Les Nestoriens

illustration Les Nestoriens
Nestorius était le patriarche de Constantinople. Il avait pour objectif de réconcilier l’Église à la suite de la polémique autour du titre Theotokos (« Mère de Dieu ») donné par la ferveur populaire à Marie. Nestorius proposait en effet d'utiliser à la place Christotokos (« Mère du Christ ») qui lui semblait davantage en ligne avec les Écritures. L'intention manifeste de Nestorius était de faire reconnaître que la Vierge ne pouvait être que la mère de la nature humaine, seulement, du Christ, et non de sa nature divine. Theotokos avait pour effet d'élever Marie à un niveau presque divin et cette tentation redoutable était inacceptable car la chrétienté ne peut avoir qu'un seul dieu (religion monothéiste).

Ce faisant il introduisait une subtile dissociation (dite hypostatique) entre le caractère divin (Jésus, fils coéternel de Dieu) et le caractère humain du Christ (Jésus de Nazareth, fils de Marie). Et ça, c'était encore plus inacceptable. On vous explique pourquoi...



L’orthodoxie chrétienne des premiers siècles avait pour fondement la divinité de Jésus-Christ, ce qui signifiait l’union du Verbe avec la nature humaine. Il s’agissait là d’un mystère insondable où la nature humaine, en voulant le sonder, s’est précipitée dans mille erreurs. Paul de Samosate soutenait que le Verbe uni à la nature humaine n’était pas une personne. Les Manichéens pensaient que le verbe n’avait pas pris corps. Apelle croyait que Jésus avait apporté son corps du ciel, et les ariens pensaient que le Verbe unis à la nature humaine n’était pas consubstantiel à son Père. Pour finir Apollinaire disait que le Verbe était consubstantiel à son Père mais qu’il avait pris un corps humain de telle sorte que Jésus-Christ n’était que le verbe unis à un corps humain. Bon, jusque là c'est clair.

 

L’union hypostatique entre le Verbe et l’homme

Mais pour l’église, le Verbe était unis à l’humanité dans Jésus-Christ de manière que l’homme et le verbe ne faisaient qu’une personne. Nous l’avons vu Apollinaire prétendait que le Verbe s’était uni au corps humain, et que Jésus n’avait pas d’âme humaine parce que le Verbe en faisait office. Pour combattre cette hérésie, Théodore de Mopsueste avait recherché dans les Écritures tout ce qui pouvait confirmer que Jésus avait bien une âme humaine. De là, Théodore avait conclu que Jésus-Christ avait non seulement une âme humaine, mais que celle-ci était distinguée et séparée du verbe qui l’instruisait et la dirigeait. Cependant il reconnaissait que le Verbe unis à l’âme humaine ne faisait qu’un et étaient donc indissociables l'un de l'autre (pourtant on arrive à les distinguer et les séparer...).

Nous sommes là devant un thème véritablement « prise de tête » et dont l’appréciation des finesses est réservée aux seuls experts et à leurs délectations qu’ils ont pour les sujets ronflants. Quoiqu’il en soit la version de Théodore de Mopsueste contenait en elle le ver de la discorde, car en voulant défendre l’union hypostatique entre le Verbe et l’homme, il préparait le terrain doctrinal dont ne manquerait pas de s’emparer l’hérétique de service, et ici, ce sera Nestorius.

Le Concile d'Ephèse va trancher la question

Pour tenter de faire simple disons que, pour l’église, l’union hypostatique voulait dire que Jésus était un Homme-Dieu ou un Dieu-Homme. Pour Nestorius on ne peut admettre que l’union de la nature humaine à la nature divine soumette cette dernière aux passions et aux faiblesses de l’humanité, et c’est ce qu’il faudrait reconnaître si le Verbe était unis à la nature humaine de telle manière qu’il n’y eut en Jésus-Christ qu’une personne.

Les éléments de la controverse sont présentés. Après les disputes d’usage et les joutes oratoires, Nestorius est condamné par le Concile d’Ephèse en 431, perd son patriarcat de Constantinople et sera exilé.

Pour ceux qui n'ont pas encore compris les raison de cette condamnation, sachez tout simplement que selon la tradition de l'Église orthodoxe, il n'est pas possible d'isoler l'humanité du Christ de sa divinité, une partie humaine d'une partie divine. Le Christ est à la fois pleinement homme et pleinement Dieu.

