Le dieu Aton

L’Égypte ancienne a toujours été polythéiste, elle comptait de nombreux dieux, puis il y a eu un nouveau chef, un nouveau pharaon avec une nouvelle idée. Akhenaton annonce qu'il n'y aura qu'un seul dieu, ce sera un peuple monothéiste. Aton, le dieu soleil, serait la divinité qu'ils vénéraient tous. L'image d'Aton est le disque solaire.

Cela a secoué l'empire de manière vraiment terrible. Qu'est-ce qui a pu inspirer Akhenaton pour apporter des changements aussi radicaux à une époque de grande prospérité ? Des partisans de la théorie des anciens astronautes suggèrent qu'il pourrait y avoir eu une influence d'un autre monde et, comme preuve, indiquent la manière dont il a été décrit par les artistes de son époque.


Akhenaton a introduit l'idée que chaque fois que ses artisans sculptaient quelque chose, cela devait être réaliste, il devait donc être représenté exactement de la façon dont il était vu. Ce qui est intéressant, car si vous regardez les effigies d'Akhenaton, il a l'air très étrange. Akhenaton s'est lui-même représenté de la manière la plus particulière. Il avait ce visage allongé, il avait ce ventre saillant, il avait presque comme des cuisses de poulet. Il était réellement très particulier, avec ce crâne allongé vers l'arrière. Jusqu'à présent, tous les autres pharaons avaient eux-mêmes été représentés avec l’air le plus majestueux et le plus musclé possible. On peut se demander si Akhenaton ait pu être une sorte d’hybride extraterrestre, et c’est pourquoi il a introduit cette règle du dieu unique.

Peut-être que ce disque solaire qu'Akhenaton a prié n’était pas du tout un soleil dans le ciel, mais il aurait pu être un extraterrestre qui enseignait à Akhenaton. Les textes disent que c'est un disque ailé. Le soleil n'est pas appelé un disque ailé. Tout ceci reste très étrange...

La tombe d'Akhenaton

Après la mort d'Akhenaton, ses ennemis firent tout leur possible pour effacer son héritage. Dans la Vallée des Roi, juste en face de la tombe du roi Toutankhamon, se trouve le très mystérieux caveau KV55. La plupart des égyptologues s'accordent pour dire que la momie qu'ils ont trouvée à l'intérieur était la momie du roi Akhenaton. Ils ont trouvé un cercueil détruit et chaque peinture murale avait déjà été ciselée, délibérément. Ce qui aurait du sens. Il serait logique que cette tombe cherche à effacer la mémoire du roi Akhenaton.

Mais parce que la tombe avait été gravement vandalisée, il était impossible de déterminer avec certitude à qui elle appartenait. Et certains égyptologues affirment que l'examen de la momie prouvera définitivement qu'il ne s'agissait pas d'Akhenaton, que c'était quelqu'un d'autre. Lorsqu’il a été examiné, il s’est avéré que c’était quelqu'un qui avait le début de la vingtaine.

Les anciens Égyptiens ne voulaient pas que nous sachions quoi que ce soit à propos d’Akhenaton. Vous ne pouvez que vous demander s'il existe en fait un lien avec la malédiction qui protège la tombe du roi Toutankhamon. Était-ce, en fait, pour protéger un secret encore plus sombre ? Est-il possible que la momie d'Akhenaton ne soit pas enterrée dans sa tombe, mais soit secrètement placée dans une chambre cachée dans la tombe de son fils, le roi Toutankhamon ? Et la prétendue malédiction des pharaons aurait-elle été mise en place pour nous empêcher de la découvrir jusqu'au moment où nous serons prêts à découvrir la vérité sur les origines d'un autre monde d'Akhenaton ?

Des partisans de la théorie des anciens astronautes le pensent et suggèrent qu'un secret encore plus profond pourrait être trouvé en examinant le sarcophage du roi Toutankhamon et le nom qui en avait été retiré.

La malédiction du Pharaon

En Égypte, dans la Vallée des reines, le 26 janvier 1909, 13 ans avant la découverte de la tombe de Roi Toutankhamon, l'artiste et dramaturge Joseph Lindon Smith et l'égyptologue Arthur Weigall interprètent une pièce de théâtre pour l'équipe de Howard Carter. La pièce raconte l'histoire d'une malédiction infligée au pharaon Akhenaton par les prêtres d'Amon, qu'il avait défiés. Selon la malédiction, Akhenaton ne pourrait pas se rendre dans l’autre monde, mais serait condamné à parcourir la Terre comme un fantôme.

