Nativité, résurrection, Zeus et le Coran

La Nativité

Nativité
A Bethléem, l'église de la Nativité, construite vers 330 de notre ère par le premier empereur romain chrétien Constantin, est l'une des plus anciennes églises au monde en activité, ayant survécu aux invasions, aux changements de régime, aux incendies et aux tremblements de terre.

Beaucoup prétendent que l'église est protégée par une puissance supérieure, car elle est située au-dessus d'une caverne que certains érudits de la Bible considèrent comme le véritable lieu de naissance de Jésus-Christ.

Il existe de nombreux livres sur l'histoire de la vie du Christ, la vie de Jésus, qui ne sont jamais entrés dans la Bible, et l'un d'eux s'appelait le Protoevangelium de Jacques. Et dans cette histoire, Joseph et Marie s'approchent de Bethléem et Marie dit : « Je vais donner naissance ». Et il réfléchit une minute. Il a dit : « Ah, je connais une grotte près d'ici ». Et ils sont accueillis à l'entrée de la grotte par une lumière brillante. Et quand la lumière se dissipe, il y a Marie qui tient le Christ dans ses bras.


Et si vous regardez les peintures byzantines, la Nativité est toujours représentée dans une grotte. Selon l'évangile de Luc, Marie donne naissance et place l'enfant Jésus dans une mangeoire, mais aucun lieu réel pour la Nativité n'est indiqué. On sait cependant qu'à l'époque, les grottes étaient couramment utilisées comme abri pour le bétail. À partir du troisième siècle, ils ont commencé à penser qu'il était né dans une grotte. Mais ensuite, ils décrivent également la tombe de la résurrection comme une grotte, comme une simple salle évidée dans laquelle se trouvait cette pierre circulaire.

La résurrection

La Bible souligne que lorsque Christ a été enlevé de la croix, il est enterré dans une tombe taillée dans la roche. Il semble y avoir un environnement mystique ici, cette idée d’une grotte étant un lieu où quelqu'un de divin vient et quelqu'un de divin s'en va. C'est donc presque comme si des passages se formaient dans des grottes.

Le programme de construction d'églises de Constantin en Terre sainte a commencé par la construction d'églises au-dessus de grottes associées à des mystères clés de la foi. Il a construit une église sur le site de la naissance de Jésus. Il a construit une église sur le site de la crucifixion de Jésus, où se trouve aujourd'hui l'église du Saint-Sépulcre. Et il a construit une église sur le mont des Oliviers au-dessus d'une grotte associée au site de son ascension au ciel.

Y a-t-il une signification au fait que le lieu de naissance et la résurrection de Jésus ont peut-être eu lieu dans des cavernes ? Certains partisans de la théorie des anciens astronautes prétendent qu'il peut même y avoir des preuves physiques que ce qui s'est passé dans ces grottes était autre chose que miraculeux.

Le Suaire de Turin

Le Suaire de Turin est certainement le plus important vestige de la Résurrection, cette empreinte extraordinaire du corps crucifié sur ce vêtement que personne n’a jamais été en mesure d’expliquer ni de reproduire avec précision. Jésus était dans la tombe et certains pensent qu'il y a eu une explosion d'énergie intense qui a créé ce que nous appelons maintenant le Linceul de Turin, une sorte de rayonnement très intense et puissant.

Nous savons avec la technologie du 21ème siècle que le Suaire de Turin est un vêtement du premier siècle. Et nous savons sans l'ombre d'un doute que cela n'aurait pas pu être peint ni créé d'aucune façon. Donc, le Suaire de Turin nous fournit cette preuve exceptionnelle que quelque chose de puissant est arrivé dans cette tombe. Et quand les gens sont venus le voir le lendemain pour voir son corps, il était parti.

Deux êtres brillants, des êtres non-humains, ont rencontré ces deux témoins à l'extérieur de la tombe et les ont informés que le Christ était né et qu'il était parti. Il est possible que cette grotte agisse comme une sorte de passerelle ou de portail, car dans beaucoup de ces histoires, les grottes relient la terre et le ciel.

Le Suaire de Turin pourrait-il vraiment être la preuve que quelque chose de technologique et de spirituel a eu lieu dans la grotte où beaucoup croient que Jésus est ressuscité ?

Le prophète Mahomet et la mythologie grecque

Les récits d'êtres humains rencontrant le divin dans ou à proximité de cavernes proviennent de tous les coins du globe, remontant à des milliers d'années. Nous regardons le prophète Mahomet au mont Hira. Il est dans une montagne, dans une grotte. Il prie et médite. Il entend la voix de Gabriel. "Iqra, Iqra", qui signifie "réciter, réciter." Et alors, il récite le Coran.

Selon la tradition hébraïque, le prophète Élie, qui existait autour de neuf ans avant notre ère, vivait dans une grotte.

Selon la mythologie grecque, Zeus serait né dans une grotte.

Et les grottes sont souvent considérées, dans les traditions religieuses, comme des passerelles vers le monde souterrain. Ainsi, les grottes sont vénérées dans toute la Méditerranée, généralement parce qu'un dieu est associé à cette grotte. Un dieu est vénéré dans une grotte ou une autre grotte.

Les histoires de Zeus, de Mahomet et même de Jésus pourraient-elles être la preuve que les cavernes souterraines du monde pourraient être des portails nous reliant à d'autres royaumes, comme le suggèrent certains chercheurs ? Peut-être que la réponse sera trouvée avec une nouvelle technologie de pointe conçue pour révéler des secrets dans les murs de cavernes non visibles à l'œil nu.


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Esotérisme et religions



Cet article a été récemment mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.