Originaire de l'étoile Sirius B

Image de Originaire de l'étoile Sirius B
Un des secrets des Dogons a marqué les ethnologues. Les Dogons prétendent que le dieu Amma est originaire d'une étoile particulière de la constellation de Sirius. Il y a de cela très longtemps, les égyptiens croyaient aussi qu'Osiris y était né lui aussi. Cette étoile, que les astronomes appellent aujourd'hui Sirius B, était appelée Potolo par le peuple Dogon. Mais ce qui rend les experts perplexes est que cette étoile est si éloignée de la terre qu'elle est invisible à l'œil nu. C'est vraiment intriguant : les Dogons n'auraient pas du connaître l'existence de cette étoile.

Sirius est la deuxième étoile située le plus près de notre système solaire. Elle est à 8 années lumières. Sirius B n'est même pas visible avec des télescopes classiques. Elle a été vue pour la première fois sur une photographie prise dans les années 1970. La science moderne a bel et bien confirmé l'existence de Sirius B. Mais le problème est que les Dogons en connaissaient l'existence avant que les scientifiques ne la vérifient.

En 2003, les analyses effectuées par le télescope Hubble on déterminé que Sirius B est ce qu'on appelle une naine blanche. C'est en fait une étoile à la masse très dense et dont les constituants ont été partiellement consumés. Même si elle est plus petite que la terre, elle serait huit fois plus lourde que notre soleil. Comment les Dogons auraient-ils pu acquérir des connaissances astronomiques aussi précises plusieurs siècles avant qu'elle soit connue des scientifiques modernes ? Comment ces connaissances ont-elles pu être transmises de génération en génération alors que les astronomes ne savaient pas encore que Sirius avait une étoile sœur qui de toute manière n'est pas visible à l'œil nu ?


Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Les Dogons

 La cosmogonie Dogon

 Les masques Dogon

 Originaire de l'étoile Sirius B

 Le modèle astronomique des Dogons

 La visite d'anciens extraterrestres


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Originaire de l'étoile Sirius B