Les endroits maudits, partie 1 : la forêt des suicidés

Forêt des suicidés
De la forêt des suicidés à la vallée de la mort, en passant par La montagne des morts, depuis des milliers d'années, il y a des endroits sur Terre supposés être maudits et diaboliques. Et ceux qui ont choisi d'ignorer les avertissements auraient mystérieusement disparu – ou sont morts dans d'horribles souffrances.

Les populations locales hésitent beaucoup à parler de ce qui se passe. Ils ne veulent pas que les gens y aillent. Certaines personnes pensent qu’il existe une zone d’énergie négative. Presque comme s'il y avait une malédiction. Mais qu'est-ce qui rend ces sites si périlleux dans le monde entier que seuls quelques courageux y sont déjà allés, et encore moins sont revenus pour raconter ce qu'ils ont vu ?

Ceci est un avertissement aux gens, n'allez pas à l'endroit où ces extraterrestres viennent habiter parce qu'ils vont vous détruire.

Des millions de personnes à travers le monde pensent que des extraterrestres nous ont visités. Et si c'était vrai ? Les anciens extraterrestres ont-ils vraiment contribué à façonner notre histoire ? Et sont-ils responsables de la création de certains des endroits les plus maléfiques du monde ? A découvrir dans cet article.

 

La forêt d'Aokigahara

C'est dans la préfecture de Yamanashi au Japon que ça se passe. Ici, à 95 km au sud-ouest de Tokyo, à la base du mont Fuji, se trouve la forêt d'Aokigahara.

Chaque année, près de 100 citoyens japonais viennent dans ces forêts luxuriantes, non pas pour faire de la randonnée, mais pour se suicider.

Partout au Japon, vous voyez toujours le Mont Fuji, il est toujours au loin. Donc, même lorsque vous approchez de la région lorsque vous vous y rendez en train ou en voiture, vous ressentez ce genre de sensation. Puis, lorsque vous entrez enfin dans la forêt au pied de la montagne, tout est extrêmement silencieux. C'est vraiment calme. C'est tellement effrayant.

Connus sous le nom de « La forêt de suicidés », les autorités ont depuis longtemps posté des affiches avertissant ceux qui entreraient de faire demi-tour et de demander de l'aide. Il y a une voiture qui a été abandonnée pendant quelques mois. On suppose que le propriétaire de la voiture est entré dans la forêt par ici et n'en est jamais sorti. Il a du s'y rendre parce qu'il était très préoccupé.

Les Japonais entretiennent une relation très étroite avec la nature. Beaucoup de gens entrent dans la forêt encore indécis. Et alors ils mettent des rubans autour des arbres pour pouvoir retrouver leur chemin. Il y a quelque chose à ce sujet qui est tellement attrayant et visuellement ça fait de l'effet. Mais quand on suit cette piste jusqu'au bout on trouve toujours le sac ou la tente de quelqu'un, ou bien quelqu'un qui a passé beaucoup de temps à réfléchir au sens de sa vie.

Les japonais font un balayage annuel de la forêt et ils trouvent généralement beaucoup de corps. Entre 70 et 150 en général. Et le nombre ne cesse d'augmenter au fil des ans.

Azusa Hayano, géologue et chercheur en environnement, étudie ce phénomène depuis 20 ans.

Les habitants ne viennent pas ici pour se suicider. En tant qu'enfants, on leur dit de ne pas s'approcher d'ici. On leur dit que c'est une forêt effrayante.

Oui, nous avons trouvé un squelette aujourd'hui. Je pense qu'il a environ un an ou deux que la personne a du mourir. Cela me fait de la peine pour eux de voir comment les corps humains se décomposent.

A mes yeux, je pense qu'il est impossible de mourir héroïquement en se suicidant.
 

La forêt des pendus au Japon

La grande majorité des suicides sont commis par pendaison. Certaines personnes qui décident de se suicider viennent ici rapidement, accrochent une corde à un arbre puis se suicident rapidement sans perdre de temps.

Il y a aussi ceux qui prennent le temps de laisser un petit mot d'adieu. Ceci est une note d'adieu écrite le 18 mai 2009, environ un an auparavant. L'auteur a également indiqué son nom. Il a écrit :

Je suis venu ici, car il n'y a que des malheurs dans ma vie jusqu'à présent.
S'il vous plaît ne partez pas à ma recherche. 12h45
 

Il est venu dans l'après-midi.

