Damballa   

Damballa
Damballa est le Bon Dieu, Danbhala Weddo, Dumballah, Dumballah Wedo, Damballah. On l’appelle également Moïse.

Après la famille Ghede, Damballa est le père de l'autre famille de Loa, et le dieu le plus puissant et le plus important du panthéon vaudou. Il est aussi l’un des plus populaire. Il est connu comme le dieu serpent. Apparaissant comme un énorme serpent vert et noir, et associé au devoir parental ainsi qu'à la sexualité primitive et à la créativité, Damballa épouse de nombreuses femmes et dort avec elles tous les jeudis. Il leur laisse de l'argent et des cadeaux pour les enfants qu'il a avec elles. C’est la figure paternelle du panthéon vaudou. Il est associé au Moïse catholique / juif, et s'habille en blanc et en argent.
 

Le dieu serpent

De tous les Loa, Damballa assume le plus rarement une forme humaine mortelle. Il préfère l'aspect serpent et aime manger des œufs crus. Quand il monte un cheval, c'est-à-dire un vaisseau mortel, il fait tordre ce cheval au sol, les mains au-dessus de la tête, et il parle dans un susurrus sifflant et nasillant. Toute femme qui manipule un serpent toute nue risque son étreinte sensuelle et sexuelle.

Dumballah est le serpent. Il plonge dans un bassin d'eau qui lui est construit, ou grimpe dans un arbre. Étant à la fois serpent et déité aquatique, il hante les rivières, les sources et les marais. Encore une fois, comme le serpent, il est plutôt peu communicatif, comme si sa sagesse était trop éloignée de nous, mais il est une présence aimante et silencieuse. Il est bienveillant, innocent, un père aimant.

Un présence réconfortante

Dumballah ne communique pas de messages précis, mais semble irradier une présence réconfortante qui envoie en quelque sorte un optimisme général à toutes les personnes présentes. Pour cette raison, il est souvent recherché pendant les cérémonies. Quand Dumballah entre en possession de quelqu'un, l'offrande spéciale pour lui est l'œuf, qu'il écrase avec ses dents.

Il est parfois appelé Da. On parle souvent de Dumballah comme d'un serpent et dans la culture vaudou, le serpent est un symbole de fertilité. Il est l'un des plus anciens des ancêtres et est si sacré qu'il ne parle pas, mais s'exprime à travers des sifflements, tout comme ceux d'un serpent.

Aida-Wedo, la femme du dieu serpent

Dumballah est le dieu serpent, aussi éclair. Lui et sa femme, Aida-Wedo (ou Ayida), sont souvent représentés comme deux serpents qui semblent plonger dans l'évier et dans un arc-en-ciel. Il est le porteur de la pluie; c'est une nécessité pour de bonnes récoltes.

Les gens possédés par lui dardent leurs langues, se traînent sur le sol et gravissent des arbres ou des poutres de toit qui tombent comme un boa. Il est connu pour siffler parce qu'il n'a pas de discours.

Ayida est la contrepartie féminine de Dumballah. Elle est la figure maternelle. Elle est l'arc-en-ciel. Ensemble, ils sont les forces unitaires de la sexualité humaine. Son symbole est aussi un serpent. Elle est très soumise et très délicate. Sa co-épouse est Erzullie. On dit que quiconque « pourra saisir le diadème d'Ayida sera assuré de la richesse ».

Elle est aussi connue sous le nom d'Ayida Wedo. Son travail consiste à soutenir la terre.

Les attributs de Damballah

Son jour spécial est jeudi, et son arbre préféré est le bougainvillier. Le blanc est sa couleur. Il est en charge du métal blanc (argent) et doit être nourri avec de la nourriture et des boissons blanches. Il accorde des richesses et permet de découvrir des trésors. Dumballah soutient le monde et l'empêche de se désintégrer. Dumballah et son épouse Ayida représentent la sexualité humaine.

Dans la religion vaudou, Dumballah est étroitement associée au saint catholique St. Patrick. Il est d'origine dahoméenne. Ses aliments préférés sont les œufs, la semoule de maïs, les melons, le riz, les bananes et les raisins. L'offrande habituelle pour lui est une poule et un coq. On croit que si un couple marié lui rend hommage, il les rendra heureux.

La descendance de Damballah

Les Scions de Damballa sont également des personnes sensuelles et primitives. Ils assistent à des festivals dans le désert et vont danser dans les nuits chaudes de la jungle. Quoi qu'ils fassent d'autre (et ils ont une grande marge de manœuvre de la part de leur père), ils sont considérés comme particulièrement vifs et énergiques. Ce n’est pas pour eux la corvée d'un travail de bureau, mais le contact avec la nature primitive et la célébration sous la pluie, qu'ils le veuillent ou non.

Pouvoirs associés : Charisme épique, Animal (Serpent), Cheval, Santé, Mystère



Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

Damballa

Le dieu serpent

Un présence réconfortante

Aida-Wedo, la femme du dieu serpent

Les attributs de Damballah

La descendance de Damballah


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Damballa   




Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 29 Mai 2018, il y a moins d'un an.