Les anciennes légendes japonaises

Dogu
En tant que nation insulaire, il ne devrait pas être mystérieux qu'une grande partie de la riche histoire du Japon soit liée aux eaux de l'océan Pacifique. Mais si beaucoup de légendes japonaises sont en grande partie inconnues de l’Occident, certaines attirent pourtant l’attention.

Une de ces légendes remonte à 1803 et prend sa source sur une plage au nord de Tokyo. Un engin assez volumineux se serait échoué sur la côte japonaise. C'était un navire étrange, rond. Les gens sont allé voir ce qui se passait. Ils ont trouvé à l'intérieur une jeune femme, très belle. La femme ne parlait aucune langue qu'ils pourraient identifier. Il y avait des inscriptions écrites à l'intérieur de son vaisseau qu'ils ne pouvaient pas identifier, et elle tenait une boîte qu'elle ne voulait pas que quelqu'un touche.
 
 

La légende du bateau creux

Légende d'Utsuro Bune
Connu sous le nom de légende de la Utsuro Bune, ou « bateau creux », les détails de l'histoire ont déconcerté les historiens pendant des siècles. D'où vient, par exemple, le mystérieux bateau creux ? Cela aurait-il pu provenir de la zone des monuments submergé de Yonaguni ? Qui était l'étrange femme ? Et quel était le contenu de la boîte qu'elle gardait si soigneusement ? On raconte que cette boite pouvait contenir la tête tranchée d'un amant. Mais si on observe sa forme on remarque que cette boite n'a pas du tout la forme qu'elle devrait avoir. Était-ce une tête humaine ? Ou était-ce, comme le pensent certains, un type de cerveau ou une autre forme d'intelligence extraterrestre ? Si tel était le cas, aurait-il pu être présenté comme un cadeau aux premiers Japonais par un ancien voyageur de l'espace ?

On a retrouvé cinq dessins différents qui ont survécu de régions complètement différentes du Japon. Ils sont presque identiques aux rapports d'ovnis modernes. Cette légende ressemble à toutes celles qui mentionnent des visiteurs venus de l'espace et voyageant en soucoupe volante. Il s'agit peut-être de la clé pour comprendre les observations d'OVNI actuelles. Pour étayer leurs affirmations, les défenseurs de la théorie des anciens astronautes évoquent les premières sculptures et statuaires japonais, chacun suggérant une variété de rencontres extraterrestres.

Les statuettes japonaises Dogu

Dogu japonais
Les figurines Dogu viennent du Japon. Et même pour un œil non averti, quand vous regardez cela, c'est comme si cet être portait une sorte de combinaison avec un casque, des lunettes de protection, sur le dos, il y avait toutes ces boucles et cercles étranges, vous savez, comme des sangles. C'est très semblable à une combinaison spatiale moderne.

De toute évidence, cela ressemble à un possible extraterrestre qui a visité la Terre il y a des milliers d'années.

Les archéologues ont répertorié l'existence de plus de 15 000 figurines Dogu réalisées au cours de la période préhistorique jomon du Japon, datant d'environ 14 000 à 300 ans avant J.-C. Mais, comme le pensent des partisans de la théorie des anciens astronautes, ces étranges figurines Dogu pourraient être une interprétation primitive d’une combinaison spatiale ou d’un vêtement de plongée pressurisé.

L’histoire qui se cache derrière ces Dogu est très claire et très documentée. Chacun peut lire des traductions des textes anciens racontant que les Dogu, jadis, sont descendus du ciel et ont enseigné leur savoir aux premiers Japonais dans diverses disciplines.

Et toute la culture japonaise, y compris le kimono, la cérémonie du thé, l'utilisation du wasabi et du gingembre pour manger des sushis, la façon dont ils construisent leur architecture, leur langue écrite, tout ce qu'ils disent est venu de ces visiteurs qu'ils décrivent comme les dieux de l'univers.
 

Comparaison avec les Kachina d'Amérique

Katchina Pueblo
Katchina Pueblo
Ces statuettes représentent des êtres ressemblant à des astronautes. Ils ont une combinaison pressurisée. Ils ont un casque d'astronaute. Ils ont des outils étranges entre les mains, des outils que nous ne comprenons pas.

Il existe cependant un lien entre ces Dogus japonais et des statuettes fabriquées en Amérique du Nord par les indiens de la tribu Hopi, en Arizona. Les Indiens Hopi fabriquent encore aujourd'hui des poupées Kachina.

Les poupées Kachina ressemblent étrangement aux figurines Dogu japonaises. Et ce n'est pas tout. Plus loin dans le désert du Sahara, en Afrique, nous avons trouvé des peintures rupestres. Lorsque vous voyez la photo, vous voyez clairement un costume d’astronaute. Sans aucun doute. Absolument.

Maintenant, si vous comparez ces peintures rupestres aux poupées kachina des Hopi et aux Dogu du Japon, vous avez le lien.

Les mystérieuses figurines Dogu fournissent-elles une preuve tangible de rencontres extraterrestres dans le passé ancien du Japon ? Et la légende de l'Utsuro Bune suggère-t-elle que les océans de la Terre cachent peut-être encore plus la preuve d'un contact extraterrestre ? Humm... On se demande...


 
Retour à la catégorie : Extraterrestres et OVNI



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.