Les 14 principes wiccans


Réunion de wiccans
1. Les rites sont pratiqués selon les cycles naturels de la vie (rythme des saisons, phases de la lune, etc.)

2. Les wiccans cherchent à vivre en harmonie avec la nature.

3. Ils croient en une puissance naturelle plus grande que tout ce qui peut apparaître à un homme ordinaire. Elle n’est pas surnaturelle pour eux, car tout à fait naturelle. Mais pour le commun des mortels on pourrait la considérer comme une vision paranormale ou un Dieu.

4. Croyance que la création de l’Univers s’est manifestée à travers la polarité masculine et féminine. La sexualité est donc très importante dans le culte de la wicca. Voyez plutôt : le sexe peut-être considéré comme un plaisir, comme un symbole, comme l'incarnation de la vie et comme une des sources cachée de l'énergie utilisée dans la pratique de la magie et de la religion.

5. Les pratiquants du culte reconnaissent l’existence de mondes multiples. Certains sont extérieurs et d’autres intérieurs. Ils accordent de l’importance à l’inconscient collectif. Ils considèrent le monde dans sa globalité, y-compris tous ces univers parallèles aux multiples dimensions et les phénomènes paranormaux.

6. Par contre, ils ne reconnaissent aucune autorité hiérarchique. Il n’y a pas de grades et d’échelons comme dans les loges franc-maçonniques. Chacun est membre du groupe, le clan.

7. Les wiccans confondent la religion, la magie et la sagesse comme étant trois expressions d'une même voie. Ce sont des facettes d’une philosophie de pensée et de vie qu’ils appellent tout simplement le paganisme.

8. Dans la wicca il n’y a pas de titre ni de rituels initiatiques. Chaque « mage » ne cherche qu’à contrôler ses propres forces présentes en lui, tout en évitant de faire du tort aux autres et en respectant les principes et particulièrement le second principe.

9.
Ils croient au développement intérieur et à l’évolution spirituelle.

10. L’unique reproche envers les religions classiques est leur penchant pour affirmer qu’elles sont l’unique voie de salut. Elles vont à l’encontre du principe de liberté de pratique et de croyance.

11. Ils sont tournés vers le présent et le futur.

12. Les wiccans ne reconnaissent pas l’existence d’un principe absolu du mal ou d’un diable.

13. Dans la wicca, aucune vertu particulière n’est accordée au sacrifice et à la mise à mort, que ce soit d’un animal ou d’un humain. La souffrance n’est pas non plus recherchée, pas plus que les privations (ascétisme).

14. Les adeptes de la wicca pensent qu’ils doivent rechercher dans la nature ce qui contribue à leur santé et leur bien-être. Beaucoup pratiquent le véganisme par conviction personnelle. Mais l’utilisation de denrées d’origine animale ne pose pas de problème car c’est naturel.




Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 21 Octobre 2017. Il est un peu ancien mais toujours d'actualité.