Mais l’histoire est loin de s’arrêter là...

L'Église des deux conciles

Ibas évêque de Nisibe (actuelle Turquie) bien qu’opposé à Nestorius, avait fondé une école à Edesse, et dans cette école était enseigné entre autre la doctrine de Théodore de Mopsueste. Bien que cette école fut détruite en 489 les étudiants avaient déjà en partie émigré vers la Perse.

Or en Perse les communautés chrétiennes avaient rompu les liens avec les évêques occidentaux à la suite du concile de Séleucie en 410, mais surtout, parce qu’il était difficile pour des sujets de l’empire Perse sassanide d’être aux ordres d’évêques relevant de l’empire romain ennemi. Cette branche de la chrétienté qui va diffuser le christianisme en Chine, en Mongolie et même jusqu’à Sumatra sera connue sous le nom d’Église des deux conciles ou Église Nestorienne. Cette église fait partie des églises orthodoxes orientales et comme son nom l’indique elle ne reconnait que les Conciles de Nicée (325) et Constantinople (380-381).

L’Église apostolique assyrienne d’orient, l’ancienne Église d’orient, l’Église malabare orthodoxe forment aujourd’hui les Églises des deux Conciles et sont liées à l’Église de Perse, ou Église d’Orient.


Acheter un livre sur Nestorius et les premières sectes gnostiques

  • Gnose et gnostiques

    Gnose et gnostiques des origines à nos jours

    Les gnostiques, Basilides, Valentin, Marcion, prêchent des doctrines étranges se présentant comme une connaissance secrète (gnose) que Jésus-Christ aurait transmise à ses proches.

    Un livre de Roland Hureaux.

  • G comme Gnose

    G comme Gnose

    Le sens premier de Gnose est la Connaissance. De quelle Connaissance s'agit-il ? Une belle réflexion sur la Gnose remontant à l'origine de l'homme.

    Un livre de Henri Gallois.

  • Les enseignements secrets de la gnose

    Les enseignements secrets de la Gnose

    Ce livre de Matgioi présente les bases de l'enseignement gnostique pour qui veut mener des études gnostiques approfondies.

  • Le Kybalion

    Le Kybalion

    Étude sur la philosophie hermétique de l'ancienne Égypte et de l'ancienne Grèce. Les principes hermétiques de la Gnose et de l'Hermétisme

  • Les gnostiques

    Les Gnostiques

    Les Gnostiques ont posé des questions radicales sur les origines de la vie et notre but sur terre.

    Un livre de Jacques Lacarrière.

  • Manual for Gnostic

    Manual For Gnostic

    Un livre en anglais qui comprend doctrines, prières et pratiques à l'attention des gnostiques.


Ces livres sont en vente sur Amazon.fr
En tant que Partenaire Amazon, dramatic.fr réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

  • Gnose et gnostiques

    Gnose et gnostiques des origines à nos jours

    Les gnostiques, Basilides, Valentin, Marcion, prêchent des doctrines étranges se présentant comme une connaissance secrète (gnose) que Jésus-Christ aurait transmise à ses proches.
    Un livre de Roland Hureaux.

  • G comme Gnose

    G comme Gnose

    Le sens premier de Gnose est la Connaissance. De quelle Connaissance s'agit-il ? Une belle réflexion sur la Gnose remontant à l'origine de l'homme.

    Un livre de Henri Gallois.

  • Les enseignements secrets de la gnose

    Les enseignements secrets de la gnose

    Ce livre de Matgioi présente les bases de l'enseignement gnostique pour qui veut mener des études gnostiques approfondies.

  • Le Kybalion

    Le Kybalion

    Étude sur la philosophie hermétique de l'ancienne Égypte et de l'ancienne Grèce. Les principes hermétiques de la Gnose et de l'Hermétisme.

  • Les gnostiques

    Les Gnostiques

    Les Gnostiques ont posé des questions radicales sur les origines de la vie et notre but sur terre.

    Un livre de Jacques Lacarrière.

  • Manual for Gnostic

    Manual for Gnostic

    Un livre en anglais qui comprend doctrines, prières et pratiques à l'attention des gnostiques.


Ces livres sont en vente sur Amazon.fr
En tant que Partenaire Amazon, dramatic.fr réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Le monde des sectes



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le , il y a moins d'un an.