Les personnages de la mythologie galloise

Pwyll le prince d’Annwfn

Pwyll prince d'Annwfn
Pwyll
Pwyll, prince de Dyfed et d’Annwfn était un humain qui est devenu le chef des enfers.

Dans les enfers avait lieu une bataille annuelle entre Arawn « langue d'argent » et Havgan « Summer White ». Le perdant Arawn a dû partir vers le monde extérieur à la recherche d'un allié humain.

Pwyll, prince de Dyfed, était à la chasse et a vu une meute de chiens courir après un cerf. Les chiens étaient d'un blanc éclatant et avaient des oreilles rouges. Pwyll les effraya et déclara que le cerf était le sien, lorsqu'un cavalier vêtu de gris arriva, tenant un cor de chasse suspendu à son épaule. C'était Arawn, et la meute était sa propriété. Pour se faire pardonner ses mauvaises manières, Pwyll a accepté un marché avec Arawn. Ils devaient échanger leurs identités et leur apparence pendant un an et un jour. Il aurait également à se battre contre Havgan. Arawn donne des instructions spécifiques à Pwyll pour le tuer d'un coup et pas plus. Dans le passé, quand Arawn s'était battu et avait frappé Havgan presque jusqu'à la mort, Havgan l'avait supplié de lui donner le coup de grâce et, quand Arawn l'eut fait, Havgan s'était remis de ses blessures et était de nouveau en bonne santé pour la bataille du lendemain.

C'est ainsi que Pwyll s'enfonce dans l'autre monde de la mythologie galloise : Annwfn, le monde souterrain celtique.

Au bout d'un an, Pwyll, portant le costume d'Arawn, se rend au combat et réussit à blesser Havgan presque à mort, brisant son bouclier et son armure et le faisant tomber par terre. Tout comme Arawn l'avait averti, Havgan a prié pour que Pwyll finisse le massacre et l'achève. Pwyll refuse de le faire, en disant: « Je peux me repentir, mais, qui d'autre peut vous tuer maintenant, je ne le ferai pas. » Havgan dit alors à ses seigneurs qu'il a rencontré sa mort et ne les conduira plus. Quand les hommes de Havgan voient que leur chef est à sa fin, ils réalisent qu'il n'y a pas d'autre roi que Arawn, et ils consentent à être les sujets du nouveau et unique roi d'Annwfn.

Après cela, Pwyll revint dans le monde des humains en tant que Prince d'Annwfn. Les deux hommes ont récupéré leurs aspects primitifs et sont retournés à leurs terres respectives.

Plus tard, Pwyll pris comme épouse Rhiannon, qui était la fille d'Heveydd l'Ancien, et ils eurent un fils nommé Pryderi ou « Malchance ». Pwyll et sa famille étaient des ennemis des enfants de Dôn, et ils étaient les amis de Llyr. Après la disparition de Pwyll durant toute une année, Rhiannon revint épouser Manawyddan, gardien du chaudron magique de l'inspiration.

Découvrez la légende de Pwyll et Rhiannon dans l’article consacré au mabinogion.

La légende de Gwion Bach

Une autre légende galloise raconte comment Gwion Bach, un jeune héros, se retrouva au fond du lac Bala dans le nord du Pays de Galles, où vivait le géant Tegid et sa femme Cerridwen, déesse de la moisson, de la poésie et de la magie. Cette déesse possédait un puissant chaudron magique, l’Amen, dans lequel elle prétendait préparer un breuvage spécial : la potion magique de Connaissance.

Pendant un an et un jour, Gwion Bach fut forcé de remuer la potion mijotant dans le chaudron pendant que Cerridwen rassemblait les herbes nécessaires et chantait des chants et des incantations. À la fin de cette période, il ne restait plus que trois gouttes de liquide dans le chaudron qui, par hasard, en sortir, brûlant un doigt à Gwion. Instinctivement, le jeune homme mit son doigt à sa bouche, et il fut envahit par le pouvoir de la potion de Cerridwen. Terrifié, il prit la fuite.


Furieuse, Cerridwen le pourchassa. Les deux personnages changeaient de forme constamment. Gwion, pour s'échapper, et Cerridwen, pour essayer de le capturer. Finalement, Gwion vit un tas de blé et, se transformant en grain, il se laissa tomber parmi les autres. Mais Cerridwen n'a pas abandonné. Elle s’est métamorphosée en poulet et a commencé à picorer et gratter le sol jusqu'à ce qu'elle l'ait trouvé. Puis elle l'avala en un clin d'œil. Quand elle eut retrouvé sa forme d’origine, elle réalisa qu'elle était enceinte. Quand Gwion est né de nouveau, Cerridwen n'a pas eu le courage de le tuer. Elle l’a jeté dans l’eau du lac, l'abandonnant à son destin.

Elphin, le fils d'un riche propriétaire terrien, a sauvé le garçon et lui a donné le nom de Taliesin ou Front Radiant. Gwion Bach, converti en Taliesin, se souvint de toutes les connaissances qu'il avait acquises grâce à l'infusion magique de Cerridwen et devint un grand magicien et conseiller des rois.



Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

Mythologie galloise

La légende de Gwion Bach


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Pwyll le prince d’Annwfn




Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 27 Octobre 2018. Il est à jour.