Comprendre le phénomène de la radiesthésie

Pendule de radiesthésie
La radiesthésie n’est pas seulement un art : c’est une science. Elle est un des outils qui permettent de jeter un pont entre l’esprit analytique et l’intuition. Nombreux sont les gens qui cherchent actuellement les voies menant à un meilleur équilibre des potentialités humaines, notamment celles qui exploiteraient davantage notre nature intuitive ; La pratique de la radiesthésie, au moyen du pendule, est une de ces voies simples et naturelles. Essayons d’abord de définir la radiesthésie : c’est l’interprétation des mouvements du pendule afin de répondre aux questions posées. Cette quête de la « réponse » à travers les mouvements du pendule fait appel aux facultés intuitives de l’individu, ou à ses talents divinatoires, selon le vocabulaire employé par certains adeptes.

 

Définition de la radiesthésie

Durant ces quarante dernières années, nous avons assisté à une véritable révolution dans la découverte des possibilités pratiques de la radiesthésie. Nous sommes déjà à des années-lumière du temps, pourtant pas si éloigné, où la radiesthésie n’était utilisée que par les puisatiers pour trouver l’eau potable et les sources souterraines. En effet, avec une simple baguette recourbée en forme de L il est possible de localiser de l’eau qui coure sous votre pelouse. Aujourd’hui, les manuels de radiesthésie abondent dans les librairies. Certains sont même trop complexes pour l’amateur débutant. D’autres sont de qualité médiocre et se cantonnent à indiquer les moyens de trouver les sources sans vraiment expliquer comment.

La radiesthésie est un moyen étonnant pour retrouver les objets perdus mais représente également une des voies royales permettant d’harmoniser en soi les facultés de raison et d’intuition. C’est une fabuleuse méthode d’investigation des ressources de l’inconscient, une technique pour obtenir des réponses aux questions auxquelles une pensée purement rationnelle ou scientifique ne peut répondre. Et pourtant, le processus de la pensée rationnelle fait partie intégrante de celui de la radiesthésie.

En étudiant le phénomène de la radiesthésie nous serons amenés à considérer l’opposition qui existe entre les hémisphères gauche et droit du cerveau et les « voies de la connaissance », selon certains premiers chrétiens hérétiques, appelés les gnostiques, dont la philosophie peut nous aider à mieux comprendre le processus.

Source : Sig Lonegren, Le Pendule, 1989


L'histoire de la radiesthésie

En 1930, l'abbé Bouly inventa le terme « radiesthésie » en France, où la tige cédait la place au petit pendule utilisé comme détecteur. L'Association des Amis de la Radiesthésie a été créée en 1930 et la British Society of Dowsers a été fondée en 1933.

Un radiesthésiste est une personne très sensible à certaines substances et sa sensibilité est amplifiée par la tige ou le pendule. Personne n'est absolument certain du lien entre la personne et l'objet recherché. Cela ressemble plus à un médium psychique, plus proche d'une perception extra-sensorielle (ESP) qu'à de la physique contemporaine.

Le moyen utilisé, que ce soit la tige ou le pendule, comme mentionné précédemment, amplifie la sensibilité de la personne, et son fonctionnement et ses indications sont essentiels. Le remplacement de la baguette par de petits pendules s’explique par le fait qu’il est souvent plus facile de travailler cet objet, en particulier pour les diagnostics médicaux. Les pendules sont généralement de petites balles attachées à une ficelle fine fixée au bout d'un bâton. La ficelle doit être en fibre non-tissée, de préférence en nylon, de manière à enregistrer tous les mouvements parasites du pendule. Il est nécessaire que la personne soit expérimentée dans l'utilisation du pendule afin de ne laisser aucune de ses activités musculaires influencer l'activité du poids. La seule activité désirée du pendule doit être provoquée par l'influence de l'objet recherché.

Comment fonctionne la radiesthésie ?

Le pendule est maintenu sur la zone dans laquelle on pense que l'objet est situé. Ensuite, l'observation de l'action de la corde et du poids est cruciale. Le poids peut être levé ou abaissé pour faciliter son observation en enroulant la ficelle autour du bâton ou vice-versa. Habituellement, il tourne ou oscille dans un sens ou dans l'autre.

Dans le diagnostic médical, le pendule est d'abord placé sur la partie saine du corps, puis sur une partie malsaine. La différence de mouvement du pendule est notée entre les deux zones.

Le pendule peut également être utilisé d'une manière différente ; dans une séquence où les réponses « Oui » et « Non » sont applicables. Lorsque la réponse est Oui, le pendule tourne dans le sens des aiguilles d'une montre ; quand la réponse est non, il tourne dans le sens contraire des aiguilles d'une montre.

La téléradiesthésie et le superpendulisme

Comme pour la radiesthésie, il existe également des phénomènes de téléradiesthésie ou de superpendulisme. Il s’agit de phénomènes où la personne sensible, le médium, ne se rend pas à l’emplacement réel de l’objet recherché, mais utilise une carte de cet emplacement. Après avoir placé le pendule sur la carte, il peut informer le demandeur des informations qu’il souhaite connaître.

Il existe une littérature abondante sur le sujet de la radiesthésie et une grande partie de celle-ci confirme la fiabilité du phénomène.


Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

La radiesthésie

Définition de la radiesthésie

L'histoire de la radiesthésie

Comment fonctionne la radiesthésie ?

La téléradiesthésie et le superpendulisme


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Comprendre le phénomène de la radiesthésie




Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 4 Novembre 2018. Il est à jour.