Malheureusement, certaines circonstances très intéressantes se sont produites lorsqu’ils ont joué cette pièce. Une tempête venue de nulle part, aveugle l'une des actrices. L'une des épouses des scénaristes de la pièce est embarrassée par une maladie inconnue. Vraiment, ça soulève beaucoup de questions quant à la réalité de cette malédiction autour d’Akhenaton.

Dans les légendes de nombreuses malédictions, il y a souvent une histoire selon laquelle un certain mantra ou la lecture d'un certain script activera soudainement la malédiction. Vous devez donc vous demander s'il est possible qu'il y ait une sorte de dispositif extraterrestre activé par le son ? De la même manière que nous parlons à Siri ou à Alexa, d'Amazon, et l'activons avec nos voix et dictons des commandes, et ensuite cela va faire quelque chose pour nous, est-il possible qu'il y ait une forme de technologie extraterrestre qui a été mise en place avec à la fois la descente de la tombe du roi Toutankhamon et la récitation d'anciennes lignes contenues dans la pièce pour lever le sort d'Akhenaton ? Des théoriciens pensent que la malédiction visait non seulement à cacher la vérité sur l'ascendance extraterrestre d'Akhenaton, mais également un autre secret incroyable sur le passé de l'humanité. Celui-ci peut être découvert en examinant le sarcophage du roi Toutankhamon.

Le cercueil de Toutankhamon n'était pas le sien

Chaque momie avait des cercueils qui ressemblaient au personnage décédé. Le visage était sculpté d'une manière à ce qu'il ressemble à la momie à l'intérieur. Que les cercueils soient en bois ou en or massif, comme celui du roi Toutankhamon, cela devait ressembler à l'apparence du roi Toutankhamon. Chaque pharaon a été enterré non pas dans un cercueil, mais plusieurs cercueils concentriques, comme une poupée russe. Le Roi Toutankhamon en a trois.

Il y a maintenant beaucoup de débats sur le cercueil central. Il a des traits du visage différents des autres. Et il semble aussi que le cartouche où le nom du roi était inscrit aurait été remplacé par le nom du roi Toutankhamon. Après une analyse approfondie, ils ont pu lire le nom qui était sur le cartouche sous celui du nom du roi Toutankhamon. Et cela se lit « Ankhkheperure ». Ankhkheperure n'était pas le roi Toutankhamon. Pourquoi un sarcophage fait pour Ankhkheperure était-il utilisé pour contenir la momie du roi Toutankhamon ?

Sa mort à 19 ans était définitivement un problème pour les fabricants de sarcophages. Cela a fini par être un travail précipité. Il a eu la plus petite tombe dans la vallée.

Mais qui est Ankhkheperure ? Chaque souverain de l’Égypte ancienne a reçu un nom de trône différent de son nom de naissance. Le nom de trône d'Ankhkheperure aurait appartenu à un membre très important et mystérieux de la famille du roi Toutankhamon. Ankhkheperure aurait pu être le nom de trône du prince Thoutmôsis (fils d'Amenhotep III), qui serait le frère ainé d'Akhenaton et qui était censé gouverner avant ou après Akhenaton, mais ne l'a jamais fait.

Thoutmôsis était-il le Moïse de la Bible ?

Il existe de nombreuses théories concernant le frère mystérieux d'Akhenaton, Thoutmôsis. Mais la plus approfondie provient d’une source inattendue : Sigmund Freud, qui, en plus d’être le fondateur de la psychanalyse, était également un érudit du judaïsme et de l’Égypte ancienne. Sigmund Freud, le célèbre psychanalyste, suggéra en 1939 que le monothéisme avait commencé avec Akhenaton, et il pensait que quelqu'un à la cour d'Akhenaton, peut-être son frère Thoutmôsis, pourrait en fait être le Moïse historique.

La conclusion audacieuse de Sigmund Freud pourrait-elle être vraie ? Ce frère biologique d'Akhenaton était-il en fait le leader hébreu Moïse ? Selon Freud, les événements décrits dans la Bible qui entourent la naissance de Moïse, son exil et surtout son introduction du monothéisme coïncident parfaitement avec le récit historique de Thoutmôsis. Le nom Thoutmôsis signifie « fils du dieu Thoth ». Si vous enlevez l'élément « Thout » de son nom, cela signifie simplement fils de. « Môsis » signifie « le fils de ». Mais le nom de Moïse est très similaire à « Môsis », et il se trouve que l'histoire de Moïse dans la Bible se déroule exactement (à nuancer) au moment où Thoutmôsis disparaît mystérieusement de l'histoire. Et on nous dit dans la Bible que Moïse grandit comme le frère du prince apparent au trône. En d'autres termes, l'historique Thoutmôsis pourrait être le Moïse biblique.

