Les centrales nucléaires du passé

Centrale Nucléaire
Dans la vallée de l'Indus, au Pakistan, les fouilles archéologiques indiennes découvrent les vestiges de ce qui est la plus grande ville antique des civilisations de la vallée de l'Indus, Mohenjo-Daro. Les artefacts et l'architecture répertoriés sur le site indiquent qu'une métropole a prospéré ici il y a près de 4600 ans. Mais les restes squelettiques trouvés parmi les ruines racontent une histoire déroutante.

On crois comprendre qu’ils ont trouvé beaucoup de cendres radioactives et des personnes radioactives là-bas. Et donc l'hypothèse est qu'il doit y avoir eu un événement de rayonnement radioactif. Et il est donc possible qu’il y ait eu une sorte d’explosion nucléaire il y a longtemps. Le problème est que, pour ce faire, il faudrait disposer d’une technologie très avancée.
 

Les gens sont juste allongés morts dans la rue. Il y a des squelettes radioactifs. Il y a des céramiques qui ont été fondues. C'est comme si une sorte de détonation nucléaire atomique s'était déclenchée dans cette région, détruisant totalement ces villes et tuant tout le monde.

Ce que nous voyons peut-être est le résidu de l'une des anciennes centrales électriques utilisées par les extraterrestres.

Mais si, comme le pensent les partisans de la théorie des anciens astronautes, Mohenjo-Daro a été anéanti par une fusion nucléaire, quelle est la centrale électrique qui aurait pu causer une telle dévastation massive ?
 

Le Mont Kailash

Le Mont Kailash se trouve au Tibet occidental. À une altitude de près de 22 000 pieds, cette montagne est l'un des sommets les plus distinctifs du monde. C'est une forme très intéressante pour une montagne. Elle est en forme de cône d'un côté et en forme de pyramide d'un autre.

Et c’est précisément la forme que nous voyons ailleurs, dans l’ancienne Mésopotamie, dans l’Égypte ancienne, dans diverses autres civilisations anciennes, selon laquelle cet objet en forme de pyramide aurait réellement une forme de pouvoir, une sorte de lien avec la divinité.

Dans le monde oriental, le mont Kailash est considéré comme le centre spirituel de l'univers et le lieu de naissance de quatre des religions du monde : hindouisme, bouddhisme, jaïnisme et taoïsme.

Depuis des milliers d'années, les pèlerins religieux s'y sont rendus pour accomplir le rituel sacré consistant à marcher sur un sentier circulaire de 50 km creusé le long de la base de la montagne. Chacun à un moment de sa vie devait se rendre à cet endroit pour entrer en contact avec les dieux. Et c’est vraiment un aspect intéressant, car en quoi cette montagne se distingue-t-elle des autres ? Il y a plusieurs possibilités.

L'une d'elles est que les dieux ont vraiment élu domicile ici. Est-il possible, comme le supposent certains théoriciens, que le mont Kailash ait été habité ou exploité par les dieux ? Ils disent que la véritable signification de cette montagne peut être trouvée détaillée dans un dessin chinois ancien.

La caverne des Mille Bouddha

Dans les grottes de Mogao, en Chine occidentale, entre 500 av. J.-C. et 1500 après J.-C., des moines bouddhistes ont stocké des milliers de manuscrits dans une série de temples et de sanctuaires peints creusés dans une colline à environ 1000 km au nord du mont Kailash.

Ici, en 1907, l'explorateur britannique Aurel Stein, d'origine hongroise, découvrit une salle fermée contenant près de 50 000 manuscrits en différentes langues. Aurel Stein trouve cet endroit incroyable appelé la caverne des Mille Bouddha, qui ressemble à une salle de conférence bouddhiste. C'est une cache de milliers et de milliers d'anciens textes bouddhistes.

Le Sutra du Diamant, qui est le plus ancien manuscrit imprimé de l’histoire de l’humanité, fait partie de ces livres. La collection de textes anciens et de reliques comprenait également un schéma bouddhiste du IIe siècle de notre ère représentant une montagne cosmique appelée mont Meru, site sacré considéré comme un escalier reliant le ciel et la terre.

Pendant près de cent ans, l’illustration ancienne n’a guère attiré l’attention. Mais récemment, le diagramme a attiré l'attention d'un scientifique de Northrup-Grumman spécialisé dans le développement d'armes de pointe pour les militaires. Il conçoit des armes à faisceau de particules pour le gouvernement pour gagner sa vie. Et voici ce qu'il dit :

Vous rendez-vous compte que c’est un projet d’accélérateur de particules ?  

Il a comparé le diagramme du mont Meru à une illustration de ce que l’on appelle le cyclotron, un briseur d’atomes utilisé dans le développement de la bombe A pour le projet Manhattan. Et ils sont en parfaite correspondance l'un pour l'autre.

Une centrale nucléaire dans l’Himalaya

Le diagramme du mont Meru présenté par Aurel Stein semblait indiquer qu'il montrait le mont Meru comme une sorte d'accélérateur de faisceau de particules ou un dispositif empilé qui avait des lentilles différentes. Cela en aurait fait un appareil à énergie focalisée. Le type d'énergie nécessaire aurait nécessité une énorme centrale électrique, quelque chose qui produirait d'énormes quantités d'énergie.

