaki, qui signifie « ceux qui sont venus du ciel sur terre Â».

La croix ansée est régulièrement accompagnée du Djed, un pilier qui fait partie des plus vieux symboles de l’Égypte ancienne. Les deux symboles décrivent un lien avec les étoiles.

Si vous combinez les deux, certaines gravures égyptiennes anciennes décrivent ou représentent quelque chose de très technologique.

Au fil du temps, le symbole Ankh est devenu quelque chose de divin, mais çà n’a jamais été le cas, car, selon la théorie des anciens astronautes, les symboles antiques sont basés sur quelque chose que nos ancêtres ont rencontré dans la vie réelle.

Vous devez alors vous demander si l'Ankh d'origine n'était pas une sorte de dispositif de haute technologie utilisé par les anciens astronautes, puis il a été remis aux rois pour leur usage, et avec le rituel de couronnement et la tenue du sceptre, des gens normaux sont tout à coup devenus des dieux. Et aujourd'hui, tout ce que nous avons est une représentation symbolique de cet objet de haute technologie.
 

La couronne royale

Si le trône et le sceptre sont identifiés par un lien avec un pouvoir extraterrestre, qu’en est-il du plus emblématique de tous les symboles royaux, la couronne elle-même ? Il est clair qu’il s’agit d’un dispositif, que vous considériez une couronne comme un symbole ou littéralement une couronne. C'est quelque chose qui, une fois placé sur votre tête, établissait ce lien.

Certains historiens pensent que l’idée de la couronne pourrait provenir d’une image des auréoles des êtres divins.

Les Sumériens ont décrit leurs dieux, les Anunnaki, comme ayant littéralement une lueur sur eux, et cela a été porté dans des périodes plus récentes en tant qu'anges avec un halo autour de la tête. Ce sont les êtres qui sont venus du ciel sur Terre. La royauté veut maintenant avoir cette même lignée de connexion avec les dieux en plaçant la couronne sur la tête du roi.

Cette attribut symbolisait la traduction d'un être humain héritier apparent d'un dieu.

Certains des plus anciens dessins rupestres que l'on puisse trouver dans le monde montrent ces êtres humanoïdes coiffés d'un halo, ce qui est très fascinant, car si vous regardez aujourd'hui les astronautes modernes, si le soleil se lève derrière eux, ou même avec leurs lampes de poche qu'ils ont sur les côtés de leurs casques, eh bien, si quelqu'un ne connaît pas la technologie le voit, il semblerait que leur tête soit entourée de cette lumière divine, qui n'est pas du tout divine, c'est une source de lumière.

Ainsi, au fil du temps, les peuples, nos ancêtres, ont commencé à imiter les dieux, ces extraterrestres, en portant des couronnes.

Le trône, le sceptre, la couronne : ces symboles du couronnement auraient-ils pu être inspirés non pas par l'imagination ni même par des visions spirituelles, mais par une sorte de rencontre extraterrestre. Si tel est le cas, quels autres rituels antiques pourraient trouver leurs racines dans un royaume qui n’est pas de ce monde ?

Retour à la catégorie : Observations d'Ovnis



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.