Laisser un nom est un peu effrayant.

Son cadavre devrait être ici si le suicide ne date que de l’année dernière.

Le producteur Santiago Stelley raconte qu'avec son équipe ils ont passé deux jours à marcher à travers la forêt et qu'ils ont trouvé plein d'endroits où des personnes s'étaient manifestement donné la mort ou avaient envisagé de le faire. Ils ont trouvé un mannequin par hasard, mais ce n'est pas une farce. Ils ont cloué ce personnage à l'envers comme un symbole de mépris pour la société. Non, c'est plus une malédiction, à cause des clous. La malédiction est clouée. On pense que la personne qui l'a installé a du être maltraitée par la société.

Il ne fait aucun doute que, selon la tradition, il existe des endroits qui sont devenus maléfiques au fil du temps. Il y règne une sorte de nature mystique qui n'est pas bienveillante, au contraire. Si l'on en croit les légendes locales, les gens qui souhaitent mettre fin à leurs jours sont attirés dans la forêt d’Aokigahara depuis des centaines, voire des milliers d’années. Mais pourquoi ? Qu'est-ce qui pourrait expliquer ce comportement étrange et morbide dans cette région du Japon ?

Le Mont Fuji est le nombril du monde

Le mont Fuji ne s'appelle pas comme cela par hasard. C'est la montagne sacrée de la déesse Fuji qui est apparue autrefois aux Ainu, les premiers habitants du Japon. Elle leur a rendu visite et a apporté des connaissances. C'est donc un lieu de profonde révérence.

Le mont Fuji au Japon s'appelle le nombril du monde. C'est l'un des nombreux endroits de la planète Terre où, selon la légende, la terre rencontre le ciel. Et là où la terre rencontre le ciel, on l'appelle la porte du ciel. C'est un endroit où les êtres humains passent de la Terre aux cieux et un lieu où des entités extraterrestres, des extraterrestres, passent des cieux à la Terre.

Les gens vont au Mont Fuji dans le but exprès de se suicider pour se libérer de cette vie et pour passer par l'axe du monde – le nombril du monde – dans la prochaine vie, dans un plan plus élevé. Et cela expliquerait le nombre élevé de suicides au mont Fuji.

À l'instar du triangle des Bermudes au large des côtes de l'Amérique du Nord, la forêt d'Aokigahara est également réputée contenir une grande quantité d'énergie électromagnétique.

Le Mont Fuji serait un portail spatio-temporel

Si tel est le cas, de nombreuses observations récentes d'OVNIS près du mont Fuji pourraient-elles indiquer qu'une sorte de portail dimensionnel spatio-temporel pourrait exister ici ? Dans de nombreuses zones où des portails dimensionnels peuvent exister, nous observons en effet des anomalies magnétiques. Dans divers endroits du monde, dans les anciens lieux sacrés, ils présentent toujours certains types d'anomalies magnétiques, soit négatives ou positives.

Ce que nous avons sont des montagnes où l'énergie semble être d'une telle nature qu'elle transforme la conscience humaine et rend vraiment impossible pour nous d'y vivre. Ce sont des lieux de pouvoir où des choses étranges se produisent.

Et les suicides ne sont pas nécessairement liés au fait que d'anciens extraterrestres étaient potentiellement présents dans le passé ou que des phénomènes d'OVNI modernes s'y déroulent dans le présent. Mais cela montre que ce sont des endroits puissants où des choses étranges se produisent et où des choses extraordinaires se sont produit dans le passé et se produisent encore aujourd'hui.

Pourrait-il y avoir vraiment un portail ou une porte des étoiles à travers lequel les âmes des défunts peuvent voyager vers une nouvelle dimension ? Et cela pourrait-il expliquer pourquoi des personnes en quête de mort ont été attirées dans cette forêt pendant tant d'années ? Certains chercheurs et des partisans de la théorie des anciens astronautes estiment qu'une telle idée scandaleuse est tout à fait possible.

Mais d'autres preuves suggèrent également que certains humains ne sont pas si disposés à donner leur vie sans se battre et que leur voyage vers une dimension extraterrestre puisse ne pas être positif, après tout.


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Phénomènes bizarres



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.