L'île de Yonaguni

Yonaguni
L'île de Yonaguni se situe à l'extrémité ouest de l'archipel japonais. Les chercheurs pensent que les premiers habitants de l'Asie du Sud-Est ont émigré ici à l'époque préhistorique.

En 1987, dans les eaux voisines, l’organisateur de voyages de plongée Kihachiro Aratake a fait une découverte époustouflante : un vaste complexe de formations rocheuses dissimulé à une centaine de mètres sous la surface de l'océan. Les experts le qualifient de l'une des plus grandes découvertes de l'histoire de l'archéologie sous-marine.

Ce qui est intriguant dans le complexe de Yonaguni, c’est qu’il existe toute une série de monuments juxtaposés, ce qui semble indéniablement être l’œuvre d’êtres humains et non l’action aléatoire de l’océan sur des couches différentielles de pierre.

 

Un complexe de temples sous-marins

Les temples sous-marins de Yonaguni
On pense aussi que ce n'est pas une formation naturelle pour plusieurs raisons. Des outils et des pierres gravées se trouvent sur le site. À cause de ces choses, il ne fait aucun doute que cela est fait artificiellement.

Immergé sous la plus grande des formations sous-marines, quelque chose ressemble à une pyramide en escalier massive à cinq niveaux, de la taille de deux terrains de football. Vous voyez des sculptures non ambiguës qui sont clairement de nature géométrique, avec de nombreux angles droits. Les angles droits ne se rencontrent pas naturellement dans la nature.

Nous voyons des canaux traversés par des cages d’escalier parfaitement rectangulaires. Il y a des endroits où vous trouvez des mégalithes empilés les uns sur les autres pour créer un tunnel dans lequel vous pouvez nager. Il y a un ensemble de mégalithes positionnés côte à côte contre le bord de la falaise. Il y a un gigantesque visage humain sculpté sous l'eau. Il y a une pierre qui inscrit une grande face, environ sept mètres de hauteur. Notre première impression était qu'elle ressemblait beaucoup aux Moai sur l'île de Pâques.

Puis nous avons commencé à comprendre que cela ressemblait beaucoup au sphinx qui gardait les pyramides et nous nous sommes demandé : « Est-ce la fonction que le visage sert ici ? ». C'est la combinaison de toutes ces structures qui nous convainc que nous avons affaire à un complexe de cérémonie.
 

Des constructions datant de 14000 ans

Le mystère entourant la structure sous-marine de Yonaguni est de savoir quand il s'est retrouvé sous l'eau ? La preuve géologique est qu’il a été submergé lors de la fusion du dernier âge glaciaire. Partout dans le monde, que ce soit en France, en Inde ou au Japon, des structures artificielles se trouvent sous l'eau. De quelles manières nos ancêtres auraient pu faire cela ? Ils ne disposaient pas de matériel de plongée. Ces structures ont donc été construites lorsque le niveau de la mer était plus bas, il y a plus de 14 000 ans. Le problème c'est qu'il y a 14 000 ans, selon l'archéologie traditionnelle, nous habitions simplement dans des grottes et nous étions des chasseurs-cueilleurs.

Les structures de Yonaguni auraient-elles pu être construites par de tels peuples primitifs ? Et quelle preuve existe-t-il des personnes qui ont habité cette île ? Des fossiles humains ont été trouvés, alors c'est certain qu'il y avait des gens sur l'île, mais on ne sais pas s'ils avaient la technologie pour créer des structures ou quelque chose comme ça.

Ce n'est pas tant la question de savoir si la pierre a pu être ébréchée et enlevée. C'est une question de vision, d'échelle du complexe, de penser en ce genre de termes. Et nous ne connaissons aucune autre culture de l’âge de pierre qui ait pensé de la sorte à créer un complexe gigantesque, apparemment cérémonial.

Qui aurait pu construire le complexe de Yonaguni ?

Vestiges de Yonaguni
Si, selon les spécialistes, l'ancien peuple japonais n'aurait pas pu construire ce monument, qui l'a fait alors ? Et comment est-il arrivé ici ? La spéculation est que ce sont les extraterrestres qui ont créé le monument Yonaguni.

L'ingénierie est juste au-delà de la capacité des civilisations de l'âge de pierre. Des partisans de la théorie des anciens astronautes pensent que la clé du mystère de Yonaguni réside dans son positionnement mondial. Étrangement, le complexe se trouve dans une région du Pacifique longtemps soupçonnée d'activité extraterrestre. C'est ce qu'on appelle le Triangle du Dragon.


Retour à la catégorie : Inexpliqué


Cet article a été récemment mis à jour pour la dernière fois le 15 Février 2019. Il est très récent et nécessite peut-être quelques améliorations.