Certains esprits critiques vont faire remarquer que le règne d'Akhenaton s'est déroulé au XIVe siècle av. J.-C. et que le monothéisme juif apparaît aux alentours du VIe siècle av. J.-C. Certes, ils ont raison. Il n'en demeure pas moins que le récit biblique combine une série de souvenirs des événements opposant les populations sémites aux rois égyptiens. La construction du personnage de Moïse doit ainsi peut-être partiellement au souvenir de différents faits qui se sont déroulés par le passé et la Bible elle-même ne précise pas les dates. L'important est que la chronologie ne remonte pas le temps et c'est bien le cas.

Au cours des dernières années, plusieurs égyptologues, comme Ahmed Osman, ont proposé des théories similaires à celles de Freud. Freud s'est rendu compte de la similitude entre la religion d'Akhenaton et la religion juive. Il a suggéré qu'après qu'Akhenaton ait quitté son trône curieusement, en même temps que l'Exode des Israélites, il est également rapporté que les disciples d'Akhenaton étaient forcés de fuir l'Égypte.

Les histoires de Moïse et d'Akhenaton révèlent-elles un programme extraterrestre visant à modifier le cours de l'humanité ? Certains chercheurs suggèrent que, tout comme Akhenaton, de nombreux événements entourant la vie de Moïse indiquent un lien avec un autre monde.

La version égyptienne de l'arche d'alliance

Au musée égyptien du Caire, en Égypte, le pharaon Toutankhamon expose en évidence un coffre en bois recouvert de feuilles d'or. Au sommet se trouve la statue d'un chacal, le dieu égyptien Anubis. Lorsque Howard Carter et son équipe ont entamé leur cinquième saison de fouilles dans la tombe de Roi Toutankhamon en 1926, ils sont tombés sur ce sanctuaire inhabituel qui gardait l'entrée de la salle du trésor. Ce que les partisans de la théorie des anciens astronautes trouvent le plus intriguant à propos de cet artefact, ce sont ses ressemblances indéniables avec ce qui est peut-être l'objet sacré le plus important de toute l'histoire judéo-chrétienne : l'arche de l'alliance.

L'Arche de l'Alliance est le sanctuaire central de l'ancien Israël. C'est en fait une boîte, une boîte en bois d'acacia recouverte d'or. Et sur la couverture se trouvent deux êtres mythologiques, les chérubins. Il y a aussi des anneaux sur le côté de la boîte à travers lesquels des poteaux sont placés.

Ce que nous avons dans la tombe de Toutankhamon est une version égyptienne de l'arche de l'alliance. Si le prince Thoutmôsis était le Moïse historique, cela expliquerait pourquoi, lorsqu'il a conduit les Israélites d'Égypte dans le désert du Sinaï, il les a obligés à faire de cette arche de l'alliance. C'est exactement la même chose que l'objet trouvé dans la tombe de Toutankhamon.

Mais qu'est-ce qui pourrait expliquer la similitude entre le sanctuaire d'Anubis et l'arche d'alliance ? Selon le texte biblique, Moïse a reçu des instructions pour construire l'arche de l'alliance lorsqu'il a parlé avec Dieu au sommet du mont Sinaï. Cependant, certains théoriciens suggèrent qu'il existe des preuves que l'Arche existait déjà en Égypte. De nombreuses représentations sur les murs des temples font référence à un dispositif qui ressemble à l'Arche d'Alliance.

Au temple de Seti à Abydos, dans la chapelle d'Osiris, nous voyons dépeinte sur les murs la plus puissante relique de toute l'histoire de l'humanité. C'est ce qu'on appelle l'appareil Osiris. Il a fonctionné comme un escalier vers le paradis. Ce que la plupart des gens ne réalisent pas, c'est que le dispositif Osiris était en réalité l'arche biblique de l'alliance.

Est-il possible que le sanctuaire d'Anubis trouvé dans la tombe du roi Toutankhamon soit une représentation du dispositif Osiris, nom égyptien de ce qui deviendrait connu comme l'arche de l'alliance ? Aurait-il pu à l'origine appartenir à Akhenaton et Moïse aurait-il pu emporter cela avec lui lorsqu'il avait quitté l'Égypte ? Certains le pensent et suggèrent que cet objet contenait une technologie extraterrestre.

