Ce qu'une femme ressent quand elle se fait violer par un dorlis durant la nuit ?

Image de Ce qu'une femme ressent quand elle se fait violer par un dorlis durant la nuit ?
En général la victime ne se réveille pas complètement et elle a l'impression de faire un rêve érotique. C'est d'ailleurs très agréable. Elle se rend compte de l'attaque mystique au petit matin quand parfois elle retrouve un liquide visqueux sur son corps. Elle peut aussi se réveiller avec des griffures dans le dos.

Une chose posée sur sa poitrine

Les plus désagréable arrive quand elle se réveille en sursaut alors que le démon incube est déjà sur elle en train de faire son affaire. Elle a alors le profond sentiment qu'une chose immonde est posée sur son corps. Elle peut sentir sa sueur âcre et son souffle près de son visage. Le bruit de cette respiration haletante près de ses oreille est quelque chose d'insupportable.


La femme a alors envie de se débattre et de crier mais aucun son ne sort de ses lèvres. Elle est paralysée et ne peut faire le moindre mouvement. Elle ne peut que subir l'outrage, impuissante. C’est une sensation très forte de blocage total. Elle est comme plaquée, clouée sur son lit par cette chose à la force surhumaine.

Des minutes interminables

Parfois la victime est encore à moitié consciente et il arrive qu'elle se rendorme, appréciant ce que lui fait le monstre. Mais ces cas restent rares et isolés et les victimes n'en parlent en général pas. Dans la plupart des cas ce sont des minutes cauchemardesques qui lui font connaitre une horreur incommensurable. L’entité ne repartira que quand elle aura terminé ce qu'elle est venue accomplir.

Pour une femme, se faire violer par un dorlis est une tragédie qui laisse immanquablement des séquelles psychiques.


Lire la suite ...