Le festival des fantômes affamés

Fantôme en chinois
Depuis quelque temps nous avons vu l'intensification des activités des gangs dans la communauté chinoise mais jusqu'à présent, nous ne pouvons pas lier ces morts à qui que ce soit ou à quoi que ce soit. L'arrivée du coronavirus n'est pas non plus une explication plausible. Le peuple chinois vit avec des fantômes : les fantômes de leurs pères et des pères de leurs pères. Les fantômes, ou esprits ancestraux, sont au cœur de la vie spirituelle chinoise depuis des siècles. Ils nous appellent de mémoire lointaine pour nous montrer le chemin. Et on a du mal à contredire 2000 ans de croyance chinoise quand ce sont des choses auxquelles vos parents et vos grands-parents croient.

Le mot se prononce Guǐ (gou aille), il signifie « fantôme ».

Chaque année, le 15e jour de la septième lune du calendrier chinois, on pense que les portes de l'enfer s'ouvrent et que les fantômes des âmes égarées rôdent sur la terre. C'est le Yu Lan Hui chinois – Le festival des fantômes affamés.


Ceux qui y croient se protègent en laissant des cadeaux de nourriture et de l'argent diabolique à l'extérieur de leurs maisons pour apaiser les fantômes, pour les empêcher d'entrer et de causer des ennuis, les empêcher de les persécuter.

Mais certains esprits, les fantômes les plus redoutés par les Chinois, ne se laissent pas acheter : le Preta, l'ancien fantôme millénaire d'un homme assassiné qui parcours la terre pour se venger de l'humanité ou le Wu Chang Keui qui s'empare des âmes des hommes condamnés et les entraîne avec lui dans le Ti Yu – l'enfer chinois.
 

Monnaie factice, symbôles et plantes médicinales chinoises

La monnaie diabolique

L'argent diabolique, la monnaie de l'enfer, ressemble à des billets d'une devise étrangère. Mais c'est une monnaie factice. Les chinois l'utilisent comme offrande lors du Festival chinois des fantômes affamés. Mais ça ne vaut rien. Ce n'est pas de l'argent en soi. C'est seulement une offrande symbolique aux mauvais esprits et aux fantômes, pour la bonne fortune.

Les symboles chinois porte-bonheur

La grenouille était le symbole de la chance et de la prospérité.

La mort n'est pas à craindre. Ce n'est qu'une étape de transition. Mais la vie sans espoir, c'est vivre l'enfer.

Certaines maisons sont marquées Tsang Fang : des maisons hantées.

Les plantes dans la médecine chinoise

Les plantes utilisées dans la médecine chinoise sont surtout des racines, comme le ginseng, le curcuma. La racine de la scutellaire et l'angélique chinoise sont utilisées pour les analgésiques.

Ensuite, vous avez des choses plus exotiques, comme la vésicule biliaire d'ours, le serpent, l'aileron de requin, etc. Ils sont généralement préparés dans une soupe ou un thé.


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Magie noire (page 9)



Cet article a été récemment mis à jour pour la dernière fois le . Il est très récent et nécessite peut-être quelques améliorations.