Les mystères de l'île de Malte

Temple mégalithique à Malte
Malte est une petite île au milieu de la mer Méditerranée, juste au sud de l'Italie. Les érudits pensent que les premiers habitants de Malte ont émigré ici en provenance de l'île voisine de Sicile en 5200 avant J.-C.

Aujourd'hui, les archéologues considèrent que les structures en pierre de l'île maltaise de Gozo comptent parmi les plus grandes réalisations d'anciens constructeurs dans le monde. Les temples de Malte et de Gozo ont 1 000 ans de plus que les pyramides d'Égypte. Ils sont la première architecture monumentale dans le monde. Il y a des caractéristiques techniques dans ces temples qui sont tout simplement étonnantes.

Nous avons ici des murs fermant des espaces, des allées pavées qui ont été également plafonnées. C'est définitivement beaucoup plus complexe que tout ce qui est apparu sur la Terre pendant très longtemps.

Construits avant que les outils en métal ou la roue n'aient été inventés, les experts sont déconcertés par l'ampleur de la construction et par l'utilisation de pierres monolithiques disposées verticalement, chacune pesant plus de 20 tonnes.


Ce n'est que récemment que nous avons mis au point des instruments suffisamment précis pour nous permettre de comprendre que certaines de ces sociétés anciennes ont pu façonner des pierres avec une précision optique supérieure à celle que nous sommes capables de réaliser aujourd'hui. Ils devaient donc disposer d'une technologie avancée leur permettant de le faire.

Mais si les anciens constructeurs de Malte avaient utilisé une technologie de pointe, d'où venait-elle ?
 

Les ornières de chariot

Ornières de chariot
Les chercheurs pensent que les mystères de Malte sont nombreux, y compris les « ornières de chariot », que l'on retrouve partout à Malte. Ces incisions parallèles dans le substrat rocheux ont été identifiées comme des ornières de chariot parce que c'est ce à quoi elles ressemblent. Ce qu'elles étaient vraiment, quel était leur but, nous ne le savons pas. Il n'y a rien d'écrit là dessus.

Les ornières de chariot sur Malte mesurent environ 1m20 de large. Elles sont uniformément espacées. Certaines d'entre elles courent sur des centaines de mètres. Certaines d'entre elles courent sur des kilomètres.

 
Des explications scientifiques sont avancées par des géographes pour résoudre ce mystère.

Selon les études, elles sont probablement présentes depuis plus de 10 000 ans, donc avant l'arrivée des premiers habitants. Certains temples antiques se sont développés au-dessus des ornières. Certaines théories avancent que les ornières des chariots sont en fait la preuve que Malte était l'un des premiers sites de travail industriels de la Terre. Il semble que ces ornières étaient vraiment une sorte de chemin de fer ancien. Et ce chemin de fer devait alors déplacer de la machinerie lourde, comme nous le ferions aujourd’hui dans une exploitation minière.

Utilisation de technologies de pointe à Malte

De nouvelles preuves de l’utilisation de technologies de pointe à Malte se trouvent sous terre. En 1902, alors qu’ils construisaient les fondations de plusieurs maisons, les ouvriers du bâtiment ont découvert par hasard un mystérieux sanctuaire souterrain datant de 2500 ans avant J.-C.

Appelée Hypogée (Hypogeum), la structure souterraine s'est révélée avoir trois niveaux de profondeur, tous taillés dans de la pierre solide. On a estimé qu'ils avaient retiré plus que des chambres souterraines pour créer un espace reproduisant magnifiquement les temples au-dessus du sol.

L’un des plus grands mystères de l’hypogée concerne peut-être les propriétés acoustiques de ce que l’on appelle la « salle de l'Oracle ». Les propriétés acoustiques sont absolument extraordinaires, car si une personne se trouve dans la salle de l'Oracle, le son de la voix est entendu dans l’ensemble du complexe.

Les anciens utilisaient cette technologie sonore pour se mettre dans un état de transe profonde, pour accéder à une conscience humaine supérieure, ils voulaient aller au plus profond d'eux-mêmes, afin de se connecter à l'énergie des étoiles. La Salle de l'Oracle aurait-elle pu être utilisée pour communiquer avec les anciens dieux ? Ou peut-être avec des ancêtres célestes ? Ou bien son acoustique avancée suggère-t-elle que les premiers Maltais avaient maîtrisé la science de la manipulation sonore, la capacité de manipuler de la matière solide par le biais de fréquences sonores ?

La résonance fractale non linéaire

L'une des principales choses que l'ont constate dans la Salle de l'Oracle est qu'elle utilise quelque chose appelé résonance fractale non linéaire.

Nous découvrons seulement maintenant dans le domaine de la science des matériaux que les résonances non linéaires d'ondes sonores, de micro-ondes, d'ondes magnétiques, sont réellement capables de changer la matière d'une manière que nous n'aurions jamais imaginé cela possible.

De plus en plus de gens croient que la salle de l'Oracle a été utilisée pour exploiter la puissance des ondes acoustiques. Il serait même possible que les constructeurs préhistoriques aient utilisé la technologie sonique pour aider à la construction de temples gigantesques à Malte. Les constructeurs avaient cette connaissance avancée de la technologie sonique.

La technologie acoustique peut être utilisée pour toutes sortes d’applications, y compris la lévitation ou l’anti-gravité.

Partout dans le monde, il existe des mythes et des légendes sur la création de grandes structures. Ils parlent du mouvement des pierres à travers l'utilisation du son, de l'utilisation d'instruments ou du claquement, de la sonnerie ─ qui élèverait les pierres suffisamment pour qu'elles puissent être poussées comme si elles étaient complètement en apesanteur. Il semblerait que les constructeurs de Malte possédaient une connaissance très avancée des choses que nous venons de découvrir.

Retour à la catégorie : Découvertes archéologiques



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.