L'Enchantement Piauiense

Image de L'Enchantement Piauiense
Le Piaui, en raison de la proximité du Maranhão et en particulier de Teresina, qui est à la frontière entre les deux Etats et très proches de la ville de Codó (Capitale mondiale de la sorcellerie), reçoit beaucoup d'influence du Tambor de Mina et de l'Encantaria Maranhense qui va au-delà de la traditionnelle Umbanda. A Teresina vous pouvez trouver plus de 500 lieux de culte afro-brésiliens.

L'encantaria Piauiense est fortement liée au catholicisme populaire. En Piaui, les croyants répètent plusieurs fois les rituels de purification. Après la danse du Saint-Père ils se tiennent autour du maître dans le centre d'un cercle formé par tous les danseurs qui gravitent autour d'eux de droite à gauche. Les chansons sont chantées par un jeune homme (esprit) qui prend possession de son appareil (garçon ou jeune-fille) et chante son enseignement. La danse se transforme en transe.


Principaux événements liés à l'encantaria à Teresina (Piauí)


• Lavage de l'Escalier de l'église Saint-Benoît : Chaque année en Novembre, les membres des diverses communautés religieuses Umbanda, Candomblé et Tambor de Mina, vont effectuer un lavage rituel des marches de l'église Saint-Benoît dans le centre de Teresina. L'église a été choisie pour avoir un beau cimetière avec un bel escalier ayant été construit par le travail des esclaves. Saint Benoît est le saint patron des Noirs. L'étape du lavage de l'escalier de l'église Saint-Benoît à Teresina fait habituellement partie d'un programme de commémoration appelé « La Journée de la Conscience noire ».

• Fête de Iemanjá à Teresina : Chaque année en Février, une procession de fidèles occupe le vieux quai de la rivière Parnaíba dans le centre de Teresina, tenant des bougies bleues, des fleurs blanches, de l'eau parfumée et d'autres cadeaux pour faire plaisir à Iemanjá, considérée comme la Mère de l'eau (l'équivalent de la "maman dlo" des Antilles françaises) par les cultes afro-brésiliens. La déesse des eaux est également honorée sur les rives de la rivière Poti, dans la principale zone urbaine de Teresina.

• La fête du Pont à haubans : une partie de l'événement de la fête d'anniversaire Teresina, qui vise à promouvoir la culture noire et la lutte pour l'égalité raciale et contre l'intolérance religieuse. L'événement a le soutien de groupes et partisants de l'Umbanda de Piauí et de la culture noire de Maranhão. La première édition a eu lieu en Août 2013 et a reçu la participation du célèbre Père de Santo Bita Baron de Codó.


Lire la suite ...