Vijayanagara

temple à Vijayanagara
Sur le sous-continent Indien, en Asie du Sud, dans la partie sud du pays, se trouvent les ruines d'un vaste complexe de temples appelé Vijayanagara. Traduit comme « la ville de la victoire », ce site était autrefois la capitale prospère du plus grand et plus puissant royaume hindou de toute l'Inde.

Vijayanagara aurait été construit au XIVe siècle. Cependant, de nombreuses preuves montrent que la ville est beaucoup plus ancienne. Et en fait, des légendes hindoues disent que l'ancien roi Rama aurait rencontré le dieu singe Hanuman dans une grotte de Vijayanagara, ce qui remettrait la ville plusieurs milliers d'années en arrière.

Cette région générale du sud de l'Inde avait une occupation humaine il y a peut-être des centaines de milliers d'années. Alors que la ville de Vijayanagara est certainement la plus grande colonie qui ait jamais existé, il y avait des civilisations qui existaient là beaucoup plus tôt.

Le système d'architecture Vastu Shastra

Selon les spécialistes, les temples de Vijayanagara ont été construits à l'aide d'anciennes formules géométriques et mathématiques trouvées uniquement dans le Vastu Shastra, un système de conception hindou traditionnel basé sur l'alignement de l'art et de l'architecture sur les propriétés élémentaires de la terre, de l'eau, de l'air, du feu et de l'espace. L'architecture Vastu est unique, car elle crée des structures censées résonner avec les énergies de la Terre et les énergies cosmiques.

Lorsque vous créez une structure, vous souhaitez que le bâtiment soit en harmonie avec la terre. Si vous pensez que la Terre est ancrée dans un système nerveux spatial et que le système solaire est intégré à l'Univers, vous n’avez qu’un seul et même système nerveux. Eh bien, la terre elle-même est liée au reste de l'univers par cela, et reçoit et émet de l'énergie en utilisant ce système nerveux. Et ces temples illustrent parfaitement ce principe.

 
Les temples de Vijayanagara ne sont pas les seuls temples de l'Inde. Visitez cette page pour en découvrir d'autres.

Il se pourrait que ces temples aient été utilisés comme une technologie permettant de plonger au plus profond de la conscience humaine et communiquer avec les dieux.

La légende de Mamuni Mayan

Dans l’ancienne littérature indienne de Sangam, l’origine de l’architecture Vastu remonte à un héros mythique appelé Mamuni Mayan, qui a vécu il y a 10 000 à 12 000 ans. Mais qui ou quoi était cette mystérieuse figure antique ? Selon les croyances hindoues, Mamuni Maya est vénéré comme le Visvakarman – le seigneur de la création – et la divinité qui a conçu et fabriqué l’architecture divine de l’univers.

Mais ce dieu aurait-il vraiment pu être une entité extraterrestre, comme le pensent les adeptes de la théorie des anciens astronautes ? Les chercheurs soulignent des indices gravés dans la pierre dans les anciens temples Vastu de Vijayanagara. On pensait que Vijayanagara était une ville qui connectait les gens aux dieux. Les dieux eux-mêmes auraient vécu dans cette ville, Shiva et Rama.

Selon les mythes et légendes, c’est un lieu très saint. Pourquoi ? À cause de Rama, une des réincarnations de Vishnu. Rama est un Dieu, il a vécu ici. C'est comme ça que cet endroit est devenu très sacré.

Beaucoup de statues de Vishnu montrent certains aspects étranges. Il ressemble à une sorte de dieu extraterrestre étrange. Ce sont des statues qui existent encore aujourd'hui à Vijayanagara.

Une ville construite pour alimenter en énergie les vimanas

Les preuves de la nature réelle des dieux hindous se trouvent dans les anciennes écritures hindoues qui ont près de 6 000 ans. Les poèmes épiques, comme le Mahabharata et le Ramayana, et les textes sacrés appelés littérature védique contiennent de multiples références à des objets volants de formes et de tailles variées. Dans l'ancienne littérature védique, ils disaient qu'ils possédaient les Vimanas (ou Vimaana), qui étaient des engins aériens anti-gravité qui volaient dans le ciel.

La construction des Vimanas est détaillée de manière saisissante dans le Mahabharata et quelques-uns des autres livres anciens qui nous parviennent de cette époque, ainsi que des histoires. Dans le Vymaanika-Shaastra on traite des métaux utilisés dans la construction des aéronefs, de l'électricité et des sources d'énergie, des pilotes et des vêtements qu'ils doivent porter, de ce qu'ils mangent...

À Vijayanagara, vous avez l'architecture traditionnelle hindoue vastu. Vous avez donc des temples en pierre qui sont de forme conique. Ainsi, l’architecture elle-même était en quelque sorte une copie des appareils, des fusées ou des vaisseaux spatiaux qu’ils appelaient Vimanas. À Vijayanagara, ils utilisaient la technologie Vastu. Et la technologie Vastu a été utilisée pour fabriquer des véhicules volants. La technologie est là pour créer des armes, et probablement pour créer une énergie capable d’alimenter un vaisseau spatial : les Vimanas, que nous appellerions aujourd'hui navette spatiale. Des machines volantes.

Nous avons maintenant différentes sortes de navettes spatiales. Une navette spatiale russe ne ressemble pas à une navette spatiale américaine, par exemple. Ainsi, dans l'Inde ancienne, nous avons différentes descriptions de Vimanas avec des ailes variées, avec toutes sortes de lumières, etc. Et de ces Vimanas sont apparus des soi-disant dieux.

Une ville construite par les dieux

Les premiers peuples de l'Inde du Sud auraient-ils vraiment appris des techniques de construction avancées pour exploiter la puissante énergie cosmique ? Et si oui, cela aurait-il pu être fait pour que l’homme de l’époque puisse se connecter à d’autres mondes lointains ?

Vijayanagara aurait été l'une des nombreuses villes de la planète construites par les dieux extraterrestres. Cela faisait partie d'un réseau d'anciennes villes autour de la planète qui comprenaient des villes mégalithiques en Amérique du Sud, dans les îles du Pacifique, en Inde, en Égypte, en Afrique et dans d'autres régions du Moyen-Orient. C'était l'une de leurs villes spéciales qu'ils avaient construites il y a des milliers d'années.

L'homme ancien a-t-il réellement intégré la sagesse et le savoir-faire des voyageurs cosmiques dans l'architecture de leurs édifices monumentaux ? Si tel est le cas, des preuves supplémentaires d'un tel contact n'existeraient-elles pas, ailleurs dans le monde ?

Retour à la catégorie : Découvertes archéologiques



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.