Les rayons de la mort

Arme laser de l'armée
En mai 2010, au large de la Californie, une nouvelle arme très puissante abat des drones aériens sans équipage lors d'essais secrets menés par la marine américaine.

Tirant à partir d'un navire de guerre à une distance de près de 3 km, un rayon d'énergie laser intense désintègre des cibles se déplaçant à une vitesse supérieure à 500 km à l'heure.

Mais est-il possible que de tels soi-disant « rayons de la mort » aient déjà été utilisés auparavant dans les temps anciens ? Certaines personnes sont tout à fait convaincues qu'il y a eu dans le passé des civilisations avancées sur la Terre dotées de choses telles que le soi-disant rayon de la mort. Est-ce qu'on les a utilisé comme une arme ou est-ce qu'on a simplement observé leur utilisation comme arme ? La question reste ouverte.

 

L'attaque de Syracuse

En 214 avant notre ère, des Grecs vivant dans la ville sicilienne de Syracuse se sont préparés à une attaque par une flotte de navires de guerre romains. Bien que dépassés en nombre par une force militaire supérieure, des textes anciens suggèrent que Syracuse s'est défendue remarquablement grâce à une nouvelle arme puissante et mystérieuse.

L’ancien rayon de la mort le plus célèbre est probablement celui qui a été construit par l’inventeur grec Archimède. Il a réussi à créer ce miroir géant et ce disque parabolique était capable de focaliser les rayons du soleil sur la flotte et d'incendier ces navires. Nous avons donc ici ce qui serait un type primitif de rayon de la mort qui a vraiment fonctionné.

Mais comment Archimède aurait-il pu concevoir une arme aussi formidable ? C'était un bond en avance sur tout ce qui était connu à l'époque. Les chercheurs suggèrent que l'inventeur s'est inspiré des mythes grecs écrits près de 600 ans avant la bataille de Syracuse. Des mythes racontant l’histoire de dieux brandissant des armes cosmiques d’une incroyable force destructrice.

L'éclair de Zeus

Si on examine la tradition grecque, elle décrit très clairement l'éclair de Zeus. Il le pointait sur des personnes ou des objets qu'il voulait anéantir, appuyait sur le bouton, et ce qu'ils ont décrit était comme un éclair sortait et créait une explosion féroce et terrible.

Lorsque ces anciens dieux, comme Zeus, devaient descendre du ciel dans cette rafale de tonnerre et de foudre, puis sortir de leur vaisseau spatial, ils étaient perçus comme des dieux. Mais ce pourrait être des anciens extraterrestres disposant d'une technologie fantastique, technologie qui aurait semblée magique à nos ancêtres primitifs. Ainsi, lorsque ces gens sont descendus du ciel et qu'ils avaient des armes à énergie avancée, ils étaient comme des dieux pour nos ancêtres.

Peu importe où vous allez, les dieux ont toujours été capables de créer du tonnerre, de créer des éclairs de manière contrôlée. Dans l'Inde ancienne, les dieux qui tiennent le dorje tiennent parfois ce genre de chose, et il semble qu'un type de faisceau d'énergie dirigée sort directement du front pour vaincre l'ennemi, le détruire et l'incinérer.

Mais si des armes de type rayon de la mort avaient été utilisées dans l'Antiquité, pourrait-il y avoir une sorte de preuve tangible ? Peut-être qu'il il y en a.

Les anciens forts d'Écosse

Dispersés à travers la campagne écossaise, se trouvent de nombreuses ruines antiques. Beaucoup semblent avoir été des forts ou d'autres constructions datant de plusieurs milliers d'années.

Remarquablement, ils semblent également avoir été soumis au feu et à une chaleur si intense qu’ils ont pratiquement transformé les structures en pierre en verre. C'est un processus plus scientifiquement appelé « vitrification ».

Ici, vous avez ces bâtiments en pierre dans lesquels une analyse de l’extérieur aboutit à la conclusion qu’ils ont été chauffés à plus de mille degrés Celsius. Un feu conventionnel n'aurait pas pu atteindre cette température. Vous auriez besoin d'une chaleur soutenue à un millier de degrés Celsius pendant une longue période.

Pourquoi est-ce que seuls ces forts ont ce type de carbonisation où ils sont réellement comme avec un aspect de poterie émaillée ? Pourquoi est-ce que vous ne le voyez pas sur les pierres des environs ? Et plus intéressant encore, pourquoi est-ce que tant d’entre eux sont concentrés dans cette seule petite région du nord de l’Écosse ? Ceci est une preuve très claire de l'utilisation des rayons de la mort.

La lance magique de Lugh

Selon la légende celtique, il était une fois un dieu nommé Lugh, également connu sous le nom de « celui qui brille », le dieu soleil et le dieu de la guerre. L'Écosse possède beaucoup d'histoires de divinités qui étaient des personnalités puissantes et qui avaient des armes qui semblaient extraordinaires pour leur époque. L'un d'entre eux était la grande divinité celtique Lugh, qui avait une lance capable de cracher le feu et la foudre et de causer de grands dégâts. Comme le dieu grec Zeus, Lugh possédait une puissante « lance magique » qui ressemblait beaucoup à la foudre de son homologue grec. C'était une arme extraordinaire. Nous n'avons pas beaucoup de détails à ce sujet, mais cela pourrait clairement dominer toute situation dans laquelle il se serait trouvé.

Quand la bataille était proche, Lugh tirait sa lance et celle-ci rugissait, puis des éclairs de feu en sortaient et elle déchirait les rangs de l'ennemi. Il n'était jamais fatigué de tuer et de tuer. C'était une arme incroyable.

Les armes technologiques des aliens

Arme laser
Comment pouvons-nous expliquer autrement ces nombreux forts vitrifiés où la surface de la pierre est lisse comme du verre ? Et ces endroits ne peuvent être trouvés que dans des zones très concentrées du nord de l’Écosse. Est-il possible que ce que les légendes celtiques décrivent comme Lugh soit, en fait, un général alien ou un autre type de leader extraterrestre en possession d'une arme dévastatrice ? Toutes ces descriptions d'armes sophistiquées ressemblent presque à de la science-fiction. Mais en est-ce vraiment ? Parce que nous avons ces armes aujourd'hui ! Mais certains pensent que c'est simplement une réinvention de l'histoire. Tout ce que nous avons aujourd'hui a été fait auparavant, et notre passé n'est pas de la science fiction, mais un fait scientifique.

Rayons laser mortels, lévitation acoustique, antigravité, etc. S'agit-il de technologies connues et même utilisées par les civilisations anciennes ? Si oui, ont-elles été conçues dans l'esprit des hommes primitifs ? Ou avaient-elles des origines différentes, peut-être d'un autre monde ? La découverte des secrets de ces inventions pourrait-elle être la clé pour découvrir notre passé antique ? Ou en redécouvrant la technologie perdue, pourrions-nous nous frayer un chemin vers notre propre avenir et, au delà, vers le potentiel illimité de l'univers ?

 
Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Extraterrestres et OVNI



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est un peu ancien mais toujours d'actualité.