Les substances psychotropes

Plante psychotrope
Quand Ophiel a commencé à travailler, très jeune, sur des thèmes occultes, tout ce domaine était semi-clandestin. En dépit de tout le travail que la Société Théosophique avait fait, si l'on soupçonnait quelqu'un d'être « un occultiste », les gens le considéraient comme fou, ou pire encore. Il a lui-même dû en subir les conséquences, surtout parmi ses proches et d'autres membres de sa famille attachés à l'ancienne tradition. Il a dû passer de mauvais moments, surtout parce qu’il étais plus jeune et plus sensible. Mais en grandissant il est devenu plus âgé et plus dur.

Il interagissait chaque jour avec des jeunes, des hommes et des femmes qui travaillent dur pour obtenir de plus en plus de Connaissances Occultes ; et ils sont beaucoup plus jeunes qu’il ne l'était, lui, quand il a commencé : il y a quelque chose dans l’« Air ».

Bien qu’il n'aimait pas toucher au sujet, parce qu'il pourrait être interprété comme approuvant l'usage de drogues, il se demande quelle partie de ce « réveil » vers le Caché est due à l'utilisation de médicaments psychotropes. Lui-même ne prenait pas de drogues d'aucune sorte à l’exception peut-être du café et du tabac.

 

L’effet des drogues

Il n'y a aucun doute que les drogues de toute sorte affectent réellement le corps physique et, à travers le corps physique, le corps éthérique, et de là tous les Plans Intérieurs. Et l'effet obtenu de cette façon est de centrer la conscience dans la Colonne Centrale qui se compose du maintenant, de l'être et de la connaissance. Cela signifie que la personne a un contact plus ou moins direct avec les registres akashiques, ou l’Éther, et qu'il peut « lire » les documents du passé.

Cela peut aussi être fait, et doit être fait, par la méditation et les pratiques occultes normales, sans grands efforts. Quand il est fait au moyen de drogues, il vient provoquer un effort qui peut affaiblir le corps physique, bien que cet affaiblissement ne soit pas apprécié à première vue.

Dion Fortune utilise les mots : « Pour affaiblir les faisceaux de l'esprit », et dit que lorsque les faisceaux de l'esprit sont desserrés, il commence à trembler et à devenir stupide.

Les fausses idées répandues

Une série de publications de l'Occultisme intitulé L'Homme, le Mythe et la Magie, qui sont un bon exemple de ce qui n'est pas du tout Mythe ou Homme ou Magie, est sorti dans les années 1980. Ces publications véhiculent des fausses idées sur l’occulte.

Dans un de ces articles, qui parle de Madame Blavatsky, on dit qu'elle fumait du haschisch depuis de nombreuses années, bien avant que ces choses n'attirent l'attention. Si c'est vrai qu'elle a fait une telle chose, et je pense qu’elle l'a fait (c’était notoire qu’elle fumait, mais pas la marijuana ni le hachisch), alors cela pourrait être la source de toute la perception qu'elle a ensuite exprimée dans ses livres et ses articles.

Il existe aussi un livre bien connu intitulé « Les types d'expérience religieuse ». On dit que les expériences qu'il décrit ont été obtenues sous l'influence de drogues.

Nous avons de sérieuses raisons de croire que les drogues, à l'état brut, ont joué un rôle dans les rites des religions anciennes, mais, pour une raison inconnue, il n'y a eu aucun enregistrement écrit de tels rites ; bien qu'une étude de principe rende le fait évident sans peine.

Mais sachez qu'il n'y a pas besoin de drogues d'aucune sorte pour le travail et le développement de sujets liés à l’occulte.

Et souviens-toi aussi qu'Ophiel n'est plus jeune puisqu’il est à présent décédé. Ne vous attendez pas à quitter cette vie immédiatement, mais il serait préférable que vous ayez appris vos leçons et pris des contacts, à moins que vous ne pensiez vivre éternellement, et comme ce n’est pas le cas, vous manquerez de beaucoup d'informations si vous ne parvenez pas à trouver un successeur dans ses recherches.



Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Drogues

 2. L’effet des drogues

 3. Les fausses idées répandues


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Les substances psychotropes


Retour à la catégorie : Occultisme (suite 4)



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.