Un dispositif extraterrestre ?

La Bible rapporte que, lorsque l’Arche a été activée, deux fils du grand prêtre Aaron l’ont approchée. Et parce qu'ils n'étaient pas correctement préparés, la Bible dit qu'un feu est sorti et les a brûlés. Mais les légendes disent que la nature de ce feu était constituée de deux faisceaux de lumière qui pénétraient dans leurs narines et les brûlaient de l'intérieur. Cela ressemble beaucoup à ce que nous comprenons aujourd'hui comme une électrocution.

On disait que l'arche pouvait créer des éclairs, que l'arche pouvait voler. Nous savons que l'Arche d'Alliance est un moyen de communication entre l'homme et Dieu, parce que Dieu nous le dit dans l'Exode. Alors ce dieu était-il une sorte d'extraterrestre ? Et l'Arche d'Alliance était-elle une sorte de dispositif permettant la communication entre Moïse et Aaron et un vaisseau spatial extraterrestre en orbite autour de la Terre ? Mais si les extraterrestres ont ordonné à Moïse, et peut-être à Akhenaton avant lui, d'amener les Israélites vers une nouvelle foi monothéiste, qu'est-ce qui les a motivés à le faire ? Et si ces visiteurs extraterrestres ne voulaient pas que les générations futures d’humains sachent qu’elles étaient intervenues dans notre développement ? Si une nouvelle religion monothéiste se présentait, les gens commenceraient à reléguer des personnalités comme Amoun-Ra et tous les autres au royaume de la mythologie. Les extraterrestres pouvaient cacher notre véritable histoire jusqu'au moment où nous serions prêts à la révéler.

Les visiteurs extraterrestres ont-ils tenté de changer le cours de l'histoire, d'abord par Akhenaton, puis par Moïse ? Et cela pourrait-il être la raison pour laquelle une prétendue malédiction a été infligée sur la tombe du roi Toutankhamon afin de cacher les indices qui mènent à cette connexion, jusqu'à ce que l'humanité soit prête à connaître la vérité ? Peut-être que d'autres réponses peuvent être trouvées en examinant le sort de l'Arche de l'Alliance après l'époque de Moïse et la malédiction qui a suivi.

Le mystère de l'Arche d'Alliance reste entier

A Jérusalem, en 586 av. J.-C., environ 750 ans après la mort d'Akhenaton, l'exode de Moïse et les Israélites d'Égypte, on pense que l'arche de l'alliance réside ici dans le temple de Salomon, où elle est fortement gardée. Mais la ville a été assiégée par les Babyloniens, qui ont finalement réussi à percer les murs de Jérusalem.

En 586 avant notre ère, les Babyloniens sont venus et ont finalement détruit le temple de Salomon. La question à un million est : qu'est-il arrivé à l'arche d'alliance ? Selon des récits historiques, les Babyloniens auraient volé tous les trésors qu'ils ont pu trouver dans le temple de Salomon, mais il n'est pas fait mention de l'arche de l'alliance.

Selon une histoire, le roi Salomon aurait eu un fils, Menelik, avec la reine de Saba. Menelik aurait volé l'arche et l'aurait emporté en Éthiopie bien avant que les Babyloniens l'envahissent, le cachant dans une petite chapelle de la ville d'Axoum où il se trouve toujours aujourd'hui.

Mais beaucoup pensent que l'arche est restée cachée sur le site du temple de Salomon longtemps après l'invasion babylonienne, jusqu'à ce qu'elle soit sortie clandestinement de Jérusalem par l'ancien ordre des Templiers. Les Templiers étaient un mystérieux ordre de moines guerriers formés au XIIème siècle. Le roi Baldwin II de Jérusalem leur donna une aile d'un palais sur ce que nous appelons maintenant le mont du Temple. Un certain nombre d'historiens ont émis l'hypothèse que le mandat de fouilles au temple de Salomon à Jérusalem faisait partie de leur mandat et que lors de ces fouilles, ils ont découvert, dans une chambre cachée, sous le temple, une pièce secrète contenant l'arche de l'alliance.

Les Templiers étaient-ils vraiment en possession de l'Arche de l'Alliance ? Certains le pensent et suggèrent qu'il existe des preuves que, comme la tombe du roi Toutankhamon, celle-ci était également protégée par une malédiction.


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Les artefacts d'Égypte



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.