Le diagramme bouddhiste du mont Meru, vieux de près de 2 000 ans, pourrait-il représenter un dispositif qui, aujourd'hui, fonctionnerait à l'énergie nucléaire ?

Un mythe mongol prétend que des êtres célestes habitaient autour du mont Meru à cause de l'énergie qui en était émise. C'était un transmetteur de ce pouvoir cosmique qui nourrissait ces êtres célestes ou les maintenait en vie. Quel que soit le but de cet appareil, il aurait fallu une source d’énergie extrêmement puissante, un type d’énergie nucléaire. Et nous pensons que le pouvoir aurait pu venir du mont Kailash.

Ce n’était pas un endroit qui produisait de l’énergie spirituelle, mais ce dont nous parlons est un endroit qui produit de l’énergie brute, de l’énergie technologique. Potentiellement, nous parlons d'une centrale électrique.

Les ruines de Mohenjo-Daro pourraient-elles réellement prouver qu’il existait une centrale nucléaire dans l’Himalaya il y a des milliers d’années ? Des adeptes de la théorie des anciens astronautes disent que oui et spéculent que des restes d'un réseau électrique mondial pourraient être trouvés parmi les ruines sacrées des civilisations anciennes du monde entier.

Les points énergétiques de la planète

Three Mile Island, Chernobyl, Fukushima Daiichi : ces sites ne sont plus que des souvenirs de ce qui était autrefois des centrales électriques florissantes du XXe siècle.

L’énergie nucléaire est largement utilisée dans les infrastructures actuelles et répond à un très grand besoin, mais nous savons aussi que l’énergie nucléaire peut éventuellement devenir instable et provoquer une fusion.

Tout comme les centrales qui ont fondu à l'époque moderne, les anciens ont vu leurs propres centrales en panne et est-ce que cela a provoqué la chute de certaines des plus grandes civilisations ? Si nous supposons que toutes ces centrales étaient en quelque sorte connectées et qu'une centrale était hors ligne, est-il possible que les autres centrales soient également hors ligne ? Certains chercheurs pensent que, tout comme les ingénieurs modernes utilisent le placement stratégique de centrales, les anciens et les sites sacrés ne sont pas vénérés, pour des raisons spirituelles ou rituelles, comme le croient les spécialistes, mais sont appréciés pour leur capacité à produire de l'énergie.

Certains monuments sont placés à certains endroits et on pourrait penser que c'est un hasard. Mais nous commençons lentement à comprendre que ce n’est pas le cas. Et la raison en est que ce soit la Grande Pyramide, Stonehenge, Teotihuacan, ou un autre site important pour nos ancêtres, nous commençons à comprendre que ces sites ont une énergie que nous n'enregistrons pas en premier lieu. Mais il est certain que l'homme ancien connaissait ce maillage du monde et ces points énergétiques et ils les ont marqués par des monuments.

Il y a beaucoup de preuves comme quoi les anciens étaient beaucoup plus connectés à cette source d'énergie plus élevée qu'aujourd'hui.

Pourquoi le un réseau mondial de centrales a-t-il cessé de fonctionner ?

Cependant, comme le pensent certains chercheurs, si d'anciens ingénieurs tiraient leur énergie d'un réseau électrique, pourquoi, après des milliers, voire des dizaines de milliers d'années, l'électricité avait-elle cessé de circuler ?

Les anciens Égyptiens avaient développé leurs connaissances au cours de nombreuses années. Et ils devaient avoir des outils et une technologie qui n'existent plus dans les archives archéologiques. Ainsi, quelque chose est arrivé à cette culture ancienne qui a provoqué la fermeture des centrales électriques et probablement anéanti une grande partie de la civilisation.

Ils possédaient une technologie incroyable, ce qui signifie qu'ils étaient beaucoup plus âgés que nous le pensons. Et puis quelque chose leur est arrivé. Qu'ils se soient battus, se soient fait exploser, ou qu'une calamité à l'échelle de la Terre soit arrivée et les ait exterminés, nous n'en savons rien. Mais où les cultures agraires, certaines sans roue ni animaux de travail, pourraient-elles acquérir les compétences nécessaires pour construire un réseau énergétique mondial et les centrales électriques pour le faire fonctionner ?

Selon la théorie des anciens astronautes, les extraterrestres ont toujours été motivés par l'idée de faire progresser la civilisation humaine. Ils nous ont donné tellement de dons de connaissances que leur pouvoir est quasiment une évidence. Le point commun de toutes ces cultures anciennes est qu'elles incluaient des histoires et des artefacts destinés à honorer ceux qui leur ont donné cette connaissance, les « dieux », et les dieux étaient des extraterrestres.

Est-il possible que des extraterrestres aient aidé un homme ancien à créer un réseau mondial de centrales sophistiquées dans une région lointaine qui aurait pu alimenter les dispositifs utilisés pour créer les plus grands mystères archéologiques de la civilisation ? Les scientifiques modernes redécouvrent-ils à présent la technologie énergétique maîtrisée par les anciens ? Et, dans l’affirmative, ce qu’il reste de ces sources d’énergie longtemps oubliées pourrait-il révéler un lien céleste ? Un projet qui a conduit à la promotion de la race humaine dans un passé lointain et qui pourrait peut-être un jour revenir pour nous aider à nouveau dans l’avenir ?


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Inexpliqué



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le , il y a moins d'un an.