Ahura Mazda

Ahura Mazda
Ahura Mazda (« le souverain omniscient ») était le dieu le plus puissant de l'ancien panthéon iranien (la perse). Plus la religion de l'ancien Iran se rapprochait du monothéisme, plus Ahura Mazda était décrit comme possédant les caractéristiques d'un dieu tout-puissant omnipotent. En raison de son identification avec le soleil et comme dieu de la lumière, les symboles d'Ahura Mazda sont le soleil ailé et le feu, un élément purificateur. Il a créé l'Univers avec ses pensées.

Les réformes amorcées par son prophète Zoroastre (650-553 av. J.-C.), l'ont changé d'un dieu personnel en une représentation des principes de la créativité et de la bonté. Il confirme également un ordre mondial juste. Il était le chef du monde qui était prêt à se tenir dans un jugement sur les actes de l'humanité.



Ahura Mazda était aussi le père des « esprits jumeaux », Spenta Mainyu ( « le bon esprit ») et Angra Mainyu ( « l’esprit destructeur »), qui déterminaient ce qui devait arrivé dans le monde, à la fin des temps. Ahura Mazda a été identifié comme un aspect de Spenta Mainyu, qui devait sortir victorieux pour diriger le monde et conduire l'humanité à la rédemption.

 

Les Amesha Spenta, les immortels

Les six amesha spenta (« immortels bienfaisants ») étaient à l'origine des divinités iraniennes indépendantes. Plus tard, ils sont devenus les compagnons d'Ahura Mazda et l’ont également aidé à maintenir l'ordre dans le monde.

Ils incarnaient chacun certains principes importants pour le zoroastrisme :
Khshathra Vairya (« pouvoir »), la bonne gouvernance;
Haurvatat (« purification »), intégrité et santé;
Armaiti (« disposition conforme »), dévotion et amour;
Ameretat (« immortalité »), force de vie;
Vohu Manah (« pensée droite »), pureté de l'esprit;
et Asha Vahishta (« ordre juste »), la clarté et la vérité.

Le Saoshyans

Le Saoshyans (« celui qui apporte le bénéfice ») est la figure messianique centrale dans l'ancienne religion perse. Il a été dit que « l'esprit » vaincra la mort et restaurera la vie à la fin des temps. Il secouera les morts jusqu'à ce qu'ils se réveillent pour assister au jugement final divin. Il incarne la droiture et la vérité.

Les enseignements disent soit que les Saoshyans ont été conçus miraculeusement à partir de la graine conservée de Zoroastre, soit que le prophète lui-même reviendra à la fin du monde en tant que Saoshyans.

Les autels de feu

Comme la religion védique, qui était un précurseur de l'hindouisme, l'ancienne religion perse a été liée au culte du feu. Au temps de l'ancien empire perse, le feu sacrificiel brûlant était allumé sur un autel en pierre « au visage du soleil » (Ahura Mazda) et entretenu par des prêtres du feu. Le feu servait de symbole de purification sectaire. Il représentait aussi la relation entre la pureté originelle du commencement et celle de la fin qui était encore à venir.

Le temple du feu ou l'autel de Naqsh-i-Rustam, situé dans la province de Fars, en Iran, était un important centre de culte pour le culte du feu iranien.



Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Ahura Mazda

 2. Les Amesha Spenta, les immortels

 3. Le Saoshyans

 4. Les autels de feu


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Ahura Mazda


Retour à la catégorie : La mythologie mésopotamienne



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le , il y a moins d'un an.